Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Coline Serreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Coline Serreau   Mer 21 Juin - 12:11

Là tout de suite, je n'ai pas le temps, mais je reviendrai parler de cette scénariste actrice réalisatrice musicienne... de talent, qui sait mêler poésie et humour comme personne (je pense).

J'ai vu hier Saint-Jacques... La Mecque, j'avais quelques craintes depuis son 18 ans après, et Ô surprise, j'ai trouvé que c'était du grand art (Grande originalité dans la réalisation - les scènes de rêve font penser à Dalí ou Buñuel - et la nature est filmée à merveille ! Avec quelques scènes très drôles, ce film est excellent !).

Depuis Trois hommes et un couffin jusqu'à Chaos, en passant par Romuald et Juliette et surtout La Belle Verte, je suis fan (même si je n'aime pas ce mot) de ses films !! Et Saint-Jacques... La Mecque ne fera pas exception, aujourd'hui c'est sûr : j'adore Coline !

Qu'en pensez-vous, vous z'Ôtres ?!
Je sais que Coline Serreau a ses ennemis qui trouvent ses films trop optimistes, trop naïfs, trop grotesques, trop rien et pas assez tout...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 8:40

TROIS HOMMES ET UN COUFFIN

avec Roland Giraud, André Dussolier, Michel Boujenah, Dominique Lavanant, Philippine Leroy-Beaulieu et Annick Alane....

Pierre, Jacques et Michel sont trois célibataires amoureux des femmes... quand elles ne font que passer ! Ils partagent un grand appartement. Steward, Jacques s'envole pour trois semaines au Japon en laissant un message à ses deux compères : "...un copain déposera un paquet et passera le reprendre plus tard..." Quelle surprise lorsque Pierre et Michel trouvent un bébé dans un couffin au seuil de la porte !

Avec 6 nominations aux Césars et 3 récompenses, il est très certainement le film le plus connu de Coline Serreau...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)


Dernière édition par le Jeu 23 Nov - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 8:47

ROMUALD & JULIETTE

avec Firmine Richard, Daniel Auteuil...

Romuald Blindet, jeune PDG de la société Blanlait, croule sous les ennuis. Non seulement il est accusé de délit d'initié mais les yaourts de la société ont de surcroît provoqué de nombreux cas d'intoxication dans la région lyonnaise. Recherché de toutes parts, Romuald trouve refuge chez Juliette, la femme de ménage de l'entreprise. Elle va lui permettre de comprendre qu'il est victime d'une machination montée par ses deux adjoints. peu à peu, la complicité naît entre Romuald et la nombreuse famille de Juliette...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 8:55

LA CRISE

Avec Vincent Lindon, Patrick Timsit, Zabou Breitman, Maria Pacôme, Michèle Laroque, Yves Robert, Annick Alane, Marie-France Santon, Laurent Gamelon...

Victor est conseiller jurique et se retrouve le même jour licencié et abandonné par sa femme. Lorsqu'il s'aperçoit que ses amis et sa familles font peu de cas de ses mésaventures, son moral commence à flancher. La seule personne qui veuille bien l'écouter se morfondre, c'est Michou, un SDF pas très malin et un peu collant.

César 1993 du meilleur scénario.
Je n'ai découvert ce film que cette année, et j'ai adoré. Un film très speed, avec d'excellents dialogues, drôle et en même temps assez inquiétant, sur l'indifférence et l'égoïsme qui sont les nôtres...
Je viens de me procurer le texte de la pièce Quisaitout et Grobêta de Coline Serreau, écrite à la même époque que La Crise ; le couple Timsit-Lindon ressemble beaucoup au couple Quisaitout-Grobêta. J'aurais bien aimé la voir, cette pièce...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 9:03

LA BELLE VERTE

Avec Coline Serreau, Vincent Lindon, Marion Cotillard, Claire Keim, Philippine Leroy-Beaulieu, Yolande Moreau, Patrick Timsit, Francis Perrin, Catherine Samie...

Quelque part dans l'univers existe une planète dont les habitants évolué et heureux vivent en parfaite harmonie. De temps en temps, quelques-uns d'entre eux partent en excursion sur d'autres planètes. Curieusement depuis deux cents ans, plus personne ne veut aller sur la Terre. Or, un jour, pour des raisons personnalles, une jeune femme (à peine 150 ans, elle n'est qu'à sa troisième dentition !) décide de se porter volontaire. Et c'est ainsi que les Terriens la voient atterrir en plein Paname.

Aucun césar pour celui-ci, une scène apparemment censurée entre la sortie au cinéma et la sortie du DVD, attaqué par la presse (par Télérama notamment) lors de sa sortie et boudé par la télévision, cette fable écologique, originale, très calme, drôle et déjantée et bien mon film fétiche.
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 9:12

CHAOS

Avec Catherine Frot, Rachida Brakini, Vincent Lindon, Aurélien Wilk et Line Renaud...

Alors qu'ils se rendent à un dîner chez des amis, Paul et Hélène, un couple de bourgeois parisiens assiste à l'agression d'une jeune prostituée. Elle cherche leur secours mais Paul verrouille les portières et fonce. Si Paul ne veut plus entendre parler de cette histoire, sa femme, traumatisée, inspecte tous les hôpitaux de la ville. Elle finit par retrouver la victime dans le coma et apprend qu'elle est poursuivie par des proxénètes. Hélène décide de l'aider, quitte à semer le chaos dans sa famille et dans sa vie.

César 2002 du meilleur espoir féminin pour Rachida Brakini (il me semble que cette actrice est à la Comédie-Française...)

Ce film, s'il est parfois drôle, est plutôt dur (il commence assez fort par l'agression de la prostituée sur le pare-brise de la voiture...), mais excellent lui aussi. Quoique pour ce film, les avis divergent franchement. Il y a ceux qui le trouvent génial, et ceux qui trouvent que c'est une honte pour le cinéma français (mhouais.. hm.. tss...). certes, il ai vrai que drogue, prostitution, mariage forcé, égoïsme bourgeois... ça fait beaucoup pour un seul film, mais j'adore quand même !

Il fait l'objet d'un remake américain, avec Meryl Streep me semble-t-il...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 9:23

18 ans après

Avec André Dussolier, Roland Giraud, Michel Boujenah, Madeleine Besson, Philippine Leroy-Beaulieu et Line Renaud

Marie vit depuis 18 ans avec ses trois pères d'adoption. Après avoir passé son bac avec succès, elle part dans le midi avec sa mère revenue d'Amérique, son beau-père californien... et les deux fils de celui-ci. Les premières amours se nouent et se dénouent sous les yeux effarés de Michel, Jacques et Pierre qui voient l'enfance de leur fille s'enfuir au galop et leurs relations avec les femmes se compliquer gravement...

Ce film-là vaut surtout pour les retrouvailles avec les trois pères... l'ensemble est sympathique et agréable, mais.. c'est tout.
Owh ! Et le retour d'Annick Alane en pharmacienne est génial : ses scènes portaient, dans Trois hommes et un couffin, sur les tétines (à deux ou à trois vitesses ?), sur le lait en poudre et les couchent... 18 ans après, c'est sur le viagra ! Les temps changent...
À noter que celle qui a été choisie pour jouer Marie, est curieusement.. la fille de Coline Serreau. What the fuck ?!? Very Happy
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 9:30

SAINT-JACQUES... LA MECQUE

Avec Muriel Robin, Jean-Pierre Darroussin et Pascal Légitimus...

Au décès de leur mère, deux frères et une soeur apprennent qu'ils ne toucheront leur héritage que s'ils font ensemble, à pied, la marche de Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle. mais ils se détestent autant qu'ils détestent la marche. Ils se mettent pourtant en route, mus par l'appât du gain. Ils rejoignent leur guide au Puy, et découvrent qu'ils marcheront avec un groupe de six autres personnes, dont un jeune beur qui fait croire à son cousin qu'il l'emmène à la Mecque, alors qu'il poursuit une jeune pèlerine, l'amour de sa vie...
La route est longue, les quiproquos, les conflits, les amours, les rêves et les chemins intérieurs des neuf personnages se déroulent dans des paysages splendides jusqu'à l'arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Je ne l'ai vu qu'une seule fois, celui-là... magnifique. Enfin, pour moi, quoi...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Jeu 23 Nov - 13:04

Saint Jacques la Mecque est à voir pour les paysages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Sam 28 Avr - 18:18

Je suis tombé sur un site où l'on peut voir La Belle Verte en entier... :clégal:
En tout cas, je vous le mets ici, si vous ne l'avez jamais vu : http://bea.attitude.over-blog.com/article-5748744.html

Et je vous mets la critique de Télérama qui n'a pas aimé du tout : "La Belle Verte est une fable. L'héroïne, Mila, est l'envoyée spéciale d'une planète lointaine où tout n'est que concorde et félicité, macrobio et hymne à la nature : le genre pub pour eau minérale. Découvrant la Terre dans l'état qu'on sait en cette fin de siècle calamiteuse, elle s'efforce, la brave fille innocente (Coline Serreau s'est offert le rôle), de communiquer son message. Echantillons : c'est beau, l'innocence d'un bébé ; c'est moche, l'appât du gain. C'est beau, un arbre ; c'est dégueu, le fast-food. C'est beau, l'amitié ; c'est moche, l'agressivité. Coline Serreau en a plein, des idées de ce calibre-là, nées du fulgurant télescopage entre l'increvable bon sens populaire et la version intégriste d'un « babacoolisme » antédiluvien...
Par ailleurs, La Belle Verte est une comédie. Son principal ressort est le pouvoir télépathique qu'a Mila de « déconnecter » n'importe qui de ses mauvaises habitudes, fausses valeurs et autres tares typiquement terriennes. L'effet est radical : le temps d'une convulsion, le cobaye est purgé, il arbore un sourire béat et se met, au choix, à embrasser les platanes, à jeter sa télé sur le trottoir, à offrir des fleurs à sa femme, ou, s'il est homme politique, à livrer, soudain, ses cyniques arrière-pensées en direct... Avec deux sketches et trois gags rigolos, Coline Serreau a inventé de quoi faire une bande-annonce alléchante. Le reste n'est qu'une litanie laborieuse de redites et lieux communs sur notre misérable existence. Rien que du poussivement gaguesque sur, en vrac, les crottes de chien, la carte de crédit, le rock'n'roll, la bagnole, on en passe et de tout aussi prévisibles au rayon des fléaux de la modernité.
La fable aurait pu n'être que naïve. A la longue, elle apparaît pour ce qu'elle est : un brin réac. Qui a donc déconnecté Coline Serreau ?...
Jean-Claude Loiseau"


affraid Pfff !! Voilà un critique que j'aimerais bien déconnecter, pour voir... Very Happy
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Sam 28 Avr - 20:11

C'est curieux qu'on puisse visionner l'intégralité du film. Tu as vu ça vient de Google vidéo : http://video.google.com/videoplay?docid=-7170118742684265402&hl=fr
Je n'ai pas le temps de chercher s'il y a d'autres films, je mets le lien en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Mar 11 Sep - 14:08

Je déplace le sujet que nous abordions dans un autre fil ici ! Et... hop !

Lorenzaccio a écrit:
Carla a écrit:
Lorenzaccio, as-tu vu le dvd de St Jacques La Mecque (moins bien qu'au ciné bien sûr, les paysages des Causses rendant tellement bien qu'on n'a plus qu'une envie, prendre son bâton et partir !) ? il y a, ds le bonus des scènes coupées, une scène qui m'a très impressionnée, c'est celle où les deux jeunes gens s'engueulent à propos de sexe, religion,etc... j'aurais bien aimé avoir l'avis de qq'un ayant vu cette scène.
Je ne l'ai pas encore vue, mais très prochainement, et je te dirai ce que j'en pense !
Mais je sais que pour les dialogues et la mise en scène des "engueulades" sur ces thèmes-là, Coline Serreau est très forte... Dans Saint-Jacques, déjà, c'est vrai... dans La Crise, surtout, dans La Belle Verte ou même dans Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux (qui est très inégal, mais c'est son premier ou deuxième film, je crois). Dans Chaos et dans Romuald & Juliette, aussi ! En fait, dans la plupart de ses films.

