Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Maigret Hésite - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Maigret Hésite - Georges Simenon   Jeu 20 Aoû - 18:57



ISBN : 978-2258073470

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... "Monsieur le divisionnaire,

Je ne vous connais pas personnellement mais ce que j'ai lu de vos enquêtes et de votre attitude envers les criminels me donne confiance. Cette lettre vous étonnera. Ne la jetez pas trop vite au panier. Ce n'est ni une plaisanterie, ni l'oeuvre d'un maniaque.

Vous savez mieux que moi que la réalité n'est pas toujours vraisemblable. Un meurtre sera commis prochainement, sans doute dans quelques jours. Peut-être par quelqu'un que je connais, peut-être par moi-même.

Je ne vous écris pas pour empêcher que le drame se produise. Il est en quelque sorte inéluctable. Mais j'aimerais que, lorsque l'événement se produira, vous sachiez.

Si vous me prenez au sérieux, veuillez insérer dans les annonces du "Figaro" ou du "Monde" l'avis suivant : K. R. Attends seconde lettre.

J'ignore si je l'écrirai. Je suis très troublé. Certaines décisions sont difficiles à prendre.


Je vous verrai peut-être un jour dans votre bureau, mais nous serons alors chacun d'un côté de la barrière.

Votre dévoué."


Il ne souriait plus. Les sourcils froncés, il laissait son regard errer sur la feuille, puis regardait ses collaborateurs.

- "Non, je ne crois pas qu'il s'agisse d'un fou," répéta-t-il,
"écoutez." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Maigret Hésite - Georges Simenon   Jeu 20 Aoû - 19:20

Citation :
[...] ... Des êtres lui avaient parlé, avaient répondu à ses questions, avaient semblé se confesser. Etait-ce à lui de juger, sacrebleu, qui mentait ou qui disait la vérité ou encore si quelqu'un, dans toute cette histoire, était dingue ?

Il arpentait son bureau à grands pas presque rageurs et parlait comme pour lui-même tandis que Lapointe et Janvier échangeaient des coups d'oeil.

- "C'est bien simple, monsieur le commissaire ... On vous écrit pour vous dire qu'on va tuer ... Seulement, on ne peut pas annoncer d'avance qui tuera l'autre, ni quand, ni comment ... Pourquoi on s'adresse à vous ?  ... Pourquoi vous avertir ? ... Pour rien ... Pour jouer ..."

Il saisissait une pipe qu'il bourrait à nerveux coups d'index.

- "Pour qui me prend-on, à la fin ? ... S'il se passe quelque chose, comme ils disent, on prétendra que c'est ma faute ... Ce chiffon bleu pâle le prétend déjà ... Il paraît que je suis allé trop vite en besogne ... Que fallait-il faire ? ...

"Attendre de recevoir un faire-part ? ... Bon ! Et, s'il ne se passe rien, j'ai l'air d'une andouille, je suis le monsieur qui pendant deux jours a gaspillé l'argent des contribuables ..."


Janvier gardait son sérieux mais Lapointe ne put s'empêcher de sourire et Maigret s'en aperçut. Sa colère resta un instant en suspens et il finit par sourire à son tour en tapotant l'épaule de son collaborateur.

- "Je m'excuse, mes enfants. Cette affaire finit par m'exaspérer. Là-bas, tout le monde marche sur la pointe des pieds et je me suis mis à marcher sur la pointe des pieds aussi, à marcher comme sur des oeufs ... "

Cette fois, à l'image de Maigret marchant sur des oeufs, Janvier fut obligé de rire aussi. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Maigret Hésite - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -