Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Prononciation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56124
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Prononciation    Mer 7 Oct - 19:35

La prononciation latine était phonétique, ce qui revient à dire que chaque lettre représentait un son et un seul. Cette prononciation, le français en a hérité, sauf pour :

1) Voyelles :

- "e" n'est JAMAIS muet et se prononce toujours [é] comme dans "été" ;
- "u" se prononce toujours [ou] comme dans "chou" ;
- "y" se prononce par contre comme dans "nu" ;

2) Consonnes :


- "c" et "g" sont toujours durs comme dans "cadeau" ou "goût"

- "m" et "n" ne nasalisent JAMAIS la voyelle qu'ils précèdent. Dans le groupe "gn" par exemple, les deux consonnes sont distinctes : "mag-nus"
- "s" se prononce comme "ç" ou, à la limite, comme dans "saut"
- en théorie, le "h" est légèrement expiré mais l'Education nationale ayant beaucoup varié dans ses méthodes d'apprentissage avant de vouloir carrément supprimer le latin vous pouvez vous dispenser de le faire si vous le voulez. Wink

3) Semi-consonnes :

- "j" se prononce [y] comme dans "yeux"
- et "v" toujours comme notre w actuel, avec un son comparable au "ou" de "ouate."

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56124
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Prononciation    Mer 7 Oct - 19:52

La langue latine était tonique, avec un accent chantant dont nous ne pouvons plus nous faire une idée exacte. Il existait donc des syllabes brèves et des syllabes longues. Mais attention : en latin, cet accent ne s'écrivait pas.

Par la suite, selon les siècles et les dirigeants de l'Instruction publique , on a alterné les apprentissages : certaines générations prononçaient l'accent supposé (et, dans les manuels qui vont de pair, vous trouverez des signes surmontant les syllabes et indiquant si celles-ci sont courtes ou longues) et d'autres se contentaient de la simple prononciation phonétique.

Ayant personnellement passé mon Bac littéraire final en ... 1977, j'appartiens à une génération où le mot d'ordre était "phonétique" et seulement "phonétique." En tous cas, dans le lycée publique que je fréquentais.

Je ne vous embarrasserai donc pas dans ces fils avec un accent tonique dont, moi-même, j'ignore tout sauf, peut-être, que l'usage espagnol de prononcer d'une seule émission de voix diphtongues et triphtongues tout en marquant la tonique provient vraisemblablement de l'usage latin. Par ailleurs, j'aurais bien trop peur de vous raconter des bêtises .

Donc, sur Nota Bene, l'apprentissage du Latin sera exclusivement phonétique, ce qui simplifiera les choses. Mais si vous tombez sur des manuels où vous rencontrerez certains signes pour vous inconnus surmontant certaines syllabes, ne vous étonnez pas et continuez à employer la langue comme vous l'aurez apprise. (A moins que vous n'ayez un brusque coup de foudre pour un accent tonique qui reste tout de même supposé. Si les gens cultivés appliquaient sans doute les règles avec exactitude, qu'en était-il du petit peuple ?)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Prononciation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Le Latin, L'Un des Père du Français, En Toute Simplicité :: Prononciation, Accent, Orthographe & Vocabulaire -