Je recevrai le dvd la semaine prochaine, normalement, je sauterai sur les bonus ! Wink

Lorenzaccio a écrit:
Voilà, j'ai vu la scène dont tu me parlais, Carla ! Qu'en as-tu pensé ?

C'est une sorte de condensé de la vision de Coline Serreau, un genre de scènes que j'aime bien : tout est balancé d'un coup, y'a plus de retenue ! Toutes les idées préconsues sont crachées et contrecarrées dans la seconde qui suit...

La réalisatrice manie assez bien l'alternance de scènes calmes, lentes, "paysagées", et de scènes énergiques où tout ce qu'on peut dire ressort d'un coup, d'un élan. Un langage intéressant, j'aime beaucoup !

Le lieu de la scène est très chouette (au milieu d'un ruisseau, c'est plutôt original, mais ça c'est Coline, ça...), et la fin est jolie...

Carla a écrit:
J'ai été époustouflée par ce qu'elle faisait dire à ses acteurs ! et je pense que si la scène avait été montée, elle aurait créé une sacré polémique. Au demeurant, je pense que ça aurait été dommage pour le film, car la scène sort de la comédie. Mais j'espère qu'elle en reprendra l'idée pour un nouveau film.
Et oui, le lieu est magnifique (comme tous les endroits du film d'ailleurs, sur grand écran c'était un vrai bonheur).

Et les musiques aussi étaient très belles, ce qui n'est pas souvent le cas ds les films français.

Nous en étions là... Wink
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Mar 11 Sep - 14:34

La polémique avait déjà eu lieu pour Chaos, je crois...
La condition des femmes, et en particulier par rapport à l'Islam, est un sujet qui la touche depuis très longtemps. Son tout-premier film était un documentaire, Grand-mères de l'Islam, dont je n'ai vu qu'un extrait : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=tl__ogp_int_parcours&num_notice=1&id_notice=CPA80054195.

En ce qui concerne la musique, Coline Serreau est compositrice et compose elle-même quelques musiques (dans La Belle Verte ou dans 18 ans après, par exemple ; c'est peut-être aussi le cas dans son dernier)...
Dans ses films on trouve beaucoup de classique, on y trouve Mozart, Rossini, Bach (elle est très "violon", Coline), Vivaldi (ça a commencé avec un Schubert dans 3 hommes et un couffin - elle raconte d'ailleurs que le producteur ne voulait pas du tout mettre ce genre de musiques dans une comédie parce que ça ne marcherait pas )... On y trouve aussi de la salsa (dans 18 ans après, surtout), et pour Romuald & Juliette, beaucoup de blues et de gospel...
Que des musiques que j'adore, en fait ! La musique est hyper importante, dans un film, hein...
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Mar 11 Sep - 14:36

Et nous attendons donc son prochain film avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Mar 11 Sep - 16:44

Exactement !
Tu connais les autres ou pas ?
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau   Mar 11 Sep - 21:30

Non, j'ai un peu honte, je ne connais que 3 Hommes et un Couffin, et surtout Romuald et Juliette. Ce dernier est un peu "gentillet" et à la limite du crédible, mais personnellement, je l'aime bcp du fait de ses acteurs (ce n'est pas le meilleur rôle de Daniel Auteuil, mais il est qd même sympa, quant à Firmine Richard elle est fantastique de naturel !). Et puis bon, et bien de temps en temps un film "gentillet" bien fait, c'est agréable !
La Crise me dit qq chose, mais je ne me souviens plus si je l'ai vu, quant au Chaos, c'est le genre de film que j'évite, supportant mal la violence à l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coline Serreau   

Revenir en haut Aller en bas

Coline Serreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -