Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Féerie Pour Une Autre Fois - Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Féerie Pour Une Autre Fois - Céline   Mer 4 Nov - 18:07



Préface indédite : Henri Godard

ISBN : 9782070393312

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Mais qu'est-ce qu'ils me veulent précisément ? Marcel, le fils, la famille, ils sont tous d'accord ... c'est elle, la témérité ! ... Gaullistes c'est, tout ça ! bien sûr ! ... gaullistes résistants tonnerre ! ... Marcel a repris un bistrot, un bistrot de Juifs, en doublure, plus qu'un bistrot, un dépôt ! ... Il m'a expliqué ... Y a deux ans, avant Stalingrad ... il est pas revenu me voir depuis ... depuis Stalingrad ... Maintenant tout devient un peu drôlet depuis Stalingrad ... C'est pas méchant ... Mais comme ça se sait dans son quartier il diversifie ... il parle plus que de moi ... Il est bavard, il est buveur, il est hâbleur ... Il raconte à travers tout Vanves le cochon vendu que je suis ! Qu'on a été vieux camarades ... Mais que depuis mon "nazisme" ... ah ! si c'est finish ! finibus !

C'était flatteur avant la guerre ... "Céline, mon pote !" ... Maintenant c'est toc ! C'est vrai qu'on est amis de vieille date ... On a été au Val ensemble. Opérés, cités, médaillés, pour des vraies blessures de vraie guerre, sans arrière-pensée on peut le dire, pas pour un centime de profit ... maintenant les temps sont différents. Il peut même plus venir me regarder ... Je peux vous dire ce que je pense ! ... Sur le coeur ! ... Je suis pas à une confidence près ... La France là, avoué simplement, ça va de Sainte-Geneviève sur son mont à Verdun 17, après, c'est plus que du drôle de monde, des personnes plus très catholiques. Je les regarde là, louches, le môme, la mère, c'est des saloperies ! ... c'est des exemples ... Avec eux, là, entre mille, j'ai toujours été généreux, amical, sentimental ... et ils m'arrivent en fossoyeurs ! Eux et les autres ! Je tiens pas registre de mes bontés, foutre diantre Dieu c'est impossible ! Tout m'est parti ! d'un bord à l'autre, de vive force, à la douceur ... preuve : passe et peau ! Cachot pour finir ! Normal !

- Vous avez joui !

- C'est possible !

- Vous avez raison !

- Quel mérite ?"

Grand bien leur fasse ! Je réfléchis là, c'est le moment, je les regarde. Je vous coupe mon récit. Les gens m'ont traité pas très bien. C'était la curée bordel sang ! Ca a commencé en 14 ! Tous les prétextes ! Au canon d'abord puis aux ragots, à la Police ! J'ai voulu leur sauver la glotte, compatriotes ! leurs gueules infectes, leurs gueules de merde, leur faire esquiver l'Abattoir ... mes livres pour ça.

- "Orgueilleux !" qu'ils renaudent. "Crève premier !" ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Féerie Pour Une Autre Fois - Céline   Mer 4 Nov - 18:46

Citation :
[...] ... Tout ça c'est des bonnes histoires mais personne veut là me remplacer, au fond du trou ! ... s'ils me laissent crever les admireurs ! ... chansons, pas chansons ! ... Tous d'accord ! ... Cul en pus, aveugle et sourd ! ... haineux, enthousiastes, ennemis, kif ! la Corrida c'est tout ce qu'ils veulent ! ... le traître pourvoyeur de poteaux, le Judas en chef : moi ! ... J'ai vu tous leurs crocs dehors ! ennemis, gueules d'hallali ! mufles à curée ! les vicieuses le crac en sang de jouir ! J'ai vu tout ça ! La preuve encore : la Cour des Mises ! jeudi dernier ! Je veux qu'on grave leurs noms ceux-là, en or ! en plein granit de Sainte-Chapelle ! pour l'enseignement des benêts cons trop généreux trop chauds trop francs, pour la preuve ce qui leur arrivera n'importe quelle époque quand ils voleront au canon, au clairon, au sacrifice ! ... Une autre pierre encore là, gravée, je veux, pour ceux qu'auront vendu des Odes des deux côtés, qu'auront eu sur leurs genoux toute la Cour Ultime ... Ca c'est de l'enseignement historique ! Ca c'est du tourisme pas perdu ! ... comment elle traite les engagés des deux guerres qu'ont cent fois sauté au feu pour que la putaine de Patrie resplendisse autre chose que de braderies, foires à cocus, bals des petits lits ! Ah, soixante-quinze pour cent héros si elle va vous casser le bon coeur, la Cour Ultime ! votre Amnistie torche-chose ! Sitôt que le clairon appelle les mutilés des deux guerres, les soixante-quinze pour cent de 14 ! si c'est la rigolade des marles ! la grande jouissance des Constructeurs ! Ils en disent rien dans le Digest ! mais moi qui durerai plus que tout je les ferai inscrire en or dans le marbre ! Admirateurs, gogos, haineux ! personne veut me remplacer au gniouf ! Ils me laissent bien crever ! Tous d'accord ! Cul en pus, plus de dents, aveugle, sourd ! la Corrida c'est tout ce qu'ils veulent ! Le traître pourvoyeur de poteaux, le Judas en chef empalé et puis lacéré très menu ! Ils avoueront pas, trop lâches ! Je veux leurs noms leurs promotions leurs grades de sadiques, leurs sécurités, leurs tantièmes, tout en lettres d'or, en plein granit, en Sainte-Chapelle ! Comment ils traitent les héros, quelle haine ils y mettent ! quelle vengeance ! Eux tout couverts de rentes et d'or ! Le faible les excite ! Ils veulent qu'il hurle ! J'hurle ! Je râle ! faible ! J'hurlerai dans la Sainte-Chapelle ! Martin Ciboire hurle pas lui ! il touche tous ses jetons Gram et Brôme sans hurler ! Il livre des moteurs sans hurler, il éprouve aucune petite honte ! que des orgueils ! La Cour Ultime non plus chique pas, elle fait rouer les héros de 14 sans sourciller ! Ceux qu'ont ramassé des milliards dans l'Occupation hurlent pas ! Ils attendent l'autre guerre la prochaine ! Ils ont eu des pelisses en chinchilla ! déjà ! Ils se regardent le fond du rectum, ils se réunissent en clubs exprès pour se comparer les bourrelets ! "Vous saignez-t-y ? Vous saignez pas ?" Tout est prêt pour la prochaine guerre ! Leurs relations, leurs mandats, leurs députés salariés, leurs arrêts en blanc d'Haute Cour ! Leurs hélicoptères ! Leurs Odes ! Ils siègent, ils gagnent, ils condamnent. Ils m'ont tout pris moi ! ma chemise ! ma peau ! mes années ! ... ma virilité ! je bande plus ! ... tout est parti à la pellagre !

- "Tu paieras pour tous !" qu'ils ont dit ! ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Féerie Pour Une Autre Fois - Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -