Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Pleine Lune A Blandings - P. G. Wodehouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Pleine Lune A Blandings - P. G. Wodehouse   Dim 28 Juin - 19:55



Full Moon
Traduction : Anne-Marie Bouloch


ISBN : 9782707148315

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Venu faire un petit tour pour se dérouiller les jambes après son long voyage, le colonel Wedge pensait être seul avec la nature. Le choc de découvrir que ce qu'il avait pris pour un tas de vieux vêtements était un de ses parents par alliance bien vivant le fit répondre un peu sèchement.

- "Bon Dieu, Clarence, c'est vous ? Que diable faites-vous là à cette heure de la nuit ?"

Lord Emsworth n'avait pas de secret pour ses proches. Il répondit qu'il écoutait son cochon, et cette affirmation fit frémir son interlocuteur comme si une vieille blessure se réveillait. Egbert Wedge avait depuis longtemps l'impression que le chef de la famille dans lequel il avait pris femme s'approchait de plus en plus de la loufoquerie pure et simple, mais voilà qui semblait un pas considérable dans cette direction.

- "Ecouter votre cochon ?" dit-il d'une voix presque timide.

Il s'interrompit un moment pour digérer l'information.

- "Vous feriez mieux d'aller vous coucher. Vous allez encore attraper un lumbago.

- Vous avez peut-être raison," acquiesça lord Emsworth en se mettant en marche à son côté.

Pendant quelques instants, ils se dirigèrent vers la maison dans un silence reposant, chacun occupé de ses propres pensées. Puis, comme si souvent en de telles occasions, ils se mirent à parler ensemble, le colonel disant qu'il était tombé sur Freddie la nuit précédente et lord Emsworth demandant à son compagnon si, pendant qu'il était à Londres, il avait vu Mabel.

Cela intrigua le colonel.

- "Mabel ?

- Je veux dire Dora. J'avais oublié son nom. Ma soeur Dora. (...)"
... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 29 Juin - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Pleine Lune A Blandings - P. G. Wodehouse   Dim 28 Juin - 20:14

Citation :
[...] ... Et le seigneur du château de Blandings entra, humant la bonne odeur de rose qui sortait de la théière, le regard vague et béat derrière son pince-nez.

- "Ah !" fit-il. "Le thé, hein ? Capital, capital. Le thé."

Puis, voulant être parfaitement clair, selon sa coutume, il ajouta le mot "Thé" et le répéta trois fois. L'auditeur le plus idiot eût deviné qu'il avait conscience de la présence du thé et serait heureux d'en avoir une tasse, et lady Hermione, ne s'arrêtant que le temps d'un reniflement, lui en versa une.

- "Du thé," réitéra lord Emsworth pour éclaircir définitivement la situation et n'y laisser aucune ombre. "Merci, ma chère."

Il prit sa tasse, ajouta habilement du lait et du sucre, remua et but.

- "Ah !" s'écria-t-il, rafraîchi. "Eh bien, me voilà, Galahad.

- Tu n'as jamais rien dit d'aussi vrai, Clarence," admit son frère. "Je le vois à l'oeil nu. As-tu emmené Landseer ?


- Qui est Landseer ? Oh, bien sûr, oui, Landseer. J'avais oublié. C'est à Landseer que je parlais, dans le hall. Landseer," expliqua lord Emsworth en s'adressant à sa soeur, "est l'artiste qui vient peindre l'Impératrice.

- C'est ce que me disait Galahad," déclara lady Hermione.

Le ton de sa voix était si peu aimable que Gally se sentit obligé d'apporter son soutien.

- "Hermione est anti-Landseer. Elle a un préjugé absurde contre ce pauvre type.

- Je n'ai rien de ce genre," rétorqua lady Hermione. "Je garde l'esprit ouvert au sujet de Mr Landseer. Je suis toute prête à le trouver raisonnablement respectable, même si c'est un de tes amis. Je trouve seulement, comme auparavant, que c'est de l'argent gaspillé que de faire faire le portrait de ce cochon."

Lord Emsworth se redressa. Il était choqué, non seulement par l'affirmation, mais surtout en entendant dire "ce cochon" en parlant de la prunelle de ses yeux. Il sentait que c'était un manque de respect.


- "L'Impératrice a gagné deux fois successives la médaille d'argent des porcs gras au concours agricole de Shrewsbury," lui rappela-t-il froidement.

- "Exactement," renchérit Gally. "La seule célébrité que nous ayons jamais produite.
Elle a bien plus le droit d'être dans la galerie des portraits que tous ces bandits barbus qui la défigurent." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Pleine Lune A Blandings - P. G. Wodehouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -