Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'Ange et Le Réservoir du Liquide A Freins - Alix de Saint-André

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: L'Ange et Le Réservoir du Liquide A Freins - Alix de Saint-André   Jeu 9 Juil - 19:53



ISBN : 9782070406432

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Le cadavre de la soeur aux joues roses et aux seins en pommes était recouvert d'une couverture. A son chevet, accroupi comme un soldat américain, Grégoire Marchand parlait d'un air soucieux avec le docteur sûrement, il avait une cravate, un stéthoscope et le nez pointu. Certes, le trou du front venait d'un éclat de verre, mais la poudre autour ...

Et encore Grégoire n'avait osé rapporter à personne les drôles de choses que lui avaient gargouillées Périgault ; que dans la descente, il les avait entendues crier "sabotage" et même des mots d'assassinat ... Chez le gendarme, la patience doit être à la hauteur de la discrétion, pas des qualités : de vraies vertus.

La mère Marchand tenta de retenir Stella du bras, ce n'était pas un spectacle pour les enfants, mais elle se débattait : "Puisque je vous dis que je la connais !" Le docteur leva les yeux vers elle et lui fit signe d'approcher. Il n'avait presque plus de cheveux, et debout, il était vraiment très grand. Quand il sourit de sa bouche sans lèvres, Stella se raidit. Nez pointu, lèvres minces, méfie-toi ma fille : le vieil adage des Toupies lui traversa la tête d'un coup de gong, et elle se hérissa comme un petit chat. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: L'Ange et Le Réservoir du Liquide A Freins - Alix de Saint-André   Ven 10 Juil - 18:07

Citation :
[...] ... Tu trouves pas ça bizarre, cet accident ?

- Bizarre, bizarre, c'est surtout Adélaïde qui était bizarre ces derniers temps ... Surmenée, la petite mère. L'autre soir, elle est partie comme d'habitude à la gare poster son courrier à la dernière levée de neuf heures. Elle m'a embarquée avec les soeurs Gaillard, une petite promenade, ça vous fera prendre l'air, elle disait. Ca lui arrivait des fois depuis qu'elle avait sa nouvelle deux-chevaux. Nous voilà donc parties à la gare mais après, au lieu de monter tout droit, on a monté la côte du château, et de là elle nous a fait faire le tour du lycée à toute blinde : "Démocrates, sans-Dieu, Francs-Maçons, Protestants, vous ne nous aurez pas !" qu'elle criait. Et on repassait de plus en plus vite : "Vous n'avez pas encore gagné !" Et encore un tour, ça y allait, "Tremble, Jéricho !", la deux-chevaux était moitié couchée, on crevait de trouille. Elle s'est arrêtée en bas, devant le temple protestant, parce que la petite Gaillard pleurait : "Pitié, ma mère !", qu'elle hurlait. Adelaïde a serré le frein, elle a pris la petite dans ses bras, et elle nous a dit : "Il vous faudra du courage, mes enfants, préparez-vous à de très grands malheurs ..." Tel quel. Elle a parlé du troisième secret de Fatima, du cheval de Troie aussi, je ne sais pas trop quoi encore ... Quelle virée ! Rien que d'en parler, j'en ai encore les poils des bras qui rebiquent.

- Elle a des copines, Adélaïde ?

- Des copines ? C'est la chef ! Il y a Toutou qui lui cire les pompes ... La nunuche négrillaude, là, la retardée, mais si, tu sais, la costaude toute poilue, la fille au plombier de la grand-rue, Catherine Garraude, qui lui sert de bonniche ... En fait, la seule avec qui elle causait, c'était Marie-Claire, celle qui est morte.

- La cuisinière ?

- Halte là ! Avec les bonnes soeurs, faut pas s'y fier. Elle était pas vouée à demeurer derrière des fourneaux (il y a qu'à voir comment elle cuisinait !), c'était une qui avait fait des études, et des grandes. Une vocation tardive, ça s'appelle. Elle m'en avait parlé, un soir où j'étais de vaisselle, elle était entrée au couvent après ses diplômes, et elle en avait, des rouleaux !

- Pourquoi lui faire faire la tambouille, alors ?

- Va-t-en savoir, des histoires de bonnes soeurs,"
répondit Anne-la-Vache, fataliste. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

L'Ange et Le Réservoir du Liquide A Freins - Alix de Saint-André

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -