Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Maigret & Le Fantôme - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Maigret & Le Fantôme - Georges Simenon   Jeu 2 Juil - 17:52



ISBN : 978-2258073470

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ...  - "Bonjour, messieurs ... Qui d'entre vous est au courant ? ..."

Il les connaissait aussi, sinon par leur nom, tout au moins de vue, et tous les trois s'étaient levés.

- "Chacun de nous et personne ...

- Quelqu'un est allé avertir Mme Lognon ?

- Durantel s'en est chargé ..."

Le plancher portait des traces de semelles mouillées et l'air sentait le tabac refroidi.

- "Lognon était sur une affaire ?"

Ils se regardaient, hésitants. Enfin, l'un d'eux, un petit gros, commença :

- "C'est justement ce que nous nous sommes demandé ... Vous connaissez Lognon, monsieur le divisionnaire ... Il lui arrivait, quand il se croyait sur une piste, de prendre des airs mystérieux ... Ce n'était pas rare qu'il travaille sur une affaire pendant des semaines sans nous en parler ..."

Parce que le pauvre Lognon avait l'habitude qu'un autre soit félicité à sa place !

- "Depuis au moins quinze jours, il se montrait secret, avec, parfois, quand il rentrait au bureau, la mine de quelqu'un qui prépare une importante surprise ...

- Il n'a fait aucune allusion ?

- Non. Seulement, il choisissait presque toujours le service de nuit ...

- On sait dans quel secteur il travaillait ?

- Les patrouilles l'ont aperçu plusieurs fois, avenue Junot, non loin de l'endroit où il a été attaqué ... Mais pas les derniers temps ... Il quittait le bureau vers neuf heures du soir pour y revenir à trois ou quatre heures du matin ... Il lui est arrivé de ne pas réapparaître de la nuit ... (...)" ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]


Dernière édition par Masques de Venise le Jeu 2 Juil - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Maigret & Le Fantôme - Georges Simenon   Jeu 2 Juil - 18:30

Citation :
[...] ... Il se passa à cet instant-là quelque chose que Maigret aurait été incapable de définir, un changement de ton, ou plutôt une sorte de décalage qui donnait soudain plus de poids aux mots, aux gestes, aux attitudes. Cela tenait-il à la présence de la jeune femme, toujours drapée dans son étrange costume, ou à l'atmosphère de la pièce ?

Dans une immense cheminée de pierre blanche, des bûches flambaient en crépitant et les flammes semblaient jouer les farfadets.

Le commissaire comprenait à présent pourquoi les rideaux de l'atelier qu'on voyait de la fenêtre de Marinette Augier étaient presque constamment tirés. Cet atelier n'était pas simplement vitré d'un côté, mais de deux, ce qui permettait de choisir la lumière désirée.

Ces rideaux étaient faits d'un jute noir, épais, devenu gris au lavage, qui avaient rétréci, de sorte qu'ils ne joignaient plus.

D'un côté, on découvrait les toits jusqu'à Saint-Ouen ; de l'autre, avec en premier plan les ailes du Moulin de la Galette, Paris presque entier, le tracé de ses boulevards, la trouée plus large des Champs-Elysées, les méandres de la Seine et la coupole dorée des Invalides.

Ce n'était pas ce panorama qui fascinait Maigret, dont les sens étaient en éveil. Il est difficile, plongé subitement dans un milieu inconnu, de le saisir dans sa totalité, et pourtant c'était un peu ce qui lui arrivait.

Tout le frappait à la fois, les deux murs nus, par exemple, d'un blanc cru, avec les flammes vivantes de la cheminée au milieu d'un des deux.

Mme Jonker était occupée à peindre au moment où les deux hommes étaient entrés. N'aurait-il pas dû y avoir, logiquement, des toiles sur ces murs ? Et aussi, comme dans tous les ateliers d'artistes, d'autres toiles rangées les unes contre les autres ? Or, le plancher, en bois verni, était aussi nu que les murs. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Maigret & Le Fantôme - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -