Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Glenn Ford a rejoint Gilda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60508
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Glenn Ford a rejoint Gilda.   Sam 2 Sep - 18:09

Il est vrai qu'il avait 90 ans mais c'est l'une des dernières légendes de Hollywood et de son Age d'Or qui s'en va :

Citation :
L'acteur malade depuis des années, souffrant notamment de problèmes circulatoire et cardiaques, ne tournait plus depuis 1991, année de son dernier film "Raw nerve."

Il n'avait pu assister à l'hommage que lui avait rendu la profession le 1er mai dernier, dans la célèbre salle de cinéma Grauman dans le quartier historique du cinéma de Hollywood.

Glenn Ford a tourné des dizaines de films, dont le célèbre "Gilda" de Charles Vidor avec Rita Hayworth en 1946.

De son vrai nom Gwyllyn Samuel Newton Ford, l'acteur est né au Québec en 1916. En 1924, sa famille émigre en Californie. D'abord intéressé par la médecine, c'est finalement vers le théâtre qu'il se dirige. Il débute sur la scène de l'école de Santa Monica, et il enchaîne alors avec des tournées sur la côte Ouest.

A l'orée de la seconde guerre, il réussit à faire son trou à Hollywood en signant un contrat avec le grand studio Columbia. En 1943, il tourne sous la direction de Charles Vidor "The Desperadoes".

Son engagement dans les Marines en 1943, interrompt sa carrière. Mais dès 1946, sa carrière reprend avec l'énorme succès que fut "Gilda", un grand classique du film noir.

Cheveux gominés, sourire impeccable, costume immaculé, Ford est l'incarnation du jeune premier à la fin des année 40, avant d'être celle du "Monsieur tout le monde" en mûrissant, lorsqu'il enchaîne les films avec les plus grands maîtres du cinéma dans les années 50.

Ainsi, il sera l'interprète principal de grands films de Fritz Lang dont "Règlements de comptes" (1953), "Désirs humains" (1954).

Au début des années 60, Minelli l'emploi avec autant de réussite dans "Les quatre cavaliers de l'apocalypse" , un drame sur fond de nazisme, puis dans une comédie "Il faut marier papa" ou il incarne un jeune veuf que ses enfants veulent remarier.

En 1965, il retrouve pour la cinquième fois sa complice Rita Hayworth dans un film de Burt Kennedy, "Piège au Grisbi."

Même s'il a tourné de nombreux westerns (plus de la moitié de sa filmographie dont La ruée vers l'ouest, Trois heures dix pour Yuma, La poursuite des tuniques bleues... ), Glenn Ford a touché à de nombreux genres: comédie, thriller, films de guerre (Midway, Paris Brûle-t-il)...

Glenn Ford a reçu un Golden Globe du meilleur acteur en 1962 et a été nommé deux autres fois à cette récompense.

Il avait été marié et divorcé quatre fois et avait eu un fils avec l'actrice Eleanor Powell. (Sources FR2)

Et n'oublions pas que, à la fin des années 50, Glenn Ford interpréta le rôle du professeur novateur dans "Graine de Violence", film tiré par Richard Brooks d'une oeuvre d'Evan Hunter, alias Ed Mc Bain.




Glenn Ford à l'arrière-plan dans une scène du film de Richard Brooks

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Glenn Ford a rejoint Gilda.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: CINEMA, DVD, TELEVISION & C° :: Ciné-Club & DVD -