Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Testament Donadieu - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le Testament Donadieu - Georges Simenon   Dim 27 Déc - 13:54



ISBN : 9782258093560

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... Il avait quand même rapproché sa chaise du fauteuil, car il avait besoin d'un contact, et sa main était posée sur celle de Martine. Mais elle gardait son sang-froid. Elle l'écoutait. Elle voulait comprendre.

Le difficile, c'était de prononcer les premières phrases, dans ce salon trop grand, trop éclairé, surtout pour eux qui avaient l'habitude des mots balbutiés peureusement dans l'obscurité.

- " ... J'ai pensé qu'au milieu d'un monde que je méprise je découvrais soudain quelqu'un de différent ..."


Elle secoua la tête. Elle sentait que ce n'était pas vrai et lui-même n'y mettait pas la conviction voulue. Il l'avait prise parce qu'il était fier de voir une jeune fille s'offrir à lui, simplement, et surtout une Donadieu, une jeune fille appartenant à cette forteresse hautaine et où on ne l'admettait, et rarement, qu'avec condescendance.

Mais après ?

Il ne savait pas? et surtout il ne savait que lui dire.

- "Vous ne pouvez pas comprendre, Martine ..."

Il se troubla. A cause de la lumière, il venait de lui dire vous et il venait de se rattraper en se rapprochant encore, en se penchant pour l'embrasser.

- "Non ... Pas maintenant ... Je veux comprendre parce qu'il faut que nous prenions une décision ... Je n'en peux plus ... J'étouffe ...

- Tu vois ?

- Qu'est-ce que je  vois ?"

Il avait saisi la balle au bond. L'éloquence lui venait enfin.

- "Tu viens de tout expliquer d'un mot ! ... Tu étouffes ... Tu étouffes parce que tu vis dans un monde qui ne sait pas vivre, qui tourne en rond entre des murs sans même apercevoir les fenêtres ... Et que, si un rayon de soleil pénètre par ces fenêtres, on se hâte de fermer les rideaux, par crainte d'être tenté de s'évader ... Ecoute-moi, Martine ! ... Les mots abîment tout mais tu veux qu'on les prononce ...

" Il y a au monde quelque chose que je déteste, une façon d'être, certaines maisons, certaines gens qui y sont enfermées et ce n'est pas de ma part, je te le jure, une envie provoquée par la richesse ...

"Je hais la maison Donadieu comme je hais la maison Mortier ou la maison Varin, comme je hais ce Cercle où une douzaine de vieux messieurs attendent, pleins de dignité, le caveau de famille qui ne changera pas grand chose à leur état ...

"Je hais ta soeur et son mari ... Je hais Michel ... Je hais ... Je les hais parce qu'ils gâchent de belles possibilités et qu'ils finiraient par me faire croire à la laideur du monde ...


" Tu étais toute seule là-dedans, avec tes yeux fiévreux, ta faiblesse, ta volonté de vivre ..."

Elle secoua la tête. Elle sentait encore dans ce discours comme une note discordante
. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Testament Donadieu - Georges Simenon   Dim 27 Déc - 14:15

Citation :
[...] ... - "Vous tenez à assister à la consultation ?" avait questionné le professeur.

Et, un quart d'heure durant, il palpa la poitrine maigre et nue du gamin, qui se laissait faire avec résignation.

- "Je te fais mal ?

- Non !


- Tu n'as jamais mal ici ?

- Non !

- Respire ..."

Il respirait docilement.

- "Tu as bon appétit ?

- Oui !

- Pourquoi es-tu parti, l'autre nuit ?"

Mais le professeur vit les visages de sa Mme Donadieu et de sa fille, soupira, se leva.


- "Si vous voulez me donner quelques chances de succès, je vous demanderai de me laisser seul avec l'enfant, car vous l'intimidez."

Elles se retirèrent dans un voisin et le docteur changea de ton, eut l'air de rire, dit à l'enfant :

- "Remets ta chemise, fiston !"

Puis, à brûle-pourpoint :

- "Dis donc, elle n'est pas drôle, ta soeur !"

Mais le regard de Kiki restait soupçonneux.

- "Raconte-moi à quoi tu joues quand tu ne travailles pas.

- Je ne joue pas !

- Avec qui parles-tu ?

- Je ne parle pas.

- Ce doit être gai ! Qu'est-ce que tu fais, alors ?

- Je lis.

- Tu sais nager ?

- Non !

- Comment ! Tu habites au bord de la mer, tu es fils d'armateur et tu ne sais pas nager ? Est-ce que seulement tu sais monter à cheval ?

- Non !

- Vous n'avez pas de chevaux ?

- Mon frère et mon beau-frère en avaient mais on les a revendus l'année dernière, pour donner l'exemple des restrictions, quand on a diminué le personnel de dix-pour-cent.

- Pourquoi avais-tu choisi Les Sables-d'Olonne ? Tu y est déjà allé ?

- Non. J'ai vu sur la carte que c'était le port le plus proche, sauf Rochefort, où on nous connaît.

- Tu es déjà allé à Paris ?

- Non !


- Où es-tu allé ?

- A Berck, dans une clinique, pendant six mois.


- Quelle est celle de tes soeurs que tu préfères ?

- Martine !

- Quel âge a-t-elle ?

- Dix-sept ans.

- Pourquoi elle n'est pas venue avec vous ?

- Parce qu'elle est partie." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le Testament Donadieu - Georges Simenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -