Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français    Dim 31 Mai - 17:23

Nous en avions parlé quand cette rubrique fut mise en ligne, autant dire il y a des siècles. Refaisons donc aujourd'hui un petit tour d'ensemble du sujet.

Au même titre que l'italien, l'espagnol, le portugais et le roumain (ben oui ! Ecoutez un Roumain s'exprimer et beaucoup de mots vous sembleront familiers Wink ), le français est une langue romane. Ce qui revient à dire qu'il dérive directement du latin puisque l'adjectif "roman" vient de "romanus" qui signifie "romain". Vous vous en doutez, la transformation du latin en roman, puis en français, ne s'est pas faite du jour au lendemain : la langue nouvelle a mis des siècles à se dégager de l'ancienne, ce qui souligne d'ailleurs l'incroyable présomption de ceux qui veulent, aujourd'hui, avec la complicité de nos gouvernants et de l'Education dite "nationale", la décapiter d'un seul coup. Mais une langue, c'est un peu comme l'Hydre de Lerne (en beaucoup plus sympa ) : des têtes, elle en a à revendre et l'avenir le prouvera.

Arrivé en Gaule, le latin, confronté à un nombre assez hétéroclite de populations têtues, fit montre de cette adaptabilité qui avait fait la réputation de l'Empire romain autant que sa rigueur militaire : il opta pour une différenciation extrême et engendra toutes sortes de dialectes qui, au début en tous cas, avaient pratiquement la même importance. Peu à peu - là encore, rappelons-le, ce fut trèèèèèèèès long - le francien se détacha du peloton et piqua son sprint vers la case-arrivée : celle du français.

Pour nous résumer, nous dirons qu'il existait, en gros, deux sortes de dialectes issus du latin :

1) ceux du Nord, regroupés sous l'étiquette "langue d'Oïl" [= "oïl" signifiait "oui"], où nous poserons le francien bien sûr mais aussi le picard (qui aurait directement inspiré le français du Québec), l'anglo-normand, promis à un brillant avenir littéraire médiéval et quelques autres. Aucun d'eux n'a survécu sous sa forme originelle.

2) et ceux du Sud, qui se virent attribuer l'étiquette "langue d'Oc" [= "oc" signifiait "oui"] avec, notamment, le provençal qui, lui, plus robuste semble-t-il, à moins que le soleil sous lequel il est né y soit pour quelque chose, se parle encore aujourd'hui.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 31 Mai - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français    Dim 31 Mai - 18:03

Il faut attendre le VIIIème siècle de notre ère pour que l'existence d'une langue différente à la fois du latin et du germanique soit attestée. Le premier texte connu en cette langue est le fameux Serment de Strasbourg qui date de 842. Là encore, la langue est liée à la politique puisque c'est pour se faire comprendre des troupes de son frère et rival Charles II le Chauve, que Louis II le Germanique prononce le discours historique en une langue qui n'est autre que le "roman", un stade dirons-nous intermédiaire entre le latin et le français.

Néanmoins, c'est avec la littérature seulement que ce que nous nommons "l'Ancien français" dépouille peu à peu ce qu'il lui reste de "roman". Cette nouvelle langue exige plus d'autonomie (déjà ! ) par rapport à la langue latine. Elle maintient cependant encore la distinction entre le cas sujet (dérivé du nominatif latin) et le cas régime (qui, lui, venait de l'accusatif.)

En d'autres termes, suivez-moi bien - et jugez au passage combien, contrairement à ce que osent en dire certains mais certainement pas Fabrice Lucchini que vous pouvez écouter ici, la connaissance du latin est formatrice pour tout Français digne de ce nom - l'"Ancien français" utilise :

- le cas sujet quand le mot est sujet ou attribut du sujet ;

- et le cas régime quand le mot est employé comme complément.

"Mais, n'était-ce pas un peu léger, tout de même ?
" me demanderez-vous. Eh ! bien, comme, en latin vulgaire (et non littéraire), on suppléait les autres cas (vocatif, génitif, datif et ablatif) par l'accusatif construit avec des prépositions, l'"Ancien français" retient la leçon et utilise systématiquement le cas régime.

Ce qui fait que, peu à peu, le cas régime va supplanter carrément le cas sujet. Et puis, à son tour, il va disparaître et les noms n'auront plus que deux formes : le singulier et le pluriel.

Les derniers remous de la bataille entre les deux cas subsistant du latin datent du début du XIVème siècle. Le cas régime agonise alors, non sans maints soubresauts et réapparitions que l'on retrouve dans les textes. (Une langue, ça met du temps à se construire mais ça met du temps aussi à s'éteindre, on ne le répétera jamais assez, surtout à notre époque. ) L'antique usage latin, qui voulait que ce fût sa déclinaison (son cas) qui indiquât la nature même et la fonction du mot et, par là-même, sa place dans la phrase, remet solennellement ses prérogatives à une construction de la phrase désormais moins souple : d'où la nécessité, pour l'"Ancien français", de recourir de plus en plus aux prépositions. Nous voici désormais en présence d'une langue analytique qui mérite mieux le terme de "Moyen français."

Quant au français au sens où nous l'entendons, ses règles ne se fixeront véritablement qu'au XVIIème siècle avec, entre autres, Claude Vaugelas.


Nota Bene : Pour "Le Moyen Français", voir aussi ici.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
joachim
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Taureau Chien
Nombre de messages : 445
Age : 72
Localisation : Nord
Emploi : Retraité SNCF
Loisirs : Musique classique - astronomie
Date d'inscription : 12/02/2015

MessageSujet: Re: Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français    Dim 31 Mai - 18:45

C'est bon à rappeler. Merci, Sylvie.

Le pire c'est que du 16ème au 19ème siècle, la langue française était prépondérante en Europe. Par exemple j'ai lu que Roi d'Angleterre Henri VIII (ainsi que Richard Coeur de Lion) s'exprimait la moitié du temps en français. L'un et l'autre ont rédigé des poésies en français. En Allemagne, les "grands" parlaient français car ils ne voulaient pas "parler la même langue que leurs palefreniers" (sic). En Suède on s'exprimait en français, en Russie Catherine la Grande écrivait son courrier, y compris destiné à des russes, en français... j'en passe...

Ça a été jusque vers la première guerre mondiale, ensuite l'anglais a fini par supplanter le français. Cet anglais est de plus en plus envahissant, d'ailleurs. Suffit de voir la concours de Eurovision où 20 pays sur 25 chantaient en anglais au lieu de leur langue nationale.
_________________
Pour ceux qui aiment la musique classique, ou cherchent des informations sur les compositeurs : http://musiqueclassique.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français    Mar 2 Juin - 17:32

Espérons qu'elle retrouvera un jour sa suprématie mais, avec nos gouvernants actuels et cette foutue mondialisation, on n'en prend pas le chemin.

Voir aussi ici, ici , ici encore et enfin là.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français    

Revenir en haut Aller en bas

Petit Récapitulatif Sur Les Origines de Notre Langue : Le Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISE : HISTOIRE & EVOLUTION :: Histoire de la Littérature Au Moyen-Âge -