Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Guide Howard - Patrice Louinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le Guide Howard - Patrice Louinet   Ven 15 Mai - 18:58



ISBN : 9782917689844

Notre Opinion



Citation :
[...] ... Howard était un colosse de près de deux mètres.

Aussi anecdotique en apparence soit-elle, cette erreur est emblématique de l'ignorance dans laquelle le public français a baigné quant à la vie (et l'oeuvre) du Texan, pendant de nombreuses années, à une époque où beaucoup l'appelaient encore Robert ErWin Howard.

"Erwin" était certes un peu mieux par rapport à la première parution en France de l'un de ses textes, en 1965. "Le Phoenix sur l'Epée" fut non seulement présenté en version tronquée, avec un paragraphe introductif plus drôle qu'autre chose, mais on y lisait que l'auteur du texte était un certain "Norbert Howard." Le ton était donné. Dans les éditions suivantes - et pour longtemps - Norbert devint Robert ErWin Howard.

Le colosse "de près de deux mètres" est à la fois contemporain de cette erreur et un peu plus gênant. On le retrouve quasi systématiquement dans toutes les publications antérieures à l'an 2000, et il a longtemps sévi sur Internet, lorsque le seul matériau critique et biographique sur Howard en France se résumait aux (passionnantes) préfaces de François Truchaud. On s'est servi de cet élément anatomique pour faire de Conan une sorte de jumeau de Howard, ou l'inverse. Là encore, c'est une erreur purement franco-française, venant d'une mauvaise conversion (ou connaissance) de la taille exprimée en pieds et en pouces. Howard mesurait très exactement cinq pieds et onze pouces, c'est-à-dire un mètre quatre-vingt. On est donc loin du "géant" ou du "colosse" (aux pieds d'argile, évidemment) ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Guide Howard - Patrice Louinet   Sam 16 Mai - 10:15

Citation :
[...] ... [...] ... Howard écrivit un poème avant de se suicider.

All fled, all done ; so lift me on the pyre

The feast is over ; the lamps expire



(Tout s'est enfui, tout est fini
Aussi portez-moi sur le bûcher funèbre ;
La fête est finie ; les lampes s'éteignent)


Ce couplet fut retrouvé dans la machine à écrire de Howard, quelques minutes après son suicide, au moment où Jack Cross, le journaliste du Cross Plains Review, le journal local, arrivait sur les lieux. Selon Scott, un policier lui avait demandé ce que signifiait ce poème, ce à quoi Scott répondit : "A mon avis, ça veut dire qu'il s'est suicidé."


L'anecdote était belle et presque d'un romantisme noir. Trop belle.

Sur la vingtaine d'articles de presse (et autant de courriers) relatant le suicide écrits dans les jours qui suivirent, pas un ne mentionne le fameux poème. Il faut attendre le 3 juillet pour en trouver la première mention dans la presse locale, sans doute par l'entremise d'Isaac Howard [= père de Robert E. Howard]. Celui-ci le mentionne quelques jours auparavant dans une lettre, expliquant que les quelques lignes ont été trouvées sur une feuille blanche pliée dans le portefeuille de son fils, portefeuille qui était glissé dans la poche arrière de son pantalon. Isaac Howard se déclara convaincu que les quelques lignes avaient été écrites juste avant le suicide. Il n'en avait pas la moindre preuve. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le Guide Howard - Patrice Louinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -