Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Quartier Nègre - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Quartier Nègre - Georges Simenon   Mer 26 Aoû - 19:14



ISBN : 9782258093560

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... Dupuche s'adressa à un premier guichet, à un second, suivit un nègre jusqu'à un bureau où le directeur de l'agence le reçut et lui prit des mains sa lettre de crédit.

- "Vous me donnerez la moitié en francs et la moitié en dollars ..."

Dupuche exhibait son passeport pour affirmer son identité. Le Yankee tournait les pages de la lettre de crédit, saisissait le téléphone, appelait un employé. Tous deux examinaient à nouveau le document en silence, le rapprochaient d'un câblogramme étalé sur le bureau.

- "Je regrette ..." prononça enfin le directeur en rendant la lettre à Dupuche.

- "Vous ne pouvez pas me payer aujourd'hui ?

- Je ne peux pas payer du tout. La Société Anonyme des Mines de l'Equateur a fait faillite. Notre agence de Paris me câble qu'il n'y a pas de provision ...

- Vous devez faire erreur !" s'écria d'abord Dupuche. "Ce n'est pas possible ! Cette lettre de crédit a été établie il y a un mois à peine, par l'administrateur lui-même, M. Grenier. Je suis l'ingénieur principal de la S. A. M. E. et je me rends là-bas pour prendre la direction des travaux ...

- Je regrette ...

- Ecoutez ! ... Il faut câbler à Paris ... Il y a certainement un malentendu ..."

Il ruisselait de sueur et ses jambes étaient devenues molles. Germaine demandait :

- "Il ne paiera pas ?"

Et Dupuche lui fit signe de se taire.

- "Comprenez-moi ... La société m'a remis dix-mille francs pour mon voyage jusqu'ici ... Je m'embarque après-demain sur le Santa Clara, de la Grace Line, pour regagner Guayaquil ... Il me faut ces vingt-mille francs, sinon ...

- Am sorry ... "Je m'excuse", répétait l'Américain en ouvrant la porte du bureau.

- "Un instant encore ! Combien de temps faut-il pour envoyer une dépêche à Paris et recevoir une réponse ?

- Deux jours." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Quartier Nègre - Georges Simenon   Mer 26 Aoû - 19:39

Citation :
[...] ... C'était à se demander parfois si les Colombani ne le faisaient pas exprès ! Dupuche passait quand il voulait sur la place : il était sûr d'apercevoir Christian accoudé à la caisse, Christian qui avouait lui-même ne s'être jamais occupé de l'hôtel. Chaque matin, il arborait un complet propre - il lui arrivait d'en changer pendant la journée ! - et ses cheveux sentaient de plus en plus le salon de coiffure. Il restait là des heures à sourire à Germaine, à lui raconter des histoires qui la faisaient rire.

Si Dupuche entrait, il se contentait de lui toucher le bout des doigts en disant :

- "Ca va ?"

Quant à Germaine, non seulement elle se portait à merveille, mais elle était en beauté. A croire qu'elle était née pour vivre derrière la caisse d'un grand hôtel. On la sentait ferme, sûre d'elle, quiète aussi et c'est tout juste si elle ne levait pas la tête vers son mari comme s'il eût été un client.

- "Tu as quelque chose à me dire ?"


Oui ! non ! S'il commençait, ce serait trop long. Sans compter qu'après, leurs relations deviendraient plus désagréable.

- "Je passais ..." s'excusait-il.

Et derrière lui la vie reprenait son cours. Christian et Germaine riaient de futilités comme peuvent rire les amoureux et les vieux Colombani approuvaient.

Car ils approuvaient, cela ne faisait de doute pour personne. Tout le monde savait que Christian était pincé. Or, Tsé-Tsé et sa femme étaient ravis, entouraient le couple de sourires complaisants, lui ménageaient des moments de solitude comme à des fiancés.

Et Dupuche alors ? Car il était marié ! De quoi avait-il l'air ? Prenait-on les paroles de Jef à la lettre et espérait-on qu'il ne tiendrait pas le coup un an et qu'il laisserait ainsi la place libre ? ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Quartier Nègre - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -