Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64378
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mer 25 Oct - 13:31



Comme dans "Les Négriers en terre d'islam", le but de Jacques Heers est ici de replacer les événements et les personnages dans leur contexte. Aussi fait-il voler en éclats nombre de fantasmes inspirés par la farouche personnalité du sire de Rais.

Bien avant la naissance de Gilles, les fiefs qu'il devait un jour vendre à droite et à gauche pour se procurer la solde de ses troupes, puis les ressources nécessaires au train de vie qui était alors celui de tout seigneur désireux de ne pas se faire oublier (et qui était, en outre, dans le cas de Gilles, maréchal de France depuis le sacre de Charles VII) firent l'objet d'une guerre larvée entre les héritiers de Jeanne de Chabot, dame de Rais, dite "Jeanne la Sage", morte veuve et sans postérité. En un premier temps, celle-ci avait adopté Guy II de Laval-Blaison mais, pour on ne sait quelles raisons, elle se ravisa et désigna la veuve de Pierre de Craon, Catherine de Thouars, et leur fils, Jean de Craon, qui sera le grand-père maternel de Gilles de Rais.

A l'arrière-plan déjà - et la chose est importante - le roi de France et le puissant duc de Bretagne veillaient, aussi peu disposés l'un que l'autre à voir ces fiefs, si nombreux qu'ils s'étendaient d'Ambrières, près d'Alençon, à Confolens, dans la région de La Rochelle (sans oublier un ou deux dans le Finistère, du côté de Fouesnant) revenir à un partisan de l'adversaire. L'occupation anglaise, pour laquelle la famille ducale, en la personne des Montfort, avait pris longtemps parti, était encore à l'ordre du jour et le futur Charles VII n'était toujours que "le soi-disant dauphin" de Bourges.

Finalement, un compromis fut adopté et l'on décida que Guy de Laval-Blaison épouserait la fille de Jean de Craon, Marie. De ce mariage, allaient naître deux fils : Gilles, seigneur de Rais et René, seigneur de La Suze. Tous deux perdirent leur parents en 1415, année terrible pour la chevalerie française puisque ce fut celle d'Azincourt, bataille où périt également leur oncle, Amaury de Craon. Faisant fi du testament de son gendre, leur grand-père monta aussitôt au créneau afin de récupérer la tutelle des deux enfants et ce fut de cette manière qu'ils passèrent sous le contrôle intégral de la famille de Craon.

Jean de Craon était expert en matière de violences et de magouilles machiavéliques. Il faut dire que lui-même avait de qui tenir puisque son père, Pierre de Craon, passait pour avoir assassiné Louis Ier, duc d'Anjou et était aussi responsable de la tentative de meurtre à l'encontre d'Olivier de Clisson, connétable de France. Cette hérédité a-t-elle vraiment pesée sur Gilles de Rais ? Si ce n'est génétiquement, en tous cas moralement, c'est certain. Si nous parlons de meurtre aujourd'hui, on peut douter que Jean de Craon n'ait pas présenté les choses de façon plus héroïque pour le bénéfice de ses petits-enfants.

Au reste, pouvons-nous lui donner tort ? L'Histoire, par l'entremise notamment de Jeanne d'Arc, a légitimé Charles VII et déconsidéré tous ses ennemis. Mais il fut bien une époque - dont nous ne pouvons nous faire qu'une très vague idée - où la propre mère du futur roi, Isabeau de Bavière, soutenue par son beau-frère et amant, Louis d'Orléans (lequel n'était pas pire, en ce sens, qu'un Pierre de Craon), faisait déclarer le jeune Charles "soi-disant dauphin" par son pauvre fou de mari. Ce qui revient à dire que, les dés fussent-ils retombés autrement, la France aurait réellement pu devenir alors possession du roi d'Angleterre.


Quoi qu'il en soit, la violence est présente dans la famille de Craon et dans celle de Rais. Plus que les gènes, les temps l'exigent : si l'on veut survivre, il faut choisir son camp, éventuellement en changer au gré des circonstances et surtout se battre.
Même dans le mariage, la violence apparaît : Gilles de Rais vient d'avoir 16 ans lorsque, avec l'aval probable de son grand-père, il fait enlever sa future épouse, Catherine de Thouars, pour l'épouser sans cérémonie devant un moine dont l'Histoire n'a pas retenu le nom.

Scandale énorme : les jeunes gens sont parents au quatrième degré et la famille de Thouars était opposée à l'union. Là encore, d'intrigue en pression, Jean de Craon remportera la manche et le mariage sera validé par l'évêque d'Angers deux ans après la première cérémonie.

Si Pierre de Craon avait oeuvré plus pour le roi d'Angleterre que pour le roi de France, son fils avait fini par se ranger du côté du duché d'Anjou et de Yolande d'Aragon qui était aussi la belle-mère du futur Charles VII. Du coup, Gilles de Rais se plaça presque tout de suite au service du roi de Bourges. Mais, selon l'usage de l'époque, les troupes qu'il levait demeuraient à sa charge et, pour tenir son rang, notamment à Chinon où il fut l'un des premiers nobles à voir Jeanne d'Arc qui arrivait de Vaucouleurs, le sire de Rais ne disposait peut-être pas d'autant d'espèces sonnantes et trébuchantes qu'on a bien voulu le dire.

A l'exemple de beaucoup de grands seigneurs de cette époque, Gilles de Rais est un composé de sauvagerie et de raffinement. Fier de son sang et de son rang, il entend le tenir avec faste et bravoure. Pas plus qu'on ne le verra jamais fuir sur les champs de bataille, il ne renoncera jamais aux dotations qu'il aimait à faire à des ordres religieux et ill ne renoncera pas non plus à la chapelle privée, avec choeur et chantres, qu'il traînait toujours à sa suite. Car le psychopathe qui dormait en lui appréciait fort la musique sacrée.

Bien après le siège d'Orléans, auquel il participa aux côtés de Jeanne d'Arc - mais aucune archive ne nous dit s'ils se cotôyaient aussi fréquemment que l'ont affirmé certains modernes - Gilles de Rais faisait aussi représenter chaque année dans la ville "Le Mystère d'Orléans", une pièce de plus de 20 000 vers, avec acteurs, costumes et décors, qui retraçait l'intégralité de ce haut fait d'armes et le représentait surtout à son avantage, dans un rôle de décideur qu'il ne tint sans doute pas. Tout cela à ses frais, bien entendu, pour que ni le peuple, ni le Roi désormais bien installé ne vinssent à l'oublier.

Tout cela coûtait cher et, revenu dans ses terres bretonnes, le sire de Rais était également redevenu l'un de ces vulgaires chefs de bande que l'autorité royale cherchait insidieusement à réduire. Il ne pouvait pas non plus compter sur les travaux d'alchimie qu'il patronnait depuis pas mal de temps : la Pierre philosophale courait toujours ... D'où l'escalade bien naturelle, de l'alchimie - tolérée par l'Eglise, soulignons-le - à la sorcellerie - ou prétendu telle.

Jean de Craon est mort, Gilles de Rais est seul, face à lui-même et à une existence où ses rêves de gloire et de fastes se sont noyés. Le besoin d'argent le tient à la gorge et il se met à vendre ses terres, au grand dam de ses héritiers mais aussi du duc de Bretagne et de Charles VII. Enfin, il se laisse envahir par la violence qui, chez lui, devait trouver un exutoire sur les champs de bataille : les rapts et les meurtres d'enfants, peut-être commencés dès le retour d'Orléans, peut-être bien avant, prennent la triste ampleur qu'on leur connaît.

Jacques Heers ne s'attarde pas aux chiffres donnés qui ne sont guère fiables compte tenu des conditions précaires qui étaient celles de l'époque. Il se contente de citer les sources connues : témoignages de parents ou de voisins recueillis par les deux tribunaux devant lesquels comparut Gilles de Rais. Car il y eut en fait deux procès à Nantes :

a) un procès civil,
qui ressortait du duc et du Parlement de Bretagne, et qui jugeait les crimes de félonie (l'affaire Le Ferron et diverses exactions accomplies par Gilles et ses troupes en temps de paix) et les crimes de sang (les meurtres d'enfants) ;

b) un procès ecclésiastique (mais non dirigé, contrairement à ce qui a été affirmé trop souvent, par l'Inquisition) amené à juger les accusations d'hérésie, de sorcellerie et d'idolâtrie lancées contre l'accusé.

Certes, on peut à bon droit s'interroger sur l'intégrité de Jean de Malestroit, évêque du Mans, dont les louvoiements entre le duc de Bretagne, les Anglais et la cour de France avaient fait un personnage suspect, y compris à ses contemporains. Mais on ne peut évidemment contester les preuves et les témoins, non plus que les aveux de Gilles de Rais.

Homme de son temps, guerrier valeureux mais personnalité psychique fragile, Gilles de Rais était bel et bien un psychopathe pédophile que rien ne peut réhabiliter.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par le Sam 10 Mar - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Lun 30 Oct - 17:56

Au delà du Barbe Bleue de Perrault, Gilles de Rais a inspiré Michel Tournier (que j'adore) qui y fait une allusion dans Le roi des Aulnes (l'ogre de Tiffauges) et dans Jeanne et Gilles histoire romancée (et hagiographique) des "aventures" de Jeanne d'Arc et de son compagnon d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64378
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Lun 30 Oct - 17:58

Voilà une chose que j'ignorais. Les as-tu lus ? Qu'en as-tu pensé ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Lun 30 Oct - 18:14

Lisia a écrit:
Au delà du Barbe Bleue de Perrault, Gilles de Rais a inspiré Michel Tournier (que j'adore) qui y fait une allusion dans Le roi des Aulnes (l'ogre de Tiffauges) et dans Jeanne et Gilles histoire romancée (et hagiographique) des "aventures" de Jeanne d'Arc et de son compagnon d'armes.

Dans le roi des Aulnes, le personnage s'appelle Tiffauges comme le nom du lieu où Gilles de Rais avait son château.



Il y a quelques années j'ai assisté à un spectacle de chevalerie ( complétement tarte ) dans ce château.

C'est en Vendée. affraid

J'ai lu les deux bouquins ; le Roi des Aulnes me laisse une impression d'inachèvement. On dirait du Céline amélioré mystico-païen.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64378
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Lun 30 Oct - 19:21

Céline en mystique : il t'aurait abruti d'injures, André. Very Happy
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Lun 30 Oct - 19:26

Je les ai lus il y a longtemps, je ne pourrais en parler en détail. Contrairement à André je suis fan de Michel Tournier. "Gilles et Jeanne" est un roman très court. J'ai beaucoup aimé "Le roi des Aulnes" et "Vendredi et les limbes du Pacifique", deux romans envoûtants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 3:22

A vrai dire j'ai tout de même apprécié le Roi des Aulnes mais je lui ai préféré Vendredi et les limbes du Pacifique.

Masques de Venise a écrit:
Céline en mystique : il t'aurait abruti d'injures, André. Very Happy

Oh oui, des pages et des pages !
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 9:15

André B. a écrit:
A vrai dire j'ai tout de même apprécié le Roi des Aulnes mais je lui ai préféré Vendredi et les limbes du Pacifique.
D'accord avec toi. "Vendredi ou les limbes du Pacifique" est un livre que j'aurais envie de relire (ce que je ne fais jamais). Et de grâce ne pas le confondre avec sa version édulcorée pour enfants "Vendredi ou la vie sauvage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 9:20

Lisia a écrit:
Et de grâce ne pas le confondre avec sa version édulcorée pour enfants "Vendredi ou la vie sauvage".

Ca me surprend que tu dises ça : Tournier dit lui-même que ce n'est pas une version pour enfants, mais une version débarrassée de ses lourdeurs, et qu'ainsi son propos est bien plus facilement compréhensible.

Cela dit, je n'ai lu ni l'un ni l'autre :oops: Les propos de Tournier, je les ai lus soit dans la préface des Vertes lectures, soit dans l'entretien publié à ce moment-là par le Magazine littéraire scratch !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 12:55

C'est pourtant bien connu, Vendredi ou la vie sauvage est bel et bien une version pour enfants. Elle est plus simple, et édulcorée de tout ce qui ne pouvait figurer dans un livre pour la jeunesse, comme la séxualité de Robinson...etc. Vendredi ou les limbes du Pacifique a une autre dimension.
Je manque de temps pour trouver un lien valable sur le net au sujet de ces deux livres, mais ne serait ce que sur Amazon c'est confirmé : http://www.amazon.fr/Vendredi-vie-sauvage-Michel-Tournier/dp/2070513297
Citation :
Michel Tournier avait déjà repris la célèbre aventure de A. Selkirk, le Robinson Crusoé du roman de Defoe, dans Vendredi ou les limbes du Pacifique, en y ajoutant une forte dimension philosophique. Vendredi ou la vie sauvage garde cette dimension, même s'il s'agit d'une adaptation pour les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 14:28

Il a dû changer d'avis récemment sur ce qu'il a voulu faire en écrivant Vendredi ou la vie sauvage alors, parce qu'il me semble bien avoir lu qu'il ne le considérait pas comme un livre pour enfants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 14:52

Ah oui, mais entre ce que les auteurs veulent, ce qu'ils disent, ce qu'ils disent quand ils ont changé d'avis, ce que leur femme leur a dit de dire, ce que leurs éditeurs leur conseillent de dire... et ce que pensent les lecteurs, on n'aboutit pas toujours à la même chose...

Personnellement, j'ai toujours entendu parler de Vendredi ou la vie sauvage comme d'un roman pour enfants, j'en ai même étudié un passage avec plaisir en 5e.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 16:50

Pour en revenir à Gilles de Rais, ce que tu dis est vrai, MDV. Ces gens là évoluaient dans des mondes de brutalité et de sauvagerie dès l’enfance.
Nous serions effrayés de leur « norme », qui ne serait que barbarie pour nous.

Toutefois, au-delà des faits, toujours sujets à caution quand on entre dans les détails, il y a un véritable « mythe » autour de ce seigneur, et je me souviens avoir lu son comportement à un de ses procès, où il alternait des propos mystiques, des demandes de pardons…et des aveux insoutenables. Un exalté fou.

N’oublions pas que son « pendant » féminin a existé en la personne d’Elisabeth Bathory, qui fait partie de la même aristocratie foncière et a agi également en toute impunité pendant des années. Elle s’attaquait aux jeunes femmes plutôt qu’aux enfants (lesbianisme oblige).

De sinistres pervers, qu’il aurait fallu occire, si vous voulez mon humble avis.

En littérature, G. de Rais a aussi inspiré Huysmans. Tiens, il faudrait qu’on en parle de celui-là. Auteur très spécial mais quel talent !
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 17:10

La comtesse Bathory... Il me semblait qu'elle avait été accusée de sorcellerie, ou de vampirisme, je ne sais plus trop. Pourrais-tu éclairer ma lanterne sur le sujet, Séraphine ?

Elle a aussi fait l'objet d'un "concept album" du groupe Cradle of Filth...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 17:13

J'ai trouvé ceci :

http://comtedracula.free.fr/bathory.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 17:27

C'était elle qui prenait des bains de sang pour garder sa fraîcheur physique, non ?
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 17:32

Oui, c'est bien elle ! Quelle délicate habitude. Mieux que les bains de lait (de lait de quoi, déjà ?) de Cléôpâtre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64378
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mar 31 Oct - 19:28

C'est l'un des rares cas de psychopathie féminine jamais enregistré. Le roi Matthias II de Hongrie, dont le père avait été témoin au mariage d'Elizabeth, fit tout pour convaincre les juges de la folie de cette encombrante parente. Elle ne fut pas décapitée mais emmurée dans ses appartements avec quelques fentes dans la maçonnerie de la porte pour laisser passer l'air et les repas. Elle avait cinquante ans.

Citation :
[...][Elle] avait du sang royal dans les veines. Elle comptait, parmi ses prohces parents, le prince royal de Transylvanie, Sigismund Bathory, et un oncle qui devint roi de Pologne. La famille comptait des gouverneurs de province, des hauts magistrats, des évêques et un cardinal. Elle comptait aussi, parmi ceux-ci et par ailleurs, quelques sadiques, des homosexuels mâles et femelles, des sorciers et autres adonnés à la magie noire. Une tante d'Elizabeth, une grande dame de la cour de Hongrie, était une lesbienne notoire, jugée responsable de la corruption de douzaines de petites filles. [...] A la lourde hérédité d'Elizabeth, s'était ajoutés, dès son plus jeune âge, les vicieux enseignements d'une nourrice du nom d'Ilona Joo, une adepte et praticienne de la sorcellerie, de la magie noire et du satanisme. [...](Roger Delorme - Les Vampires humains.)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mer 1 Nov - 9:08

Séraphine a écrit:
En littérature, G. de Rais a aussi inspiré Huysmans. Tiens, il faudrait qu’on en parle de celui-là. Auteur très spécial mais quel talent !
Volontiers Seraphine, je ne le connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64378
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   Mer 1 Nov - 11:35

Oui, dans "Là-bas." Un style très spécial, à la limite de la préciosité. Mais il consacre des chapitres entiers à Gilles de Rais avec, bizarrement, une acuité de vue sur le personnage qui évoque plus Freud que le XIXème siècle où Huysmans se voulait résolument ancré.

"Là-bas" est en Poche maintenant.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.   

Revenir en haut Aller en bas

Un Pédophile Moyenâgeux : Gilles de Rais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LE PETIT ENFER DE NOTA BENE CULTURE LITTERAIRE :: Grandes Affaires Criminelles -