Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Antonio Benitez~Rojo - (Cuba).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Antonio Benitez~Rojo - (Cuba).   Mar 30 Mai - 12:18

Ce livre, très bien écrit et très bien traduit de l'espagnol (de Cuba ; c'est le seul livre d'Antonio Benitez~Rojo traduit en français, me semble-t-il...), avait été présenté par le libraire du Magazine de la santé sur France 5, j'ai sauté dessus (sur le livre... pas sur le libraire !), et j'ai bien fait !

Tiré de faits réels, l'invraisemblable destin de la seule femme chirurgien de la Grande Armée de Napoléon.

1827. Sur un bateau reliant La Havane à La Nouvelle-Orléans, parmi une cohorte de femmes déchues, prisonnières et autres prostituées, Henriette Faber se souvient.

1805. Après un enfance idyllique dans le Sud-Est de la France, elle suit son oncle, médecin de la Grande Armée, et l'élu de son coeur, hussard valeureux, dans la campagne autrichienne de Napoléon. Entre Vienne et Austerlitz, elle se lie d'amitié avec Maryse, directrice d'un théâtre ambulant.

Après de nombreuses péripéties, Henriette se retrouve à Paris où, pour apprendre la médecine, science alors interdite aux femmes, elle se fait passer pour un homme. C'est ainsi travestie qu'elle rejoint la Grande Armée, qui marche sur Moscou, pour exercer, dans des conditions effroyables, son activité de chirurgien sur les champs de batailles.

Sous le nom d'Enrique Faber, après avoir été faite prisonnière par les Anglais, elle rejoint finalement Maryse à La Havane, ou l'attend un surprenant destin.

Dans ce roman palpitant, inspiré de la vie réelle d'Henriette Faber, l'auteur dresse le portrait à la fois picaresque et tragique d'une femme qui toute sa vie a défié conventions et interdits dans un monde dominé par les hommes. Il nous offre au passage des pages inoubliables sur la vie quotidienne de la Grande Armée, La Havane coloniale, ainsi que sur l'intimité d'une femme prise dans les tourmentes de l'Histoire.



...j'ai recopié la quatrième de couverture puisqu'elle résume à merveille ce livre que j'ai trouvé formidable. Que dire de plus à part "Lisez-le et dites-m'en des nouvelles !" ? Hmm, je crois que tout est dit !
:study:
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64504
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Antonio Benitez~Rojo - (Cuba).   Mar 30 Mai - 12:47

En tous les cas, on prend note, Lorenzaccio : les vacances approchant, on a au moins un bon prétexte pour (tenter de) augmenter le budget livres ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Antonio Benitez~Rojo - (Cuba).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature d'Amérique Centrale & d'Amérique du Sud -