Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"   Ven 10 Juil - 7:25

Commençons déjà par ta boîte mail...
-Si ton serveur mail est en même temps ton fournisseur d'accès internet (orange, SFR, entre autres) : quand tu décèdes, en général vient ce que l'on appelle dans les six mois suivant le décès, le "règlement successoral" (le "passif", les factures à régler) incombant aux organismes bancaires, notaire, héritiers chargés des différents règlements à opérer... Ta ligne et ton compte de téléphonie et internet sont alors résiliés... Donc, ta boîte mail disparaît avec tout ce qu'il y a dedans...
-Si tu es (rien que pour ta boîte mail) sur Yahoo, Gmail, etc., indépendamment de ton fournisseur d'accès internet, au bout de deux ans (peut-être trois mais sûrement jamais plus de cinq) tes mails s'accumulent de jour en jour, y'a personne pour ouvrir ta boîte mail parce que personne n'en a le mot de passe... Et un jour arrive où ton serveur mail "réagit" par automatisme programmé selon une logique, invalide et fait disparaître ton compte mail avec tout ce qu'il y a dedans. (ça je le sais pour la raison suivante : j'avais, avant 2007 comme serveur mail "laposte.net". Quand je me suis inscrit sur Yahoo courant 2007, jusqu'en 2009 tous mes courriels arrivant encore sur Laposte.net, étaient automatiquement transférés sur ma boîte Yahoo. Après 2009 j'ai reçu 2 messages de laposte.net m'invitant à renouveler mon compte laposte.net, mais n'ayant pas donné de réponse, six mois après, mon compte laposte.net a été supprimé automatiquement avec tout ce qu'il y avait dedans).

Ensuite ton blog, ton site...
En règle générale, comme tu es souvent, le plus souvent un "non pro" en matière de création par toi-même d'un site ou d'un blog, tu passes par un hébergeur (une plateforme) de blogs, de sites (par exemple "monsite.com", "Overblog", etc.)... Si tu as choisi la "version pro" (payante) pour l'administration de ton site (pour les blogs, y'a qu'une seule version gratuite), à ton décès, tu ne règles donc plus l'annuité pour la version pro et ton site repasse en version gratuite (avec pubs et opérations de publications limitées à une ou trois par jour)... Soit dit en passant, y' a des plateformes (hébergeurs) de sites qui, si tu n'optes plus pour la version pro, effacent purement et simplement ton site.
Mort, ton blog et ton site continuent à être visités puisque les liens sur les moteurs de recherche fonctionnent et y mènent... Mais il arrive forcément un jour (mettons deux ans plus tard, cinq au maximum) où ton hébergeur fonctionnant selon une logique automatique programmée, "voit" que ton blog, que ton site, n'est plus administré du tout... Et pour finir, ton blog ou ton site "disparaît de la circulation" (mais les liens sur Google, Yahoo et moteurs de recherche subsistent, et ces liens deviennent inopérants)...

Facebook, réseaux sociaux...
C'est à peu près (mais peut-être selon un processus plus "lent") la même chose qu'avec les hébergeurs de blogs et de sites : devenu inactif, ton compte Facebook "s'étiole" et finit par disparaître selon une "logique programmée" ...

Enfin, ce que tu produis sur des forums...
Sur bon nombre de forums (de type par exemple "le café de la gare", le "coin de ceci.cela"...) les administrateurs (qui soit-dit en passant "ne sont pas éternels") effacent les membres qui "n'ont plus donné signe de vie" depuis plus d'un an, deux ans, ainsi que leurs messages ou posts...
Si ce n'est point le cas, alors les membres du forum ne donnant plus signe de vie, demeurent toujours inscrits jusqu'au jour où il n'y a plus d'administrateur pour gérer le forum... forum qui devient "une coquille vide" finissant par disparaître de la Toile...

Reste (si c'est le cas, si ça a été fait) "internet archives" qui conserve tout (tout ce qui y a été porté, sur un site, un blog, des forums)... Mais il y a des milliards de choses archivées, autant dire que c'est comme le disque de platine qui a été largué dans le cosmos par Voyager et qui contient tout le patrimoine de l'humanité Terrienne avec un dessin "à quoi ressemble l'humain"... Et que peut-être sinon sans doute aucun être vivant intelligent humanoïde ou autre ne trouvera jamais avant des centaines de millions d'années et de pouvoir le déchiffrer...

Reste aussi "ces traces sur Google, sur les moteurs de recherche"... avec tous ces liens menant à ce que tu as produit... Seulement voilà, ces liens à mesure de la disparition progressive étalée dans le temps, de tout ce que tu as produit, deviennent les uns après les autres, inopérants (avec ce genre de message "site inconnu ou non accessible")...

... Voilà la "vérité", la "vraie vérité" !

Je suis un poète, un rêveur, un penseur... Mais je suis aussi un réaliste, d'esprit scientifique et de logique, et, tout comme ma grand mère ou mon arrière grand mère maternelle, "On ne me fait pas prendre des vessies pour des lanternes"!

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"   Ven 10 Juil - 8:26

... Monsieur Lorgueil et Madame Lahaine, vous êtes flambés car... TOUT DOIT DISPARAITRE !

... Soit dit en passant "Tout doit disparaître" c'est le titre d'un livre de Benoît Duteurtre...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"   Jeu 16 Juil - 8:00

... Il y a ce paradoxe hallucinant sur le Net, entre d'une part le fait évident de la possibilité pour tout un chacun d'être visible et donc, d'être lu ; et d'autre part ce qu'il y a d'aléatoire à être découvert, à être lu en dépit de l'immensité de ce que l'on peut diffuser...
Avant le Net, avant les réseaux sociaux, avant les blogs et les sites, pour être visible et pour être lu, il fallait nécessairement passer par une maison d'édition (livre, roman, essai, poésie...) ou exposer dans une galerie, une salle d'exposition (peinture, photographie, dessin...) ou trouver un producteur, un réalisateur (film, cinéma...)... Ce qui pouvait assurer dans une certaine mesure, une reconnaissance, une visibilité, une audience, un public, tout cela bien réel...
Depuis qu'Internet permet à tout un chacun de se produire et de diffuser (littérature, écrits, peinture, dessin, photographie, cinéma, vidéo, tout cela avec la technologie, le numérique), rien n'est moins assuré en fait, que cette reconnaissance, que cette visibilité, que cette audience, que ce public, qui, avant le Net, pouvait être réels... Du fait qu'il fallait passer par la porte qu'il convenait qu'elle s'ouvre...
Dans le meilleur des cas sur le Net - je pense là aux personnages, à tous les personnages, auteurs, musiciens, artistes, écrivains, journalistes, personnalités du monde politique, économique, du monde du spectacle – qui ont tous des blogs avec des milliers de visiteurs, des comptes Facebook et Twitter... Il y a plus, bien plus à mon sens, sur le Net, pour tous ces personnages bien plus visibles et plus lus que le commun des mortels... Un public de "followers" qu'un public de spectateurs et de lecteurs...

Gustave Flaubert, Marcel Proust et Jean Gabin (entre tant d'autres d'avant le Net et d'avant le Numérique et du monde d'avant 1989) n'avaient pas de "followers" mais un public, un vrai public... Et ce public là, soit dit en passant, existe toujours même s'il n'est plus du tout celui de ces générations contemporaines de Gustave Flaubert, de Marcel Proust, de Jean Gabin...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"   

Revenir en haut Aller en bas

L'exacte vérité sur la "postérité sur le Net"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -