Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Guignol's Band I & II - Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Guignol's Band I & II - Céline   Jeu 17 Sep - 19:10



ISBN : 978207038148

Notre Opinion

Personnages


Citation :
[...] ... Au moment où montent les ombres, où bientôt il faudra partir, on se souvient un petit peu des frivolités du séjour ... Plaisanteries, courtois devis, frais rigodons, actes aimables ... et puis de tout ce qui n'est plus après tant d'épreuves et d'horreur que lourd et fantasque apparat de catafalque ... Draperies à replis de plomb, peines perdues ! l'énorme chape des rigueurs, arias, sermons, vertus chagrines, déjà tout le mort écrasant ... souqué, fagoté sous pitchpin, en crypte vide. Ah ! qu'il serait ensorcelant, au moment juste où tout nous cloue, s'échappe, jaillisse hors du cercueil miraculeux trille de flûte ! tout preste, guilleret à ravir ! Quelle surprise ! quelle fierté ! Soupirs au Landerneau des Morts ! Ah ! quelle leçon pour les familles ! ... Joyeux compère macchabée gaudrioleur à fantômes ! Ménestrel pour tous précipices, lieux envoûtés, abords maudits ! Le premier bonhomme Casse-la-Pipe n'ayant pas vécu pour de rien, ayant enfin surpris, compris, toutes les grâces du Printemps ! le renouveau de l'oisillon ! du Pinsonnet au bocage, emportant le tout au-delà ! Révolutionnaire des Ombres ! Touvère aux Sépulcres ! Baladin faridondant aux Antres du Monde ! ... Je voudrais être celui-là ! Quelle ambition ! Nulle autre ! Pardi ! Bougre ! Mille grâces le fûté ... Mieux rigodon d'Eternel qu'Empire humain calamiteux, taupinière mammouth à complots ... Croulant mirage à gogos ! ... Salut aux monarques ! Ravigoter les sujets ? Les faire gigoter en mesures ? ... Quelle histoire ! ... Fou qui se donne aux Ephémères ! ... Mille fois mieux périr gentiment emportant la flûte ! ... Mais encore faut-il le moment d'extase ravissante ! Ne part pas qui veut de musique ! ... Le moment choisi ! ... Il faut durer en attendant ... Je le dis toujours ! ... Le pour ... le contre ! Sauter ici ! ... Rebondir là ! ... raccrocher le pain quotidien ... La vie de puce ! ... On vous épie ! ... Quel tourment ! ... Je vous ai montré violemment le genre chez Tackett ... Pour se sauver avec la flûte c'est autre chose ! Vous le verrez ! Foin de branlette ! ...

Depuis le pétard au Digby, quel hallali ! Quel exercice ! De salles d'attente en louches boardings, de soubassements en greniers, de rats en rats, quelles descentes ! quelles escalades ! Des "Salvations" aux logeuses à deux pence le soir, quel trafic ! Il m'avait rempli de frayeur Cascade avec ses ragots que le consulat me courait après ... J'avais plus les nerfs bien solides ... Je perdais la boule facilement ... Je fonçais d'un quartier à l'autre ... Jamais deux fois dans le même garni, because les questions soupçonneuses ... J'étais sage... J'avais revu personne des uns ni des autres ... bien suivi au poil, à la lettre, les conseils prudents ... J'avais évité Leicester et Bedford, le ruban, les trottoirs aux femmes, où j'aurais pu apprendre des choses ... Pourtant j'étais sur des charbons ! ... Y avait de quoi ! ... Pas une ligne dans les canards. Cascade avait dû arroser ... On devait pas se revoir du tout avant qu'il nous ait fait le signe ! J'avais très bien tenu parole ... Que le plus critique était passé ! ... Que les bourres reniflaient ailleurs ... après d'autres crapules ... Seulement je touchais le fond de mes vagues ! ... J'avais emprunté à Cascade avant la tirette, une dizaine de livres. J'avais pas fait l'extravagant, tout de même je voyais le bout ... Je pouvais pas coucher sur le dur, ça me donnait des crampes à hurler à cause de mon bras ! ... J'étais forcé de prendre un lit ... Ca revient toujours assez cher ... même dans les plus modestes maisons. Je passais mon temps au cinéma ... C'était surtout des "Pearl White" dans Les Mystères de New-York ... J'avais beau y passer des heures, il me restait tout du même bien du temps ... Je prenais les petites rues dans Soho, les gafouillantes, les mouvementées ... celles où le Populo arrête pas ... où c'est une petite foire à demeure ... que ça fourmille vers les boutiques, de Shaftesbury à Wingmore Street, plein les étalages, sous les portes, tout ça tout grouillant d'affluence, que ça vous planque bien, vous rassure, en même temps c'est gai, ça distrait ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Guignol's Band I & II - Céline   Jeu 17 Sep - 19:59

Citation :
[...] ... - "Vous êtes lourd, Sosthène! ... Vous êtes lourd ! ... Lourd et imbécile !

- Moi lourd ? Moi lourd ? ..."

Ah ! il me regarde ... il me dévisage ... il en revient pas ... que je l'appelle lourd ! ...

- "Moi lourd ? ... Moi morveux ! ..."

Ah ! il en veut pas de lourd ! ... Ah ! il rebiffe épouvantable !

- "Moi qui suis métaphysique ! ... Entends-moi bien, métaphysique !"

Ah ! il en revient pas ! ... Je l'ai vexé dans l'âme ! ...

- "C'est ça que vous comprendrez jamais, petit bouseux cafouilleux chiard ! Métaphysique ! ... métaphysique ! ..."

Il en bégayait de la surprise ... c'était trop de colère !

- "Si ... Si ... Si ... vous m'écou ... couterez ! ... un pe ... petit ... peu ! au lieu de suivre vos instincts ... Voleur ! Pillard ! Malotru !"

Ah ! il se voyait pas lourd du tout ... Ah ! il pouvait pas digérer ...


- "Métatphysique ! Ethérien ! ... Voilà petit sot ! ce que je suis !


- A votre place moi monsieur Sosthène, je me mettrais pas en colère ... je donnerais des leçons à personne ... je me ferais pas remarquer ! ...

- Remarquer ! Ah ! remarquer ! ... Ah ! elle est trop bonne ! Ecoutez-moi le morveux ! Et vous sale petit apache, vous vous êtes peut-être pas fait remarquer ? Ah ! vous voulez tout savoir ! Ah ! vous voulez que je vous renseigne ! Ah ! vous me mettez en colère ! Eh bien, je vais vous dire une bonne chose ! Voilà ce qui va vous arriver ! On va vous foutre à la porte ! petit ingrat ! petit saligauc ! à la rue ! sale petit cochon ! ... au ruisseau d'où vous êtes venu ! ..."

Il était monté contre moi ...

- "Vous êtes jaloux, monsieur Sosthène ...
Vous n'êtes plus maître de vos paroles ! ..." que je lui réponds bien calmement ... "mais puisque vous êtes si bavard ... une confidence en vaut une autre ! Je vais vous dire aussi quelque chose, monsieur Sosthène de Rodiencourt ... si moi vous me faites foutre à la porte ... eh bien vous vous serez pendu ... Monsieur le marquis de Sosthène ! Pourriture fieffée ! ..."

Ah ! là tac au tac !

- "Pendu ! Oui cher Maître ! j'insiste ! ... Pendu ! parfaitement ! ... Pendu ! ... c'est la moindre des choses ! Haut et court ! et garanti ! Mais oui ! haut et court ! Voilà ce que ça sera ! ...


- Vous gueulez comme un putois, monsieur le Mouchard ! ... Nous ne sommes pas chez nous ici !

- Vous me comprenez difficilement, vous êtes lourd, monsieur Sosthène ! Je vous le répète ! Je vous l'ai déjà dit  ... C'est vous qui me forcez à gueuler ! ...

- Cette maison n'est pas la nôtre ... et vous vous tenez comme un porc ! ... Comme un galvaudeux ! ... On voit que vous sortez du boxon ! ..."

Et hop ! j'y sautais sur la truffe, c'était pas loin, juste bord à bord ...

- "Boxon ! Boxon ! ah ! minute ! Je vais vous en mettre moi du boxon !

- Ah ! ..." qu'il hurle ... beugle ... "l'assassin ! Voilà l'assassin !" comme ça le doigt en l'air ... "ATTENTION ! ON !! ON !! ON !!"


Ah ! il me dégoûte ... il me décourage ... J'y touche pas ! Merde ! ... Je retombe sur le lit ... je pourrais l'abolir à zéro qu'il serait pas moins pire dégueulasse ... Ca pourrait plus servir à rien ! ... charogne est finie ! ... je me retourne contre le mur ! ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Guignol's Band I & II - Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -