Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Son Âme Au Diable - Ruth Rendell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Son Âme Au Diable - Ruth Rendell   Sam 15 Aoû - 18:32



The Killing Doll
Traduction : Marie-Louise Navarro


ISBN : 9782702416501

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Pup traça un cercle de craie sur le sol et dessina un pentacle à l'ntérieur. Dolly le dévorait des yeux. Assise bien sagement sur les coussins, la poupée dans les bras, elle avait l'air d'une petite fille. Comme toujours, elle arborait fièrement le talisman. Dissimulant son exaspération, Pup saisit la poupée et la plaça au centre du pentacle.

- "Donne-lui une maladie !" commanda Dolly avec méchanceté. "Elle a souffert de l'estomac dernièrement. Donne-lui une crise d'appendicite.

- C'est excessif," protesta Pup.

Néanmoins, il s'exécuta et, tourné vers l'est, traça la croix cabalistique avant de commencer l'incantation. C'était le rite du Moindre Bannissement mais il en avait oublié la formule exacte et ne tarda pas à la mélanger avec des extraits d'invocations de toutes sortes.

A l'école, Pup avait suivi quelques cours d'initiation au latin. Il récita les déclinaisons dont il se souvenait. Puis il abandonna ce préambule, prépara l'eau sacrée et en aspergea le sol. Levant alors le bras dans un geste auguste, il profita de ce que sa manche était retroussée pour jeter un coup d'oeil à sa montre. 10 heures et quart. Il pourrait s'arrêter bientôt.

Lorsqu'il eut épuisé le stock de noms hébreux et égyptiens qu'il connaissait, Pup saisit le poignard sur l'autel sans se rendre compte à quel point sa silhouette était menaçante, dressée ainsi dans le lueur des chandelles.

Dolly poussa un petit cri de frayeur. Pup plongea avec la grâce d'un samouraï et frappa le ventre de la poupée d'un geste ferme. Pendant un instant, le poignard resta planté dans l'abdomen et il dut utiliser son autre main pour l'arracher. Un peu de kapok sortit comme un gros ver blanc. Dolly eut envie d'applaudir mais sentit que ce serait déplacé en ce lieu. Elle se leva et quitta le temple sans toucher à la poupée tandis que Pup, débarrassé de sa robe, soufflait les bougies.

De retour au salon, Dolly vida le restant de la bouteille de vin. C'est alors qu'elle entendit sa mère lui dire très distinctement et de sa voix normale :

- "Quelle nuit nous allons avoir ! J'espère que le vent n'emportera pas les tuiles du toit."

Edith avait toujours aimé faire des commentaires sur le temps. Pup entra dans la pièce et Dolly souhaita que leur mère parlerait encore, pour qu'il puisse l'entendre, mais elle garda le silence.

- "Ne sens-tu pas quelque chose ?" demanda Dolly.

- Les cierges ?"

Dolly secoua la tête.

- "Viens, je vais préparer une tasse de cacao."

Ils étaient sur le palier, dans l'obscurité et cette fois ce fut lui qui posa une question :

- "Tu n'entends rien ?


- C'est le vent," répondit-elle en cherchant l'interrupteur sans le trouver.

- "On aurait dit un cri," dit Pup. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Son Âme Au Diable - Ruth Rendell   Sam 15 Aoû - 18:50

Citation :
[...] ... Pup pénétra dans le cercle tracé à la craie et le referma à l'endroit où il était entré avec la pointe de sa baguette magique. Il la posa à ses pieds et éleva le brûle-parfum. La maison était silencieuse. Les deux spectres avaient cessé de chuchoter.

- "Je t'adjure, toi, Anubis, fils d'Osiris, ou peut-être fils de Râ, viens, apparais sur le champ, venite, venite, Lucifuge, viens, apparais sous ta forme immortelle !"

La voix de Pup tombait dans un silence absolu. Le temple était froid comme une tombe.

- "Montre-toi, Osiris, Seigneur du Monde des Ténèbres, guide des âmes, porteur du caducée et des palmes."

Dolly s'était mise à trembler.


- "Pup ..."

Il ne l'entendit pas. A ce stade, il s'amusait toujours. Il aimait jouer la comédie et comprenait que les amateurs d'occultisme aient tiré parti de mots dont les consonances agissaient comme un charme.

- "Lève-toi, Anubis, je te le commande, Anubis incarné, prince de la Mort, fundator sepulcrum. Viens !"

La fumée jaune s'élevait maintenant jusqu'au plafond, enveloppant Pup dans ses lourdes volutes. C'était cela qui avait arraché un cri à Dolly. Pup était maintenant dissimulé par un écran opaque et ses paroles paraissaient venir de très loin.

Lentement, une silhouette se dessina au centre de la spirale : elle se déployait, gigantesque, montrant un torse nu et brillant, comme coulé dans du bronze. Le visage prenait forme et s'allongeait peu à peu en un museau de chacal.

Dolly poussa un hurlement
. Elle sauta sur ses pieds, renversant d'un coup de coude la bougie sur l'autel et lança la petite poupée de cire aux pieds du dieu. Pendant une seconde, elle resta figée, le poing tendu, puis s'écroula, évanouie. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Son Âme Au Diable - Ruth Rendell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -