Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Terreur Au 13ème Etage - Kit Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64504
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Terreur Au 13ème Etage - Kit Ryan   Sam 30 Mai - 17:39



Titre original : Botched

Titre français : Terreur Au 13ème Etage

Réalisateur : Kit Ryan

Scénario : Raymond & Eamon Friel, Derek Boyle

Montage : Bryan Loftus

Musique : Tom Green

Genre : Comédie horrifique

Production : Alan Balladur, Thomas Fisher, Steve Richards, Terence Ryan & Ken Tuohy

Société de production : ApolloProMovies & Co 1, Filmproduktion, Arcade Films, Barraboy Films, Madigan Films, Productions Opix Films & Zinc Intertainment Corporation

Société de distribution : Optimum Releasing (Royaume-Uni) et Darclight Films (USA)

Pays d'Origine : République d'Irlande - 18 avril 2008

Sortie en France : 15 octobre 2008 (Directement en DVD)

Durée : 91 mn / Couleur

Audio : français, italien, anglais, castillan

Sous-titres : français, castillan, danois, finnois, islandais, néerlandais, norvégien, suédois

Sous-titres pour malentendants : anglais, italien

Distribution : Stephen Dorff (Ritchie) - Sean Pertwee (Mr Groznyi) - Jamie Foreman (Peter) - Russel Smith (Youri, son frère) - Bronagh Gallagher (Sonya) - Norma Sheahan (Helena) - Gene Rooney (Katerina) - Jaime Murray (Anna)  - Hugh O'Connor (Dmitri)  - Geoff Bell (Boris)  - Zak McGuire (Alex) - Edward Baker-Duly (Le tueur)



L'on est prié de ne pas faire attention au titre français, complètement inepte, qui fait songer à un film terriblement gore et dramatique, alors que le titre anglais, "Botched" (littéralement : bâclé, salopé) est non seulement plus exact mais restitue la note éminemment comique du film. Car, eh ! oui ! on rit, et pas mal, tout au long de "Botched."

Certes, on est un peu surpris de voir tout ça commencer par deux braqueurs qui accomplissent un cambriolage impeccable de diamants en pleine salle de vente genre Sotheby's. Mais, dès que le conducteur qui les attend à l'extérieur pour les "raccompagner" fait, en un geste-réflexe, un brusque écart pour ne pas renverser une jeune femme et son chien (pas de veine : ça ne les empêche pas d'être catapultés sur le capot et bel et bien expédiés ad patres ) et que notre braqueur n° 1, Ritchie, réussit tout d'abord à s'en sortir indemne, puis à filer, avec la valise pleine de diamants, pour la perdre quelques kilomètres plus loin parce que, à son tour, il se fait renverser par une voiture, le ton est donné. D'origine russe, Ritchie doit rembourser au très vilain Mr Groznyi la dette contractée par toute sa famille pour avoir pu "passer" en Irlande au temps du "Mur". Et ce braquage c'était, en quelque sorte, le dernier contrat à remplir pour y parvenir. Tout est donc à recommencer ... Crying or Very sad

Si Groznyi accepte de lui donner une dernière chance. Ce qu'il fait - Ritchie n'en croit pas sa bonne étoile et nous, spectateurs non truands mais ayant une grande expérience des truands de par notre fréquentation des salles de cinéma, sentons la méfiance nous envahir  - en l'expédiant à Moscou afin d'y voler une croix d'or qui a appartenu au premier des Grands Princes de Moscou qui se para de titre de Tsar, à savoir Ivan IV le Terrible. Pour l'aider, Ritchie trouve à l'aéroport Peter et son frère, Youri, un petit gros et un grand maigre, qu'on pourrait à bon droit qualifier de branquignols à la russe, n'était la redoutable propension de Peter à tirer sur tout ce qui bouge Bad . Le hold-up se serait d'ailleurs relativement bien passé si Peter - pour une raison inconnue car le spectateur ne voit pas la scène - n'assassinait froidement la domestique, éclaboussant au passage de sang le t-shirt rayé de son jeune frère et plongeant celui-ci dans un abîme d'angoisse bien compréhensible . Les trois hommes se retrouvent cependant tant bien que mal dans l'ascenseur et l'on devine que Ritchie, qui n'est pas un assassin, est sur les dents. A un étage, voilà - ce qui n'était pas prévu - que l'ascenseur s'arrête et prend en charge une espèce de trio de bigotes orthodoxes, avec fichus, missels et tout le bazar. Profitant du petit discours - poli, puis gravement discourtois, voire grossier - que leur tient Peter, toujours très extraverti, pour les convaincre de ne pas monter dans la cabine, deux hommes et une jeune femme, Directrice adjointe d'on ne sait trop quelle société, s'engouffrent eux aussi dans l'ascenseur.

C'est déjà contrariant pour nos braqueurs, hantés par l'idée que la sécurité se déclenche d'une minute à l'autre pour signaler le meurtre au dernier étage de l'immeuble. Mais le pire reste à venir car, brusquement, au treizième (?) étage, voilà que l'ascenseur décide de ne pas aller plus loin. Tout le monde sort, bien entendu et l'on commence à explorer les lieux. Des lieux bizarres et plutôt vides ... Comme dans tout film de braqueurs bloqués dans un ascenseur avec des "civils" innocents, nos braqueurs à nous ont pris les autres en otages mais, au fil des aléas d'un scénario brillamment enlevé et qui, s'il ne s'attarde pas sur le gore, étaie une solide comédie bien macabre, la situation va se retourner disons, en plusieurs sens et plusieurs fois ...

Pour ceux qui n'auraient pas vu cette co-production anglo-irlandaise, germanique et américaine, je n'en dirai pas plus. Egalement parce que, en dépit de son rythme endiablé et d'une interprétation très convaincante (les acteurs y vont à fond et ça fait vraiment du bien de pouvoir rire lorsqu'on les voit poursuivis par un fou qui se prend pour Ivan le Terrible), le film demeure sans prétentions bien qu'il ait remporté quelques récompenses, notamment au Festival de Gerardmer. Contrairement à ce que l'on pourrait croire malgré le gore qui le s'étale par-ci, par-là, Ivan le Terrible oblige , l'ensemble est léger, drôle, savoureux, avec des moments vraiment pince-sans-rire et des "horreurs" si "héneaurmes" qu'on en reste écroulés. Avec ça, pas une seule faute de bon goût : un film de genre qui se moque aimablement et avec élégance du genre qu'il a élu pour s'exprimer.

A recommander - mais pas aux âmes sensibles car il y a tout de même, ici et là, quelques flaques de sang ... Pas suffisamment cependant pour qu'on invite les amateurs de gore pur et dur à se pencher sur ce cas : ils seraient déçus. Par contre, ceux qui aiment l'humour noir mais, somme toute, assez bon enfant, seront ravis.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 30 Mai - 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terreur Au 13ème Etage - Kit Ryan   Sam 30 Mai - 18:33

Il est vrai que le titre ne pourrait en aucun cas faire penser qu'il y a de l'humour. Voilà qui est rétabli !
Revenir en haut Aller en bas

Terreur Au 13ème Etage - Kit Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: CINEMA, DVD, TELEVISION & C° :: Ciné-Club & DVD -