Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Malataverne - Bernard Clavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Malataverne - Bernard Clavel   Ven 18 Sep - 19:46



ISBN : 9782277123248

Notre Opinion

Personnages


Citation :
[...] ... - "Robert ?

- Oui, c'est moi."

Gilberte
approcha.

- "J'allais m'en aller,"dit-elle. "Ca fait un moment que je devrais être rentrée.

- Je sais, je suis en retard.

- Je pensais que tu n'avais pas pu venir. Je remontais. J'étais déjà au portail quand j'ai entendu le chien des Bouvier. Ensuite, le vieux est sorti et il a crié aussi. Et puis tous les chiens se sont mis à faire la vie : alors je suis restée dehors pour écouter. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Tu n'as pas entendu ?"

Robert
hésita, avala sa salive puis expliqua :

- "Si, j'ai entendu les chiens. Seulement, j'étais encore très loin, près du chemin du cimetière ... J'ai pas fait attention. Des fois, la nuit, les chiens se mettent à gueuler pour un rien.

- Là, c'était pas pour rien ..."

Elle se tut quelques instants, puis demanda :

- "Tu n'as pas entendu une moto sur la vieille route ?"

Encore une fois, il hésita avant de dire :

- "J'en ai entendu une qui montait le raidillon ... même qu'elle ne devait pas avoir de lumières, je n'ai rien vu.

- Justement. C'est ce que j'ai remarqué aussi. Et c'est bien ce qui prouve que ça devait être des maraudeurs. Mon père dit qu'il y a toute une équipe de voyous, à Sainte-Luce ... A présent, il a toujours son fusil chargé.

- Sûrement ... il a raison ... vaut mieux se méfier ..." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Malataverne - Bernard Clavel   Ven 18 Sep - 20:07

Citation :
[...] ... - "Vous êtes des fumiers !" grogne Serge. "Tirez-vous et bouclez-la, sinon ça pourrait faire mal aussi !"

Sa main droite vient de sortir de de derrière son dos. Il descend les deux marches. Quelque chose brille. Le couteau. Il lève le bras. Robert recule. Le goût amer est dans sa bouche. Serge passe devant lui et lui montre la lame, puis il marche vers Gilberte qui recule à son tour.

- "Tu entends," dit-il. "Toi aussi, la pécore. Occupe-toi de tes vaches et de ton fumier, et boucle-la, sinon gare à tes tripes."

Sa voix est lointaine à cause du bâillon. Elle fait mal pourtant.

Robert est demeuré interdit quelques secondes. Le goût, le goût amer dans sa bouche ... sa gorge qui se noue.

Et puis, soudain, il ne se commande plus. Son corps lui échappe. Il se met à agir sans lui ... C'est effrayant : il est un autre ... il se regarde agir.

Il s'est baissé, sa main a trouvé tout de suite l'objet que le pied de Gilberte a heurté tout à l'heure. Il se redresse, son bras se lève et il marche sur Serge. Serge fait un pas de côté et lui aussi lève le bras. La lune éclaire tout le coteau derrière lui. La lame brille. Elle tremble un peu.

- "Laissez tomber ! Laissez tomber !" crie Robert. "Vous êtes des salauds !

- Tais-toi, je te plante !"

Serge s'avance lentement.

Le bras de Robert tourne. Il y a comme un sifflement pareil à celui du vent qui se déchire sur le pignon de la ferme.

- "Vous êtes fous !" hurle Christophe qui se précipite et s'arrête net, à un pas de Serge.

Le bras de Robert a achevé son cercle. Au bout du sifflement, il y a eu un choc, pas très fort, comme un coup de pioche dans une terre dure.

Serge est saoul, il est debout, ses genoux fléchissent. Il va tomber en arrière ... non, il penche en avant ... son corps se casse et il tombe lourdement, puis il roule sur le côté et ne bouge plus

Personne ne bouge.

La barre de fer est très lourde au bout du bras de Robert. Sa main s'ouvre. La barre tombe, la pointe en avant. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Malataverne - Bernard Clavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -