Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les Magiciennes - Boileau-Narcejac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Les Magiciennes - Boileau-Narcejac   Ven 14 Aoû - 19:05



ISBN : ?

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... - "Elles étaient deux," dit Ludwig.

- "Vous êtes sûr ?

- Absolument sûr.
Je les connaissais bien puisqu'on a travaillé ensemble au Kursaal, à Hambourg.3

Le commissaire étudiait Ludwig. Derrière lui, se tenait un inspecteur, un grand gaillard en imperméable, avec une curieuse cicatrice qui courait sur sa joue gauche, comme une fêlure. Et Ludwig ne pouvait détacher ses regards de cette cicatrice.

- "Pourquoi n'êtes-vous pas venu nous raconter cela plus tôt ?" demanda l'inspecteur. "Il y a plus d'un mois que l'affaire est classée.

- Je ne suis en France que depuis cinq jours," dit Ludwig. "Je suis jongleur, chez Amar. Ce sont des camarades qui m'ont appris la mort de la petite ... Annegret ... J'ai été bouleversé.

- Je vous répète que l'affaire est classée," maugréa le commissaire. "... Avez-vous des faits nouveaux à nous apprendre ? ... Voulez-vous insinuer que cette jeune fille a été tuée ?"

Ludwig baissa les yeux, allongea les mains sur ses genoux.

- "Je n'insinue rien", dit-il. "Je voudrais simplement savoir laquelle des deux est morte. Et l'autre, qu'est-elle devenue ? Pourquoi ne parle-t-on plus d'elle ?  ... Comme si elle n'avait jamais existé." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Magiciennes - Boileau-Narcejac   Ven 14 Aoû - 19:23

Citation :
[...] ... - "Hilda ? ... Où êtes-vous ? ..."

La lampe dessina sur les marches de la caravane un cercle lumineux à peine plus brillant que le clair de lune.

- "Hilda !"

Pierre monta une marche, puis l'autre, et s'immobilisa soudain, la torche braquée sur le plancher de la voiture. Odette se leva. Greta rangeait toujours les assiettes. Vladimir vissait les boulons de la roue ; la baladeuse éclairait violemment ses bras nus, où les veines couraient en racines sombres. Pierre gravit la dernière marche, s'agenouilla, et Odette fit quelques pas dans sa direction, puis se mit à courir, comme si quelqu'un l'avait poussé aux épaules.

Doutre tourna un peu la tête.

- "Elles s'est tuée," dit-il, ... "la corde ..."


Odette s'arrêta au pied de la voiture ; à la hauteur de son visage, elle apercevait la masse sombre du corps étendu. Doutre déplaça le rayon de sa lampe et la corde apparut, enroulée autour du cou d'Hilda, comme un serpent repu. Les cheveux blonds flottaient encore, en mousse légère.

- "Pierre," dit doucement Odette.

Doutre
se releva en prenant appui au montant de la porte, avança dans la roulotte, se pencha. Le reflet de sa torche creusait d'ombres pathétiques son maigre visage. Il se redressa, passa sa main ouverte sur ses yeux.

- "Pourquoi ?" chuchota-t-il.

- "Mon pauvre petit !"

Son aspect était si impressionnant qu'Odette recula instinctivement, tandis que Doutre descendait les marches. Il s'assit lourdement, tête basse.

- "Moi, ça ne m'étonne pas, tu sais," dit Odette.

Il l'écarta d'un geste brusque.

- "Va chercher Vladimir. Et surtout ne courez pas. Que Greta ne se doute de rien. Il sera toujours temps de lui apprendre ..." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Les Magiciennes - Boileau-Narcejac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -