Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Brassens, poète anarchiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Brassens, poète anarchiste   Mer 28 Juin - 11:14

Né en 1921 à Sète où il est enterré, mort en 1981...
Après une enfance passé dans la maison familiale, il monte à Paris en 1940, où il est hébergé chez sa tante, chez qui il fait son premier apprentissage musical en autodidacte... au piano.
Il trouve un travail à l'usine Renault qui sera bombardée peu de temps après. Les Allemands envahissent le pays, Brassens refuse de travailler au profit de l'ennemi et passe son temps à la bibliothèque où il se forge une solide culture littéraire et poétique en étudiant méticuleusement les oeuvres des plus grands poètes.

En 1943, Brassens est réquisitionné par le STO et doit se rendre à Brasdorf en Allemagne. Un an plus tard, il obtient une permisson de dix jours et ne reviendra plus. De retour à Paris, il cherche une planque : il sera hébergé chez Jeanne qui vit avec son mari marcel dans un taudis sans eau, ni gaz, ni électricité. Il y restera 22 ans.
Chez Jeanne, il continue à écrire des poèmes, des chansons, se servant d'un petit meuble comme "tambour" pour taper le rythme...

À la fin de la guerre, il projette de créer un journal à tendance anarchiste avec ses copains de Brasdorf : Le Cri des gueux (qui ne verra jamais le jour, faut de financement suffisant).

Il se remet à l'écriture et finit un premier roman publier sous le titre La lune écoute aux portes. Aucun succès.
Après avoir filé de nombreuses amourettes, Brassens rencontre la femme de sa vie : Joha Heiman, surnommé "Püppchen" ("petite poupée"). Ils ne se marieront jamais ni ne cohabiteront mais Brassens lui restera fidèle.

C'est à cette époque qu'il obtient sa première guitare. Travaillant son nouvel instrument avec une obstination appliquée, il fait vite des progrès spectaculaire, et commence à transposer ses poèmes sur la mélodie.

En 1951, Brassens rencontre Jacques Grello, qui après l'avoir écouté, tentera de l'imposer sur scène. Brassens essuie échec sur échec et n'est pas loin d'abandonner. Mais ses copains vont le soutenir et lui obtenir une audition qui le lancera dans le monde de la chanson : un rendez-vous avec Patachou dans son cabaret. Après avoir hésité, il s'y rend, y chante, et Patachou est immédiatement séduite.

Patachou le présente très vite à Jacques Canetti, qui avait découvert Trénet, Brel, Piaf... et qui est à l'époque l'homme le plus influent dans le monde de la chanson. Il commence alors ses tournée et à entregistrer des disques...

Le succès amène Brassens à se former un nouveau cercle d'amis comme Lino Ventura, Boby Lapointe, Raymond Devos et René Fallet (journaliste au Canard enchaîné qui avait écrit une critique dithyrambique sur le premier album de Brassens).

En novembre 1980, il est malade et opéré d'un cancer.
Il mourra en octobre 1981, et sera enterré à Sète, non pas dans le cimetière marin où est inhumé Paul Valéry, dans dans "le ramassis", cimetière "des pauvres".
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Mer 28 Juin - 11:21

En plus de ses chansons, il aura mis en musique des poèmes de Villon (Ballade des dames du temps jadis), d'Aragon, de Paul Fort, d'Hugo (j'aime beaucoup Gastibelza et La légende de la nonne), de Verlaine, de Lamartine, de Musset, de Corneille (je n'sais pas vous, mais j'aime mieux écouter un poème de Corneille chanté par Brassens qu'une chanson de Brassens chantée par Corneille ! Very Happy )...

Et lui qui n'aimait pas les honneurs, aura reçu le prix de l'Académie Charles Cros pour son premier album, et le grand prix de poésie de l'Académie française en 1967.
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64504
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Mer 28 Juin - 19:43

Avec Brassens, la mélodie est toujours la même - en tous cas, telle est mon impression - mais les textes ...

Ah ! Brassens ! drunken
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Ven 30 Juin - 22:42

Brassens est le genre de type qu'on aimerait avoir comme ami. Quelle richesse ! ! !

(Euh... Ce genre là, malheureusement, ne court pas les rues. Dans la vie de tous les jours, on doit se contenter de rencontres plus ordinaires. A nous de découvrir l'extraordinaire sous le vernis de la banalité...

Mais parfois, on creuse, on creuse et ... on ne voit rien ! ! ! ! )

Et toc ! J'ai encore fait ma langue de vipère ! ! ! ! Incurable Séraphine...


allgreen
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Sam 1 Juil - 12:52

Je crois qu'aujourd'hui, il y a un chanteur qui le vaut presque par les textes, et qui vaut "plus" par la musique : c'est Thomas Fersen.
J'en parlerai dans quelque temps !
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 565
Age : 29
Localisation : Nancy
Emploi : Etudiant
Loisirs : -
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 14:02

C'est de Villon la ballade des dames dutemps Jadis ?
Je ne savais pas... Je ne l'ai d'ailleurs jamais comprise cette chanson ( je glisse ça au passage...)

Brassens c'est un peu comme la cigarette, les premiers c'est vraiment pas génial et puis à force de l'é&couter on passe quelques a prioris et puis finalement on devient inconditionel, fan incontesté et incontestable, on connait toute les paroles.

j'aime beaucoup la prière, et puis margot et son chat :-D
Oh mais il y a tant à adoré !

Leforestier reprend ces chansons en live et dans ses cahiers, c'est vraiment pas mal !
Moustaki aussi qui lui a même fait une jolie chanson les copains de georges.


Et puis Brassens était un poil grivois n'est-il pas...
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 16:13

Oui c'est de Villon ! C'est donc en ancien français... j'adore le "semblablement où est la reine qui commanda que Buridan fut jeté en un sac en Seine ? mais où sont les neiges d'antan ?"
D'ailleurs, ce Buridan est-il le même que celui dont l'âne hésite entre l'eau et l'avoine jusqu'à mourir de faim de soif ?


Sinon, il est vrai que ses textes sont parfois grivois... mais tellement bien écrit !
L'une de mes chansons préférées est Hécatombe, avec les "mégères gendarmicides" qui "matraquent à grands coups de mamelles ceux qui passent à leur portée !" et qui font crier à un vieux maréchal des logis "Mort aux vaches, mort aux lois, vive l'anarchie !"... C'est une chanson que j'adore. Et on visualise assez bien la scène, éh éh !
D'ailleurs, Brive-la-gaillarde a aujourd'hui sa place Georges Brassens (qui est peut-être la place du marché ?!?!!!)

Mais Brassens avait ce talent : Chanter les malheurs d'un grave représentant de la Justice, qui en plein zoo, se fait violer par un gorille sans paraître vulgaire... Certes, il y a pire. La sempiternelle Fernande ou Mélanie...

Mais il a d'autres très belles chansons : Dans l'eau de la claire fontaine, L'orage, ou Le parapluie qu'on a trop entendu peut-être, Comme hier, Les Lilas... Mon vieux Léon est magnifique, aussi (elle vient peut-être juste après le "il a du bobo Léon" de Boby Lapointe ?)...

Et tu as raison, je suis tombé dedans quand j'étais petit, j'avais eu du mal, au début quand même... et je suis inconditionnel aujourd'hui !

Sinon, Jean Ferrat a aussi fait une chanson.. À Brassens je crois...
Et ce qui est intéressant avec Maxime Leforestier, c'est qu'il chante des chansons de Brassens qu'il n'avait pas eu le temps de chanter lui-même : Si seulement elle était jolie est très drôle, La file indienne également...

Par contre je ne me rappelle pas La prière.. il me semble qu'il s'agit d'un poème de Paul Fort, non ?

Et mon grand-père a une photo dédicacée de Brassens ! Very Happy
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 565
Age : 29
Localisation : Nancy
Emploi : Etudiant
Loisirs : -
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 20:07

Je vous salue maire .....

je crois quec'est un poête anglais moi .
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 20:48

Ah voui ! Au temps pour moi ! C'est Francis Jammes !
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 20:51

... qui, sauf erreur de ma part, était français. Confused
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 2 Juil - 21:00

Oui, français.


Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
Tandis que des enfants s'amusent au parterre
Et par l'oiseau blessé qui ne sait pas comment
Son aile tout à coup s'ensanglante et descend
Par la soif et la faim et le délire ardent
Je vous salue, Marie.

Par les gosses battus, par l'ivrogne qui rentre
Par l'âne qui reçoit des coups de pied au ventre
Et par l'humiliation de l'innocent châtié
Par la vierge vendue qu'on a déshabillée
Par le fils dont la mère a été insultée
Je vous salue, Marie.

Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids
S'écrie: Mon Dieu ! par le malheureux dont les bras
Ne purent s'appuyer sur une amour humaine
Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène
Par le cheval tombé sous le chariot qu'il traîne
Je vous salue, Marie.

Par les quatre horizons qui crucifient le monde
Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe
Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains
Par le malade que l'on opère et qui geint
Et par le juste mis au rang des assassins
Je vous salue, Marie.

Par la mère apprenant que son fils est guéri
Par l'oiseau rappelant l'oiseau tombé du nid
Par l'herbe qui a soif et recueille l'ondée
Par le baiser perdu par l'amour redonné
Et par le mendiant retrouvant sa monnaie
Je vous salue, Marie.

La prière
Francis Jammes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu G.
Cuistre en Chef.
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 405
Age : 31
Localisation : Pays des Merveilles
Emploi : Etudiant - Auteur
Loisirs : Ceci et cela...
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Lun 3 Juil - 8:57

Je précise que (pour donner corps à ce que disait MDV plus haut mais que je réprouve sinon ;)) la mélodie de cette chanson est la même que "Il n'y a pas d'amour heureux", première chanson enregistrée en studio par le sieur Brassens.
_________________
Indépendance toujours, neutralité jamais

http://blog.bebook.fr/mathieu/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gouxmathieu.over-blog.fr/
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 565
Age : 29
Localisation : Nancy
Emploi : Etudiant
Loisirs : -
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Lun 3 Juil - 10:12

Milles excuses;
Mais ca sonne très anglaius Francis James non ?
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Bouc the survivor
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 331
Age : 35
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Lun 3 Juil - 11:07

Ben Marianne James aussi elle est française. :gorgedéployée:
Alors les noms, il ne faut pas trop leur faire confiance!
_________________
L'émerveillement est le premier pas vers le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p202.ezboard.com/bleforumdetonyetdetadra
Mathieu G.
Cuistre en Chef.
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 405
Age : 31
Localisation : Pays des Merveilles
Emploi : Etudiant - Auteur
Loisirs : Ceci et cela...
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Lun 3 Juil - 17:18

Lorenzaccio a écrit:
D'ailleurs, ce Buridan est-il le même que celui dont l'âne hésite entre l'eau et l'avoine jusqu'à mourir de faim de soif ?

Et oui, c'est le même, et la reine c'est Jeanne Ire de Navarre, femme de Philippe IV le Bel (le même encore qui lança la persécution templière)... on dit qu'il a été très imprudent à cet époque, le docteur...
_________________
Indépendance toujours, neutralité jamais

http://blog.bebook.fr/mathieu/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gouxmathieu.over-blog.fr/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Lun 3 Juil - 18:31

Mais il est passionnant ce fil sur Brassens ! thumleft

Un autre grand parolier francophone que j'ai tendance à associer à Brassens bien qu'il n'ait pas son merveilleux côté grivois, c'est Félix Leclerc le Québécois !
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Mar 4 Juil - 18:02

C'est un petit bonheur que j'avais ramassé, il était tout en pleurs sur le bord d'un fossé...
(je ne connais que ça, mais j'adore ! Very Happy )
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Mar 4 Juil - 20:28

La voici en entier, pour Lorenzaccio et les amateurs de belles paroles de chansons...

Citation :
C'était un petit bonheur
Que j'avais ramassé
Il était tout en pleurs
Sur le bord d'un fossé
Quand il m'a vu passer
Il s'est mis à crier:
"Monsieur, ramassez-moi
Chez vous amenez-moi

Mes frères m'ont oublié, je suis tombé, je suis malade
Si vous n'me cueillez point, je vais mourir, quelle ballade !
Je me ferai petit, tendre et soumis, je vous le jure
Monsieur, je vous en prie, délivrez-moi de ma torture"

J'ai pris le p'tit bonheur
L'ai mis sous mes haillons
J'ai dit: " Faut pas qu'il meure
Viens-t'en dans ma maison "
Alors le p'tit bonheur
A fait sa guérison
Sur le bord de mon cœur
Y avait une chanson

Mes jours, mes nuits, mes peines, mes deuils, mon mal, tout fut oublié
Ma vie de désœuvré, j'avais dégoût d'la r'commencer
Quand il pleuvait dehors ou qu'mes amis m'faisaient des peines
J'prenais mon p'tit bonheur et j'lui disais: "C'est toi ma reine"

Mon bonheur a fleuri
Il a fait des bourgeons
C'était le paradis
Ça s'voyait sur mon front
Or un matin joli
Que j'sifflais ce refrain
Mon bonheur est parti
Sans me donner la main

J'eus beau le supplier, le cajoler, lui faire des scènes
Lui montrer le grand trou qu'il me faisait au fond du cœur
Il s'en allait toujours, la tête haute, sans joie, sans haine
Comme s'il ne pouvait plus voir le soleil dans ma demeure

J'ai bien pensé mourir
De chagrin et d'ennui
J'avais cessé de rire
C'était toujours la nuit
Il me restait l'oubli
Il me restait l'mépris
Enfin que j'me suis dit:
Il me reste la vie

J'ai repris mon bâton, mes deuils, mes peines et mes guenilles
Et je bats la semelle dans des pays de malheureux
Aujourd'hui quand je vois une fontaine ou une fille
Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux
...Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux...

_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu G.
Cuistre en Chef.
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 405
Age : 31
Localisation : Pays des Merveilles
Emploi : Etudiant - Auteur
Loisirs : Ceci et cela...
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Jeu 3 Aoû - 18:36

Je viens de découvrir que Brassens avait repris, et adapté très légèrement un petit poème de Corneille, qu'il avait adressé à une certaine Marquise. Mon professeur de linguistique romane était fou de ce poème, et nous le récitait à tout propos. Je pense que vous devinerez sans mal quel strophe a été ajoutée par le chanteur...

Marquise, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu'à mon âge
Vous ne vaudrez guère mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaît à faire un affront
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le même cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits;
On m'a vu ce que vous êtes;
Vous serez ce que je suis.

Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant.

_________________
Indépendance toujours, neutralité jamais

http://blog.bebook.fr/mathieu/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gouxmathieu.over-blog.fr/
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Ven 11 Aoû - 16:08

C'est un des textes chantés par Brassens que je préfère (avec La légende de la nonne et Gastibelza, de Victor Hugo... et la Ballade des dames du temps jadis de Villon.)
Pour le couplet grivois, quelque Brasséniforme qu'il nous paraisse, il me semble qu'il n'a pas été ajouté par Brassens mais par... quelqu'un d'autre (ah mince, je vais devoir rechercher, parce que ça va m'énerver si je n'le sais pas !), avant la chanson.

Cette Marquise était une "théâtreuse" de la troupe de Molière (et de Racine ?), un film lui a été consacré, avec Thierry Lhermitte en Louis XIV (génial, ce Louis XIV... en même temps, j'adore Thierry... oui, j'l'appelle Thierry. Very Happy ), et Sophie Marceau dans le rôle de Marquise (si je me souviens bien, Lambert Wilson jouait Racine)
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Ven 11 Aoû - 16:23

Tristan Bernard, c'est Tristan Bernard qui l'a ajouté !
Et Marquise s'appelait Marquise du Parc. Et elle a épousé Gros-René, acteur de la troupe de Molière ! Gros-René était interprété par Patrick Timsit et Molière par Bernard Giraudeau,
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 32
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Mar 16 Sep - 21:39

Brassens en italien !!
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
June
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : nantes
Emploi : lycéenne
Loisirs : cinéma, musique, et littérature.
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   Dim 22 Aoû - 22:08

J'ai été baignée dedans toute petite et il y a peu j'ai téléchargé toute sa discographie et passe mes journées à écouter ses vers magnifiques.
J'aime beaucoup "Les sabots d'Hélène", "Pauvre Martin", "Heureux qui comme Ulysse" "L'auvergnat" et une que j'ai découverte il y a peu "Saturne" qui raconte comment Brassens préfère la femme mûre qu'est Saturne à la "mignonne" de Ronsard.

Il est morne, il est taciturne
Il préside aux choses du temps
Il porte un joli nom, Saturne
Mais c'est Dieu fort inquiétant
Il porte un joli nom, Saturne
Mais c'est Dieu fort inquiétant

En allant son chemin, morose
Pour se désennuyer un peu
Il joue à bousculer les roses
Le temps tue le temps comme il peut
Il joue à bousculer les roses
Le temps tue le temps comme il peut

Cette saison, c'est toi, ma belle
Qui a fait les frais de son jeu
Toi qui a dû payer la gabelle
Un grain de sel dans tes cheveux
Toi qui a dû payer la gabelle
Un grain de sel dans tes cheveux

C'est pas vilain, les fleurs d'automne
Et tous les poètes l'ont dit
Je regarde et je donne
Mon billet qu'ils n'ont pas menti
Je regarde et je donne
Mon billet qu'ils n'ont pas menti

Viens encore, viens ma favorite
Descendons ensemble au jardin
Viens effeuiller la marguerite
De l'été de la Saint-Martin
Viens effeuiller la marguerite
De l'été de la Saint-Martin

Je sais par coeur toutes tes grâces
Et pour me les faire oublier
Il faudra que Saturne en fasse
Des tours d'horloge, de sablier
Et la petite pisseuse d'en face
Peut bien aller se rhabiller...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swer.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brassens, poète anarchiste   

Revenir en haut Aller en bas

Brassens, poète anarchiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Jazz, Rock, Pop & Toute Cette Sorte de Choses ... -