Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Philip Roth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeMer 5 Juil - 16:01

Ma dernière lecture, celle de Portnoy et son complexe de Philip Roth, m’inspire deux réflexions. L’une porte sur son auteur, l’autre sur l’histoire du roman, son personnage principal, son environnement.

Commençons par l’auteur : avant Portnoy, j’ai lu Everyman, du même Roth, qui vient de sortir dans le monde anglo-saxon. Je commence à connaître un tout petit peu l’œuvre du monsieur, j’avais été emporté, bouleversé parfois, par Le professeur de désir, La pastorale américaine ou Le théâtre de Sabbath, et je m’avoue déçu par son dernier opus.

Certes, le sujet en est probablement, pour une bonne partie, la cause, puisqu’il s’agit d’une réflexion sur la fin de vie, la maladie, la mort, balisée par les hospitalisations du héros. Et comme je ne peux m’empêcher de transposer, j’associe Everyman à Roth et je me dis que cet auteur encore très vert il n’y a pas si longtemps (cf. La bête qui meurt) doit avoir, d’un coup, vu chuter sa libido, et que Thanatos commence à prendre chez lui la place d’Eros.

Pour me consoler de cette impression désagréable, je me suis donc plongé dans une œuvre d’il y a une quarantaine d’années, son premier grand succès. J’y ai retrouvé, et avec quel bonheur ! toute la fougue – pas seulement amoureuse et sexuelle, mais également intellectuelle, polémiste – que j’apprécie chez lui, ce sens de l’étude de son milieu d’origine, cette capacité à se mouvoir dans n’importe quel environnement professionnel comme s’il avait été le sien toute sa vie (à son crédit, cet aspect est toujours présent dans Everyman), son empathie avec ses personnages, ses immenses qualités de conteur !

Voilà pour la première partie de ma réflexion, qui m’a amené à revenir des années en arrière dans l’Oeuvre de Roth.

Portnoy est un gigantesque monologue – le titre original, La complainte de Portnoy, le fait bien entendre – au cours duquel le narrateur raconte tout de sa vie, de son environnement familial, communautaire, social, depuis sa naissance ou quasiment, pour tenter de comprendre pourquoi il est encore célibataire à 33 ans, passant d’aventure en aventure sans vouloir, sans pouvoir se fixer.

J’ai lu, il y a quelques semaines, L’amour et l’oubli d’André Brink, et ne l’ai pas aimé car l’histoire centrale y est, à mon avis, polluée par un catalogue des conquêtes amoureuses du narrateur. Or, cela peut être une lecture de Portnoy, qui ne parle pas, dans le fond, de grand-chose d’autre !

La différence capitale, c’est ce qui sous-tend cette « allitération en filles », si j’ose m’exprimer ainsi : la quête de sa nature profonde, la recherche de ce qui fonde son caractère, ce qui, pour moi, fait défaut chez Brink.

Si l’on ajoute le style de Roth, que je trouve tout à la fois riche et envolé, tour à tour humoristique et cinglant – mais je le trouve aussi drôle quand il est acerbe que quand il plaisante – voilà qui explique que j’aie traîné les pieds d’un côté tandis qu’ils ne touchaient pas le sol de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Sibylline.
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Sibylline.

Nombre de messages : 286
Localisation : France
Date d'inscription : 28/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 31 Juil - 21:07

Philip Roth est l'auteur des mois d'août et septembre sur Lecture/Ecriture!! Philip Roth. Coucou02
Je vous rappelle qu'à cette occasion, vous êtes invités à rédiger et à y proposer vos commentaires sur les livres de lui que vous lisez ou avez lus.
Philip Roth. Fetedan2
_________________
http://lecture-ecriture.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecture-ecriture.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeMar 1 Aoû - 11:03

Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand !!!!!!
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeMer 13 Sep - 12:52

Philip Roth. Prtachegi9

The Human Stain
Traduction : Josée Kamoun


A mes yeux - mais ce n'est qu'un avis probablement orienté par ma passion toute proustienne pour les histoires aux mille et un méandres - un bon romancier se reconnaît au naturel avec lequel il parvient à imposer une histoire extrêmement complexe (et surtout plus complexe qu'elle ne veut le bien paraître) et truffée de personnages si possibles ambigus à un lecteur fasciné.

Et Philip Roth, qui me paraît entre parenthèses un chantre de la phrase à point-virgule, Philip Roth est un grand romancier qui n'a pas usurpé la réputation qui est la sienne.

"La Tache" - en anglais, "La tache, la souillure humaine" - débute sur un incident si banal que l'auteur, auquel son héros, Coleman Silk, vient le rapporter afin qu'il en rédige un ouvrage vengeur, n'est même pas enthousiasmé par cette histoire d'un doyen d'université américaine que l'utilisation d'un mot bien précis (mais doté de deux acceptions) pour désigner deux élèves de sa classe éternellement absentéistes a fait basculer sans autre sommation dans le camp des "racistes."

De ces deux étudiants, Silk ne savait rien : il ne les avait même jamais vus. Du coup, un jour, il demande aux élèves présents quelque chose comme : "Quelqu'un sait à quoi ils ressemblent ou sont-ce des zombies ?"

Ah ! Malheur ! Voilà que les absentéistes sont Noirs (pardon ! de couleur !) et que le mot "spook", traduit par "zombi" dans notre langue, désigne en anglais :

1) tout d'abord un ectoplasme, un fantôme - songez au Spooky des "Casper"

2) et puis un Noir mais de manière péjorative.


Et évidemment, bien qu'il ait été le premier à embaucher un professeur noir à l'université d'Athena, il est clair que le doyen Silk ne peut avoir utilisé le terme que dans son sens second.

Eh ! oui ! Il n'y a pas qu'en France qu'on ne peut plus utiliser certains mots sans se voir traité de raciste et autres billevesées charmantes : aux USA aussi. Philip Roth. Devilstr

Silk a beau se défendre, en appeler à ses collègues (qui ne bougent pas), rien n'y fait : il finit par démissionner. Il perd aussi sa femme que la maladie ratrappe à ce moment-là. Bref, il perd tout. Sauf sa rage.

Le narrateur-auteur Nathan Zukermann ayant poliment mais fermement refusé d'écrire le livre vengeur que Silk entend titrer "Zombies", ce dernier s'y attèle. Et puis, un jour, il arrête tout. Au début, Zukermann pense que cela est dû au nouveau scandale que vient de provoquer l'ex-doyen de l'université d'Athena.

En effet, cet incorrigible anti-conformiste de 71 ans, aidé par le Viagra, prend pour maîtresse une femme de ménage de l'université qui s'affirme complètement illettrée, Faunia Farley, presque traquée en permanence par son ex-époux, un vétéran du Viêt-Nam complètement frappé.

Avec cet instinct propre à l'écrivain et, de façon générale, à l'artiste, Zukermann, que Silk a pris en amitié, finit par s'intéresser à l'affaire qu'il flaire plus compliquée qu'elle ne lui avait semblé à première vue : il se pose donc des questions, il cherche, il fouille et même s'il n'apprend le secret de l'ancien doyen qu'à l'enterrement de celui-ci, à la fin du roman, ce secret est d'emblée présenté en long et en large dès le chapitre 2, amenant le lecteur à reconsidérer sa vision du racisme - ou plutôt des racismes.

Mais dans ce livre envoûtant, il n'y a pas que cela que Roth nous contraint à remettre en question. Avec une habileté magistrale, il entremêle tous les fils de ses marionnettes par ailleurs si terriblement humaines de façon telle que tantôt elles nous font pitié, tantôt au contraire elles ne nous inspirent plus que du dégoût. Il n'est pas jusqu'au "dingue" de service, Les Farley, responsable de l'accident où Faunia et Coleman ont perdu la vie tous les deux, qui ne nous apparaisse, dans la scène finale, perdu dans la solitude gelée au milieu de laquelle il pêche, sa perceuse à ses côtés et assis sur un sot en plastique jaune retourné dont la description a quelque chose de grotesque, qui ne se dresse brusquement devant Zukermann-Roth - et donc devant nous, lecteurs - comme bien moins fou et pourtant beaucoup plus dangereux qu'il n'en avait donné jusqu'ici l'impression.

Ouvrez "La Tache", commencez à lire lentement, à haute voix si vous pouvez, ne tombez surtout pas dans le piège apparent de cette rivalité sournoise et typique du milieu universitaire qui conspire à éjecter le doyen Silk après avoir pressé celui-ci comme un citron - ce n'est qu'un leurre lancé par Roth pour jauger son lecteur - et continuez.

Oubliez les longueurs des paysages, si vous n'aimez pas. Lisez,
laissez-vous imprégner, laissez-vous envoûter, acceptez de regarder tous les personnages sous les différents prismes que vous tend obligeamment Philip Roth, indignez-vous contre ce "Silky Silk" qui, par ambition et "pour vivre libre", décide de renier sa propre mère dont il fut l'enfant préféré et qui n'a pourtant pas le courage de protéger ses enfants à lui du risque qui les guette et qui guettera leurs propres enfants dans les générations à venir, applaudissez aussi à sa rage de vivre, à son tempérament de "teigneux" irrésistiblement séduisant, jugez et ne jugez pas Fiauna, mère indigne ou pas, fermez un instant les yeux et rappelez-vous toutes les actualités sur les horreurs du Viêt-nam, "Voyage au bout de l'Enfer" de Cimino ou encore le gigantesque et inégalé "Apocalypse Now", absorbez toutes les souffrances, tous les excès, tous les mensonges, toutes les demi-vérités, toutes les erreurs des personnages de Roth ...

... et vivez "La Tache" qui prouve une fois de plus que, s'il a existé ou s'il existe encore aux USA des Malcom X, des Bush, des politicards irresponsables et des Juifs assez stupidement orthodoxes pour chanter sur une tombe non pas : "Un homme est mort aujourd'hui ..." mais bel et bien "Un Juif est mort", tentant ainsi de faire entrer dans l'Au-delà l'âme même du Ghetto (la scène est d'autant plus grinçante que, si le fils orthodoxe de Silk ignore la vérité, nous, nous la connaissons), leurs contraires absolus existent eux aussi.


Cinq ans après le 11 septembre 2001 et ses conséquences au Proche-Orient, ce qui a une fâcheuse tendance à nous le faire oublier à l'un ou l'autre moment, ça fait du bien de le savoir.

Merci, Philip Roth. Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par le Dim 8 Juil - 12:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeMer 13 Sep - 14:02

Ta description me fait retrouver tous les aspects de ce roman que j'adore et que j'ai lu plusieurs fois. thumleft Je trouve qu'il décrit aussi magistralement le milieu intello-universitaire français et la masse de cinglerie et de névrose qu'il recèle, en la personne de cette folle totale de Delphine Roux. Aucun romancier français n'a été fichu de nous pondre une description aussi juste, le comble !
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylline.
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Sibylline.

Nombre de messages : 286
Localisation : France
Date d'inscription : 28/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeJeu 19 Oct - 19:35

Philip Roth. Chapeau2 Pour ma part, j'aime bien Philip Roth en général, avec des livres que j'aime vraiment beaucoup (comme son dernier) et d'autres que je n'aime guère (comme Opération Shylock).

Le reproche que je lui fais le plus, c'est de trop expliquer. Il devrait laisser un peu le lecteur comprendre tout seul au lieu de lui mâcher la démarche intellectuelle qui lui fera comprendre ses personnages.
Mais dans le Complot contre l'Amérique, il ne le fait presque pas. Et j'ai bien mieux apprécié ce livre. Dans la Tache, il le fait. Ca fait partie des livres que j'ai moyennement aimés, mais assez bien quand même.
Qu'est-ce que vous en pensez? Jelisavecplaisir
_________________
http://lecture-ecriture.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecture-ecriture.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeJeu 19 Oct - 20:42

J'avoue que je ne suis pas très objective sur Roth : il a été mon écrivain fétiche pendant un long moment, mon modèle absolu. Et je pense que mon amour des romans qui fouillent les personnages jusqu'à la moelle me vient pour une grande partie de ma lecture des siens. Le Roth que je préfère, c'est le Roth excessif, dont les personnages proprets ont des secrets inavouables, des pulsions sexuelles qui les poussent à piétiner leur respectabilité, des idées qui les mettent à la marge de la société américaine lisse et bien-pensante. Pas étonnant donc que je raffole du Théâtre de Sabbath. Contrairement à toi, je ne trouve pas qu'il explique trop, mais qu'il fouille en profondeur. Et donc j'ai moins aimé les derniers de ce point de vue-là, Le Complot contre l'Amérique et Everyman qui ne devrait pas tarder à être traduit - mais pose un autre problème, celui-là : il est court et donne une impression de survol. En plus, son personnage est un M. Tout-le-monde qui n'a rien de bien passionnant. Même ses histoires avec les femmes (quand même, c'est LE sujet de Roth, les femmes, du moins l'amour et/ou le désir que les hommes ont pour elles !) ne sont pas aussi renversantes que d'habitude. Pour résumer, le Roth que je préfère, c'est le Roth déchaîné ! Demonangebalançoire
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeSam 21 Oct - 13:46

Je connais certainement Roth bien moins que vous mais je dirai comme Julie : j'aime les détails, l'approfondissemnt jusqu'à l'extrême des personages - et c'est cet art, porté au summum dans "La Tache", qui m'a séduite. Après tout, le maître d'oeuvre, c'est l'écrivain, c'est à lui de guider son lecteur. Une seule exception : les romans d'épouvante ou encore, les policiers , quand deux ou trois lectures, voire plus, sont possibles et où le but du jeu - celui de l'écriture - est de laisser tout loisir à l'imagination du lecteur.

J'admets cependant que l'amour du détail et de l'approfondissement des personnages fait très XIXème siècle. Cependant, n'est-ce pas une conséquence, en tous cas en France, de ce que nous a le plus souvent offert la littérature de notre pays depuis Proust ? Qu'on le veuille ou non, les personnages les plus fouillés sont ceux qui ont le plus de chance de tenir bon contre la marée des siècles. Peu à peu, ils prennent vie par l'épaisseur psychologique (et environnemental également) que sait leur insuffler leur créateur. Sinon, comme des personnages de papier, ils s'envolent et finissent dans le caniveau.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeVen 21 Sep - 19:20

Everyman

Titre français Confused???

La vie d'un américain résumé à travers l'évolution de sa...santé physique!

Ce roman démontre de façon convaincante que le physique et le psychique sont étroitement liés et que par conséquent la dégradation de notre santé altère notre perception du monde.

Certes...

La question est: qu'ajoute de plus Everyman à la carrière de Philip Roth?
Je ne suis pas une experte mais la lecture de quelques uns de ses livres me permet déjà de répondre: pas grand chose.
Oui son écriture est très crue, oui il est capable de décrire les moeurs des juifs comme personne (a chaque fois je retrouve mon grand-père juif Philip Roth. Rirejenp ), oui l'amplitude de ses recherches crédibilise son récit, et oui il fait parti des plus grands auteurs de sa génération...


...mais ça on le savait déjà

Philip Roth. J_aipast
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeVen 21 Sep - 21:03

Morgane la fée a écrit:
La question est: qu'ajoute de plus Everyman à la carrière de Philip Roth?

Rien du tout. Je me demande même (ça n'engage que moi) pourquoi il l'a écrit. Je le sens sur la pente descendante... Crying or Very sad Ca me désespère d'écrire ça de l'auteur que je place devant tous les autres dans mon petit panthéon personnel, mais le fait est que j'ai oublié Everyman tout de suite après l'avoir lu. L'écriture est "rothienne" c'est-à-dire magnifique, ample, travaillée, mais pas aussi fouillée que d'habitude, et son personnage de M. Tout-le-monde (on peut traduire Everyman comme ça en poussant un peu le bouchon) n'a rien d'intéressant. Il est même agaçant à force de platitude. Que retenir de ce livre ? Qu'on espère que Roth va se remettre aux pavés, ça lui va bien mieux.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeVen 21 Sep - 21:42

Julie a écrit:
[

son personnage de M. Tout-le-monde n'a rien d'intéressant. Il est même agaçant à force de platitude. .

Je suis de ton avis et le seul passage que je retiens et ce clin d'oeil à Hamlet et aux fossoyeurs vers la fin du livre.

Je le répète je ne suis pas une experte maislorsque je regarde sa bibliographie je me dis que peut-être il aurait due ralentir la cadence afin d'éviter les répétitions.



Philip Roth. Jem_inte

Je n'hésiterai pas à lire d'autres de ses livres. A suivre donc...
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeVen 21 Sep - 22:17

Le nouveau Philip Roth paraîtra en anglais le 1er octobre (Article en anglais)

Il s'appellera Exit Ghost ("Sort le spectre", comme une didascalie de théâtre... Tu parlais d'Hamlet, Morgane !) Il racontera les dernières péripéties de Nathan Zuckerman, avant de le quitter définitivement. Après onze ans d'une vie monacale à la campagne dévouée complètement à l'écriture, Zuckerman revient à New York... et à ses tentations. Voilà qui rappelle Roth quand il est en forme ! Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand Philip Roth. Faimand
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Séraphine

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 49
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeDim 20 Jan - 16:46

Je lis Portnoy et son complexe.
J'aime beaucoup.

Quel rythme !
On ne lâche pas !
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Philp Roth - Un homme   Philip Roth. Icon_minitimeSam 21 Juin - 15:34

Excellent livre grave et profond sans le pathos qu'aurait pu induire le sujet : les revers de l'existence, la décrépitude des corps.
Sans arrêt, justement, point la construction littéraire qui ôte aux propos du livre tous leurs côtés morbides pour faire ressortir au contraire l'inventivité et l'originalité de l'entreprise de Roth.
Impossible de nous apitoyer sur les personnages, de nous identifier à eux car ils sont toujours tenus à distance, ramenés à leur dimension première, celle de créatures de papier. La littérature quand elle ainsi déconstruite est éblouissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeDim 22 Juin - 12:27

Un homme, c'est celui des romans de Roth que j'ai justement le moins aimé. Il y a perdu de son mordant... et m'a beaucoup déçu. J'attendais de lui quelque chose de plus impressionnant sur ce sujet.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite


Dernière édition par Thomas le Lun 23 Juin - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeDim 22 Juin - 15:56

j'ai l'avis inverse ; son "mordant" ne m'intéresse pas ; débarrassé de cette " seconde peau " il peu faire un livre au premier degré le seul qui vaille en littérature - et en art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 8:45

Camille a écrit:
un livre au premier degré le seul qui vaille en littérature - et en art.

Tu peux développer un peu ?
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 8:54

Pour moi, le premier degré n'est justement pas possible en art, parce que le roman, le tableau, la sculpture est déjà passé(e) par le prisme de l'interprétation de l'artiste.

Si je veux du premier degré, je regarde des documentaires et lis des essais... quoique même ces formes sont souvent mâtinées d'interprétation, elles aussi.

Or, avec Un homme, j'ai trouvé que Roth perdait de sa faculté d'interprétation - qu'on aime ou pas sa manière d'interpréter les choses - et pour ce qui est du premier degré, dans mon métier, j'ai ce qui faut dans le domaine dont traite le roman.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 13:44

je ne sais pas ce que tu fais comme métier ... mais pour le premier degré il me semble qu'un auteur doit se débarrasser de ses tics, de ses ficelles faciles - j'ai toujours trouvé chez Roth son humour juif forcé et folklorique - pour s'atteler à un sujet avec audace et conviction, sans faux semblant, ni paravent etc.

Roth a 75 ans je crois, il parle de la maladie, du corps, de la haine de ses enfants, des mariages ratés - peut être même de la vie ratée - et je crois qu'il le fait sincèrement, au premier degré.

Il joue juste un peu avec la littérature, la mettant en scène, mais discrètement sans en faire trop.

J'ai la cinquantaine, l'heure aussi des bilans et je dois dire que ce livre m'a remué, autant par son intelligence que par sa sensibilité.

A part ça je ne suis pas un grand fan de Roth. Et peut être je me trompe. Ca n'est pas un grand livre. Mais je l'ai dévoré en y trouvant ce que je ne cherchais pas forcément mais qui est advenu. Un livre, un lecteur et quelque chose d'immédiat, sans tricherie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 14:32

Je travaille dans le milieu des maisons de retraite...

Je te comprends mieux sur le "premier degré", on ne mettait pas la même chose dans cette expression.

Il reste que j'ai justement trouvé que lui qui sait si bien exprimer l'intériorité, le sentiment, fût-ce avec ce que tu appelles ses artifices et qui personnellement ne me dérange pas du tout, m'a semblé bien "sec" dans Un homme. Je ne suis pas du tout entré en empathie avec son personnage, ce que je fais immanquablement chez lui habituellement. J'avoue que la brièveté du roman n'a pas aidé. J'ai eu l'impression d'une ébauche, sachant ce qu'il est capable de faire dans un format supérieur.

Mais tant mieux pour toi si tu as ainsi fait une rencontre, si tu as trouvé sinon des réponses, du moins des pistes de réflexion ! Tous les livres ne peuvent plaire à tout le monde, l'important, c'est qu'ils trouvent leurs lecteurs !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 14:34

Camille a écrit:
j'ai toujours trouvé chez Roth son humour juif forcé et folklorique

forcé?

Plus réaliste que son humour juif tu meurs!

Enfin ce n'est que mon avis.

Et je trouve aussi que ce Un Homme n'est pas terrible du tout. Enfin je l'ai déjà expliqué plus haut.

Je vais bientôt acheter Portnoy's Complaint/ Portnoy et son Complexe qui m'a l'air d'un autre niveau.

On verra bien.
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 14:35

Thomas a écrit:
J'ai eu l'impression d'une ébauche, sachant ce qu'il est capable de faire dans un format supérieur.


Exactement !lol!
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 16:53

et bien tu vois Portnoy je l'avais lu beaucoup plus jeune et il ne m'avait pas beaucoup touché, comment dire je le sentais faux , alors que cet homme, cet homme du livre sonne très juste à mon oreille et j'entends sa petite musique, elle résonne en moi.

Bah, on ne peut pas toujours être d'accord et tout ne se mesure pas non plus à l'aune de la littérature, us en outre.

Connaissez vous la revue internationale des livres et des idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 17:06

en fait, la question était : comment vous informez vous des livres à lire ?

Ps je viens de retrouver sur mes étagères ce bon vieux Portnoy. Sûr que je vais m'y replonger après ce que vous en dites !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitimeLun 23 Juin - 17:34

Je ne connaissais pas vraiment la revue dont tu parles, à part de nom. Je suis allé faire un tour sur leur site, et ça m'a l'air fort intéressant.

Personnellement, je serais assez peu capable de dire d'où me viennent mes idées de lecture, à part quand elles me sont suggérées par Julie ou par un des membres de Nota Bene. Je lis très peu les magazines littéraires, je n'aime pas spécialement les émissions de radio qui parlent des derniers livres sortis (en fait, c'est parce que je n'aime pas particulièrement les critiques littéraires ! Wink ). Je flâne dans les librairies, j'essaie de savoir ce qu'aiment les auteurs que j'aime ; et puis on entend toujours parler des bouquins, même si on ne cherche pas spécialement à s'informer.

Tiens, je vais prendre les derniers romans que j'ai lus et je vais me demander d'où m'est venue l'idée de les lire :

En ce moment, The Waves de Virginia Woolf, qui m'a été offert par quelqu'un qui aime beaucoup Woolf et sait que je l'apprécie moi aussi.
Ce dimanche, Les bonnes intentions d'Agnès Desarthe, dont Carla a parlé sur ce forum.
Avant ça, L'homme aux lèvres de saphir de Hervé Le Corre, conseillé par gemini.
Ils ont tué Pierre Overney de Morgan Sportès, dont j'avais entendu parler à sa sortie je ne sais plus trop où (à la radio, mais pas dans une émission littéraire, il me semble).
The Sorrows of an American de Siri Hustvedt, que j'attendais depuis des mois parce que Siri Hustvedt est un auteur que j'aime beaucoup et que je me tiens informé de ce qu'elle fait.
Sophie's Choice de William Styron, classique moderne qui m'attendait depuis un moment dans notre bibliothèque.

etc. etc.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




Philip Roth. Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth.   Philip Roth. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Philip Roth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature made in USA -