Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Sam 8 Aoû - 11:10

... Que l'on conçoit, que l'on organise, afin de réunir des personnes qui, pour certaines d'entre elles, une ou deux en particulier, n'ont pas l'occasion de se voir...
Diverses questions se posent en effet, à la maîtresse ou au maître de maison, à celui à celle qui invite :
Comment va-t-on placer un tel, une telle, en face, à côté de qui ? (c'est peut-être sinon certainement, la question "essentielle")...
Quant aux autres questions, ce que l'on va servir en entrée, en plat principal, au dessert... Et quels vins... Cela peut-être un "casse-tête" car il faut se rappeler ou tout au moins imaginer ce qu'un tel une telle n'appréciera, n'aimera point... Ou un régime, ou quelque préférence, ou quel "met interdit" (ou boisson) à éviter de présenter... Pour une question de religion, de choix personnel...
Il y a forcément dans tout cela, à mon sens, toute une consensualité, tout un formalisme de bon aloi, qui s'organise et s'impose...
Je passe sur les heures de préparation, de travail à accomplir en "prouesses culinaires", de temps passé en courses en Grande Surface ou en boutique...
Il y a cette filleule, cette petite cousine, cette amie de longue date, entre autres invités, par exemple, qu'il ne serait point décent d'inviter sans son nouvel ami, son nouveau compagnon... Que l'on ne connaît ni d'Eve ni d'Adam, que l'on ne sait pas à quoi il ressemble, et avec lequel il faudra bon gré mal gré, converser, échanger... Si tant est que l'inspiration vienne, qu'un climat d'accueil et de sympathie puisse s'établir (ce qui est loin d'être évident)... D'ailleurs, il est probable que cette personne inconnue se foute pas mal de ce que tu es ou n'es point, de ce que tu fais dans la vie...
Il y a aussi ces "petits détails" comportementaux, ou "de nécessité" qui peuvent jeter comme une "petite note discordante" (et au sujet desquels il vaudrait mieux se montrer discret), je pense par exemple à la pilule de médicament placée à côté du verre, au vu et au su de tout le monde, avant que n'arrive le premier plat ; ou encore à ce téléphone portable, smartphone posé ostensiblement à côté de l'assiette (et que l'on consulte souvent) ; à ces lunettes de soleil dans les cheveux, ces lunettes aussi, les bras écartés à côté du verre...
Tout ce qu'il y a de consensualité, de formalisme de bon aloi, de petits gestes communs à tout un chacun, de conversations sur des banalités, le temps qu'il fait, la politique, le sport, les potins autour d'histoires de cocufiage, les plaisanteries plus ou moins salaces des uns ou des autres qui fusent... Tout cela peut-être "une rude épreuve" à devoir subir !
Je ne suis pas convaincu pour ma part, de la nécessité, ni de l'opportunité de ces "grandes réunions de famille et d'amis" pour "marquer le coup", fêter un événement... Au cours desquelles l'on rencontre une seule fois dans sa vie si cela se trouve, des personnes que l'on ne connait ni d'Eve ni d'Adam, avec lesquelles on ne va pas forcément sympathiser, que l'on ne reverra sans doute jamais par la suite, et qui d'ailleurs "n'en ont au fond rien à foutre" de ce que tu es, de ce que tu fais dans la vie...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Sam 8 Aoû - 15:14

... J'imagine... J'imagine... Dans une "grande assemblée familiale et d'amis lors d'un grand repas"... Aymeric Caron, invité...
Mais je ne vais pas ici, en dépit de ma capacité à imaginer, entrer dans les détails de "par quel concours de circonstances Aymeric Caron ferait partie de mes invités"... On va dire, je vais dire -point barre- "qu'il fait partie de mes invités"...
Par provocation (Aymeric Caron, rappelons le, est végétarien) et Serge, de mère Brésilienne et de père Camerounais, est de confession musulmane sans être cependant pratiquant... Je décide de faire sur un énorme barbecue géant, rôtir un petit cochon au tourne broche...
Bien sûr, par "déférence" en dépit du côté "provoc", j'ai conçu pour Serge un concombre farci au bifteck haché de boeuf accompagné de riz cantonais...
Mais pour Aymeric Caron, je cogite/je cogite/je cogite et j'ai du mal à trouver ; parce que, en matière de plats végétariens ou de "saveurs végétariennes" (pour cet "invité de marque" qui est Aymeric Caron)... Je sèche... Et j'ai d'autant plus de mal que, n'étant point un "culinaire né" ni un "culinaire passionné", ne concoctant pour moi que des mets simples et rapides à préparer du genre "escalope de dinde haricots verts en boîte" ou "poulet rôti au four avec des chips" ou encore "riz cuit à l'eau avec une boîte de thon"... J'imagine assez mal ce que pourraient être (et encore moins les préparer) ces "saveurs végétariennes" dignes certainement d'un "maître queue en la matière" -que je suis très loin, très loin d'être (rire)...
Soit dit en passant ces "saveurs végétariennes" ou autres saveurs de la grande gastronomie française... Tout ça c'est pour moi totalement en dehors de ma vie, de mes aspirations, de mes rêves, de ma culture... (Je n'ai jamais lu de ma vie, aucun bouquin de cuisine!).
La seule chose que je sais faire c'est dire merci quand je suis invité quelque part et que je "trouve bon" !
Bah, de guerre lasse à force de me creuser la cervelle, pour Aymeric Caron, je finirai par concevoir "un gratin de courgette"...
Inutile de vous dire qu'en ce qui concerne l'entrée (ou LES entrées) ça serait "que dalle"! (le plat principal est assez copieux)...
Le pinard, ça serait "un tonneau de rouge (ou de rosé) en perce ; et le dessert, si je suis dans les Vosges j'achète à la "Panetière du Mirador" à Bruyères, un gros Kugelhoff (le plus gros), et si je suis dans les Landes j'achète à la boulangerie Cazenave à Tartas, un gros pastis landais du pastissier de Souprosse...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Dim 9 Aoû - 8:34

... "On n'entre pas comme ça dans mon cosmos, comme une cuillère plonge dans un pot de confiture! "
Et si ce qui doit se faire et être, et si ce qui dans le sens du monde doit consensuellement se pratiquer, s'il faut "faire contre mauvaise fortune bon cœur", je ne "marche pas dans la combine" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Lun 10 Aoû - 9:15

... A propos de "cette filleule, cette petite cousine ou cette amie de longue date, que l'on n'imagine pas, décemment, inviter chez soi lors d'un repas de famille et amis, sans son nouveau compagnon, son nouvel ami (qui, soit dit en passant, peut-être le 3ème, le 4ème voire le 5ème de la "liste")... Je tiens à préciser que "tout dépend de la relation, de la qualité de la relation, qui existe entre cette filleule, cette petite cousine, cette amie de longue date, qui "fait partie de ton cosmos" comme je dis... Et toi, toi qui invite de tout ton cœur... Car dans ce cas, le "petit ami", le nouveau compagnon, pour peu qu'il paraisse sympathique, et que la relation avec lui s'établisse facilement et aisément, fera lui aussi "partie du cosmos"...
... Mais s'il n'en est point ainsi, si la filleule, la petite cousine, l'amie de longue date "prend de la distance voire de l'éloignement dans une relation qui "ne serait plus tout à fait ce qu'elle était"... Alors toute la "décence obligée" qu'il y a à inviter le nouveau compagnon, d'autant plus si c'est le 3ème, le 4ème de la liste... Devient un "pensum" dirais-je (et là je le dis très nettement)... Dans ce cas, il y a "gros à parier" que le fameux "nouveau compagnon" soit quelqu'un qui se fout pas mal de toi, de ton bon cœur...
... Je n'aime guère, à vrai dire je déteste, ces situations (que je trouve absurdes, inutiles à devoir vivre) dans lesquelles on se sent "par la force des choses obligé d'inviter des personnes dont on est à peu près sûr qu'elles ne feront pas partie de notre cosmos"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Lun 10 Aoû - 9:37

... Je déteste (enfin c'est pas que je déteste mais disons que je n'apprécie guère) ces grandes réunions de personnes, famille proche et étendue, amis, copains etc. ... Que sont les mariages, les 70 ans d'un tel d'une telle, les "pendaisons de crémaillère" -ça, oui, peut-être plus encore que le reste- toutes assemblées dans lesquelles se côtoient des gens qui ne se connaissent ni d'Eve ni d'Adam, de jeunes enfants et des adolescents qui n'en ont rien à foutre du vieux cousin poète et écrivain penseur, du vieux tonton qui joue du saxophone, de la mémé passionnée de jardinage... Tous ces gens réunis pour l'occasion, qui d'ailleurs ne se regroupent et ne "relationnent" que par affinités et intérêts communs... Sans compter tout ce qu'il y a de consensuel, de formel, de stéréotypé, de bon aloi, de contre mauvaise figure bon cœur là dedans... Tout ça me gonfle, me pèle, m'ennuie à mourir, et en plus si t'as envie de te faire une petite clope discret/discret, vu que plus personne fume dans le tas, c'est vraiment la galère!
Dans ces grandes réunions de famille amis, pendaison de crémaillère, mariages, 70 ans d'un tel... C'est bon pour les "m'as-tu-vu", les "joyeux drilles"... Mais pour les discrets, les timides, les ceu's zé celles qui cherchent jamais à en foutre plein la vue, qui parlent pas de ce qui les passionnent dans leur vie (soit dit en passant, on leur demande jamais) ; pour tous ceux là, oui, on peut pas dire que ces grandes réunions c'est le pied !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Lun 10 Aoû - 9:41

... C'est peut-être pour ça, à cause de tout ça, qui me gonfle, que je dénonce... Que je "fous la merde" avec mon écriture sur le Net, dans des forums, sur Facebook, sur un blog ! (rire) !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Lun 10 Aoû - 9:45

... Et s'y'en a qui sont pas content, qui trouvent que je les gonfle avec tout ça... JE LES EMMERDE !
Quand je serai crevé, putain, ils m'entendront plus ! Et y'en aura d'autres qui feront comme moi, que ce soit en 2070 ou en 2154... qui feront comme moi et même encore mieux et plus fort que moi, salut à eux !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Mar 11 Aoû - 13:57

Supposons que mon dernier livre Paroles et Visages, ainsi d'ailleurs que Grand Hôtel du Merdier, un autre de mes livres... Devienne un grand succès de librairie, et que, lors de sa sortie (Rentrée Littéraire par exemple) l'auteur que je suis soit l'invité de David Poujadas à la fin du Journal de 20h...
J'imagine alors, toutes ces personnes de ma famille (enfin, "certaines d'entre elles") qui n'ont cessé de s'interroger sur un besoin d'écrire, de publier sur internet, qu'elles prennent pour un besoin -à leurs yeux "suspect" ou "vain"- de se "mettre en avant, de se montrer"... Elles qui n'ont jamais rien écrit de leur vie autre que des lettres, des cartes postales, ou à la limite, quelques notes, réflexions personnelles sur un carnet...
J'imagine aussi toutes ces personnes de ma famille et autres parmi mes connaissances, qui "savent vaguement que j'écris", que j'ai un blog, un site, que je suis même sur facebook... Mais qui jamais, jamais/jamais, n'ont eu une seule fois l'idée "d'aller regarder" à partir de leur ordinateur, sur internet... à "guy sembic" sur Google...
C'est que, quand t'as aucune référence, c'est à dire quand tu n'es pas un auteur, un de ces auteurs que tout le monde connaît et dont on achète les livres, tant que tu "n'as point fait tes preuves", que tu n'as point eu quelque succès... T'es un minus, un rigolo, et on ne fait point cas de ce que tu pourrais essayer de "faire passer de toi"...
Je les imagine, tous autant qu'ils sont les uns les autres, apprenant que mon livre "fasse un tabac"...
Eh bien merde... Si ça arrive, et si ça arrive en plus, l'année de mes 70 ans, je ne fêterai point, encore moins, par un GRAND/GRAND repas de famille et d'amis, mon 70 ème anniversaire !
Ma générosité, la considération, l'amour on va dire... que je manifeste à l'égard de mon prochain... Se situe "à un tout autre niveau" que celui qui serait de leur lire mes textes après un grand succès de librairie si cela se trouvait... (rire)...
Quand t'as réussi, t'es une idole, y'en a plus que pour toi ; c'est comme quand t'as gagné beaucoup de pognon à la loterie ! ... La "Cour", les "followers"... Merde!
... Ce qui, tout ce qui, durant tant d'années, n'a pas été dit, n'a pas été recherché, n'a pas été exprimé -pas forcément "souvent" mais au moins parfois- ; tout ce qui a été méconnu, n'ayant fait l'objet d'aucun questionnement, d'aucun intérêt autre que de simple curiosité ou "pour mémoire"... Comment, oui, comment, par une sorte de "miracle", d'heureux coup du destin", et qui va "faire référence"... Va-t-il, enfin se manifester, se manifester autrement que par "parce que c'est arrivé et que ça fait l'effet qui sied... et fait une "cour" ?
Que Dieu (quelque chose qui ressemble à Dieu dans mon "jargon") me préserve de devenir un écrivain à succès... Pour le temps qu'il me reste à vivre... Quant à "après ma mort"... ça sera trop tard...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Ven 14 Aoû - 8:32

... Un signe qui "ne trompe pas (et qui en dit long)" chez moi, et que je révèle ici... C'est que, le jour, le matin de ce jour où je vais "recevoir" (où je suis en quelque sorte "plus ou moins contraint" de recevoir dans les conditions et dans la situation que je décris plus haut)... Ou, lorsque c'est moi qui suis invité dans une grande réunion de famille et amis du genre "pendaison de crémaillère" ou "les 70 ans d'un tel"... eh bien... ce matin là, quand je fais ma toilette... certes je me lave les pieds, et tout le reste...MAIS... je ne me rase point : mes joues alors demeurent rêches et "peu nettes" autour de mon collier de barbe... C'est bien là, dirais-je un "signe" chez moi ! (Une manière -qui "vaut ce qu'elle vaut"- de "marquer" ainsi ma résistance, ma résistance à un "ordre", un "ordre du monde" auquel "tout le monde se soumet" ou tout au moins "adhère"... et qui me gonfle !)...
Vous ne me verrez jamais, jamais/jamais, les joues pas nettes et coiffé comme un as de pique, pas chic pour deux sous de visage et de look... Lorsque "ça va être le pied, le super pied avec des gens que j'aime, que j'aime vraiment et avec lesquels je me sens aussi bien que libre !"

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7934
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    Ven 14 Aoû - 8:49

... La forme d'anarchisme à laquelle je souscris et j'adhère... Et la seule en laquelle je crois d'ailleurs... C'est un anarchisme qui a en "toile de fond du tableau", une "aristocratie du cœur et de l'esprit" ... Exactement comme ce Monsieur que j'ai connu à Tartas dans les Landes dans les années 1960, et qui s'appelait Monsieur le Comte de Traversée, toujours impeccable dans son costume tout simple, droit tel un I, les yeux jamais dans les godaces, qui saluait tout le monde avec un sourire heureux et sincère qui valait tous les discours possibles et imaginables, et qui était très gentil, très attentionné avec sa bonne, une femme de 60 ans édentée au visage ravagé et un peu bossue, que tout le monde à Tartas surnommait "pisseline" parce qu'elle confondait "pénicilline" avec "pisseline"...
Il ne se passe pas un été depuis 1967, année de la mort de Monsieur le Comte de Traversée, sans que je ne me rende au moins une fois sur la tombe de ce Monsieur ! ... Et avoir "une petite pensée qui va très loin"...
Pauvre "Pisseline"... Y'a que des "vieux" de Tartas, qui se souviennent encore d'elle ! Et je ne sais pas ou elle enterrée, elle !
... Je ne le dirai jamais assez "on vit dans un monde sans bonté" ! Mais qu'à cela ne tienne bordel, je brandis tel un bras d'honneur, mon anarchisme !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...    

Revenir en haut Aller en bas

De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -