L’investisseur milliardaire George Soros a confirmé qu’il veut faire tomber les frontières de l’Europe, à la suite des accusations portées la semaine dernière par le Premier ministre hongrois Viktor Orban.