Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Ecriture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Ecriture...   Lun 25 Mai - 20:25

... ... Que ta vanité et que le spectacle que l'on fait de toi à perte de vue chaque jour, soient !



    Si on ne peut plus rien écrire, il n'y a plus qu'à aller se coucher et faire des dominos

                                                                         Michel Houellebecq

    ... L'on n'a cependant jamais autant écrit que de nos jours, et cela surtout, grâce à Internet... Mais il semble que peu à peu, l'on ne puisse plus rien écrire, tant le bruissement, le tambourinement, la violence, la "légalité" du monde, rendent l'écriture suspecte, exposée à la vindicte publique ; ou condamnée à ce qu'il faut qu'elle soit c'est à dire un spectacle, un produit de consommation "de bon aloi et aseptisé"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Lun 25 Mai - 20:45

... Hors de ce qu'il faut qu'elle soit, spectacle ou produit de consommation, c'est là que réside tout le sens de l'écriture... "en dehors des clous"... Hors de ce qu'il faut qu'elle soit, à "les" entendre, les "alchimistes" de la littérature consacrée d'une part ; et les "aboyeurs", et les censeurs d'autre part... on ne pourrait plus rien écrire...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Mar 26 Mai - 9:19

... Certes "hors des clous" il y a tous ces cailloux de toutes les formes possibles, qui jonchent le chemin et les abords du chemin, aussi nombreux que les étoiles du ciel, tous ces cailloux qui ne produiront jamais la moindre étincelle, si par hasard on vient frotter l'un d'eux contre le fer du talon de sa chaussure...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Sam 20 Juin - 20:42

... Si je ne pouvais plus rien écrire - parce que l'on me l'interdirait ou que l'on jugerait que ce serait (mon écriture) "s'exposer au vu et au su de tout le monde" (soit dit en passant ceux et celles qui disent ça, n'écrivent pas, ne sont point des créateurs, des imaginatifs, des artistes)... Alors j'écrirais avec mon regard et avec l'expression de mon visage, comme si j'étais muet !

... Les restricteurs, les ceu's zé celles qui me retiennent, me tirent par la manche ou me tâtent le bout du pied, me font un clin d'œil pour pas que j'exprime... A ma manière, rusé que je suis, et "très désobéissant"... JE LES EMMERDE ! ... Et je trouve le moyen d'écrire quelque chose, quitte à faire passer mon bras autour de ma tête pour montrer où est ma bouche...

... Cette "histoire là", celle du clin d'œil censeur ou du bras qui touche et retient... Je la connais depuis mon enfance... Mais j'avais déjà le regard qui écrit, j'avais déjà le geste et l'expression que rien ne pouvait retenir... et qui "portait"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Dim 21 Juin - 8:44

... Voici ce qu'écrit Bernard Clavel dans Ecrire c'est se vider de sa vie :

"Ecrire c'est communiquer. Ecrire pour être lu, c'est aussi se donner -si mince soit-il- un espoir de survie. Ce n'est pas manquer de modestie que de le reconnaître, mais c'est avouer, du même coup, son attachement à l'existence et à sa volonté de compenser le risque d'autodestruction par l'espérance qu'une part de ce qui est donné de vie animera d'autres êtres. .../...
.../... Je sais qu'il n'existe aucune recette d'écriture, que les règles que nous nous imposons aujourd'hui nous paraîtrons dérisoires demain, mais il est un mot dont je n'ai jamais accepté de détourner mon regard. C'est en fonction de ce qu'il m'impose que j'aborde tous les autres. Ce mot, méprisé par certains, a dicté sa loi à de nombreux auteurs ; je l'ai retrouvé chez deux grands écrivains de caractères fort différents, mais qui se rejoignent à travers le cristal limpide dont il est constitué : la clarté, dit Jules Renard, est la politesse de l'homme de lettres. Pour sa part, Roger Martin du Gard écrit : il est un minimum de clarté qui est une forme de politesse. "


... "Ecrire pour être lu, ce n'est pas manquer de modestie que de le reconnaître"... Voilà qui "cloue le bec" à tous ceux, à toutes celles qui, autour de nous, dans notre entourage de famille, d'amis et de connaissances, ne font que critiquer, infirmer, méconnaître ce besoin d'écrire...
Encore faut-il -et je ressens la même chose que Bernard Clavel- que ce soit bien la clarté qui domine... dans une œuvre d'écriture... Cette clarté qui n'a rien à voir avec une éclatante lumière qui séduit et aveugle (et qui est une imposture), cette clarté qui, effectivement, comme le disent Jules Renard et Roger Martin du Gard, se doit d'être "une forme de politesse de l'homme ou de la femme d'écriture" ; c'est à dire la marque profonde, permanente, de la sincérité, de l'absence totale d'hypocrisie, l'expression de ce qui en soi, peut faire que l'Autre se sente concerné, touché, et cela même en dépit de la différence de sensibilité et de caractère qui sont les siens... C'est bien cela la clarté...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Lun 22 Juin - 7:59

... Toutes ces personnes de notre entourage de famille, d'amis, de connaissances, qui ne font que critiquer, infirmer, et qui méconnaissent ce besoin d'écrire ; ne cessent de dire qu'écrire c'est s'exposer au vu et au su de tout le monde... Et qui bien sûr, elles, n'écrivent pas, n'entretiennent pas un blog, ne se produisent pas sur des réseaux sociaux...
Toutes ces personnes cependant, du moins un bon nombre d'entre elles, lisent des livres, des livres d'auteurs, des biographies d'écrivains... Et l'on peut les voir, le soir dans leur lit avant de s'endormir, une partie de la matinée ou de l'après midi, assises dans leur jardin ou l'été sur la plage, ou dans le train... lisant, et passionnées, intéressées par le récit de vie de tel auteur, auteur d'aujourd'hui ou d'hier...
Elles ne se posent jamais la question, ces personnes, de la nécessité, du besoin que pouvaient avoir un Zola, un Gide, un Proust, un Jean d'Ormesson, un Emmanuel Carrère, un Houellebecq, un Christian Signol ou un Lévy, ou un Musso... d'écrire des livres, de publier des livres... Mais ces livres, ces auteurs, elles les lisent... Ces auteurs là, tous confondus (bons ou mauvais après tout quelle importance) auraient-ils eux, rien qu'eux... le droit d'écrire, le droit d'être lus, le droit d'être connus, le droit de s'exposer au vu et au su de tout le monde... Et au nom de quoi? en vertu de quoi? ... Et pas "Tartempion", qui lui, n'est pas publié par une maison d'édition, est sur Facebook, a un blog?...
Si un Zola, si un Gide, si un Jean d'Ormesson, si un Houellebecq n'avaient pas écrit... Ces personnes n'auraient jamais entre leurs mains les livres qu'ils ont écrit... Feraient-elles alors du tricot, du coloriage, du patchwork, de la tapisserie, des mots croisés, du jardinage... s'il n'y avait plus ou si peu de livres?
C'est le "discours" que je leur tiens, à ces personnes, lorsque d'aventure elles "m'emmerdent" avec leur "discours" toujours le même, sur ce besoin d'écrire qu'elles ne comprennent pas, qu'elles prennent pour un besoin de s'exposer au vu et au su de tout le monde...
Je suis solidaire, solidaire oui, totalement et inconditionnellement solidaire, de tout écrivain quel qu'il soit, quelque soit son genre d'écriture, que cet écrivain soit jugé "bon" ou "mauvais", que cet écrivain soit un Houellebecq, un Gabriel Matzneff, un Goetze, un Fante, un Lévy, un Musso... même... Je ne lis jamais un Lévy, soit, mais je suis solidaire de tout écrivain...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture...   Mar 23 Juin - 7:46

... J'ajoute que je me sens aussi, tout aussi solidaire de toute personne qui, sur la Toile, dans des forums, sur un blog dont elles sont l'auteur, sur des réseaux sociaux, s'expriment... Mais je précise également que si je suis solidaire, cela n'implique pas cependant mon adhésion à ce qui est exprimé...

Depuis bien des années, sans doute depuis mon enfance, et à plus forte raison depuis le début de "l'ère internet" (à partir de la fin des années 90) je cherchais à exprimer ce que je viens de dire plus haut, sur ce besoin d'écrire si méconnu, si vilipendé, si incompris, de la part des gens qui n'écrivent pas et qui pensent "qu'écrire c'est se montrer, s'exposer au vu et au su de tout le monde"... Mais je ne trouvais pas, je ne savais pas comment l'exprimer, autrement que comme un gosse qui lance un jouet à la tête d'un adulte qui lui fait les gros yeux...
Ayant lu ce que Bernard Clavel a écrit à ce sujet, sur ce besoin, sur cette nécessité d'écrire... C'est cela qui m'a enfin inspiré pour trouver le moyen d'exprimer ce que je ressentais...
Et maintenant je tiens, j'ai à cœur de diffuser, d'exporter mon propos... Et que ceux et celles qui liront ces lignes de moi à ce sujet, qui par hasard, par recherche, tomberont sur ces lignes, en particulier ceux et celles qui me connaissent, d'une part les "proches" et d'autre part ceux qui ne savent guère grand chose de moi... "Qu'ils se le tiennent pour dit" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture...   

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -