Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Léviatemps - Maxime Chattam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Léviatemps - Maxime Chattam   Mer 20 Jan - 19:43



ISBN : 9782266207041

Notre Opinion

Personnages



Citation :
[...] ... Guy dévalait les marches derrière Faustine.

Tout comme elle, il ne portait qu'une robe de chambre par dessus sa tenue de nuit, et avait chaussé à la hâte ses souliers à la demande de la jeune femme.

La maison tout entière était endormie. Quoi qu'il se fût produit, cela n'avait pas eu lieu en ces murs.

Guy avait mal à la tête, il lui semblait qu'une brique de plomb s'était fichée sous son front et tentait de sortir à chaque pas. Ce n'était pas un bon vin, ou bien il en avait un peu trop abusé ...

Faustine
l'entraîna jusque dans le hall, elle n'avait plus lâché un seul mot, fonçant aussi vite et aussi discrètement que possible vers la sortie de l'immeuble. La porte était ouverte.

Les lanternes rouges qui encadraient le perron étaient éteintes et l'absence de lampadaires dans la rue la plongeait dans une profonde obscurité.

Guy entendit Faustine renifler, ses épaules se soulever alors qu'elle ne parvenait pas à retenir un sanglot et elle s'agenouilla en bas des marches, sur le trottoir, la bougie posée comme une soucoupe à côté d'elle.

Guy allait dévaler le petit escalier de pierre lorsqu'il la vit.

Une forme recroquevillée dans une position grotesque et improbable.

Il crut tout d'abord qu'il s'agissait d'une métisse avant de se raviser pour une de ces Indiennes d'Amérique comme il en avait croisé une fois dans un théâtre quelque semaines plus tôt. Elle était vêtue d'une robe d'été, ample et décolletée, garnie de rubans et de franges en dentelle. Ce qui ressemblait à une fine traîne en voile, presque invisible, s'étalait derrière elle, à l'instar des tenues de mariées.

Allongée sur le flanc, elle était horriblement cambrée, sa tête rejetée en arrière, les cheveux recouvrant une partie de son visage. Ainsi couchée, elle ressemblait à une danseuse figée dans un effort, comme si elle avait voulu prendre la forme d'une roue.

Ses bras étaient serrés contre sa poitrine, les doigts crispés pour retenir quelque chose.

Guy se précipita à son chevet avant de se raidir au-dessus du corps.

Un frisson de terreur lui remonta le long de son échine pour envahir son esprit.

Il s'était totalement trompé.

Ce n'était pas une indienne. Elle ne portait pas non plus de robe de mariée.

Il l'identifia malgré les cheveux humides qui masquaient ses traits, il connaissait cette robe.

Milaine
. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Léviatemps - Maxime Chattam   Mer 20 Jan - 20:00

Citation :
[...] ... Perotti attendit que les marches eussent cessé de grincer pour demander :

- "Vous l'avez provoquée exprès pour la faire fuir, n'est-ce pas ?

- Bravo, je suis démasqué. Je souhaitais m'entretenir d'un point avec vous, Faustine a déjà eu son lot d'épreuves, je préfère l'épargner.

- C'est une fille endurante, vous ne devriez pas la mettre à l'écart comme vous le faites.


- Je la préserve, c'est tout. Ce matin, dans cette sinistre tombe, j'ai tout de même pu remarquer un point qui m'a fortement étonné : au milieu des débris et des membres coupés, il y avait plusieurs corps entiers, ou presque. Tous étaient éventrés. L'abdomen affaissé.

- Le festin du crocodile ?

- Non, ils n'étaient pas dans la partie entamée, plus en surface

- Et en quoi est-ce pertinent ?"

Guy tira sur l'extrémité de son cigare, embrassant l'extrémité de sa vitole.

- "J'ai repensé à Anna Zebowitz. Aux organes prélevés. Je crois également qu'il l'a fait pour ces gens. J'ignore encore ce qu'il manigance mais Hubris [= surnom donné par Guy au tueur] éventre certaines de ses victimes pour leur prendre une partie de leur anatomie.

- C'est peut-être son fantasme ?"

Guy
recracha la fumée qui dressa un voile tout autour de lui.

- "Non, sinon il le ferait avec toutes. Ce n'est pas lié à son plaisir de tuer, et pourtant, il le fait. Souvent même. C'est au-delà du fantasme personnel, c'est une autre sorte de besoin. et je crois que c'est lié à sa quête, celle-là même qui le rend frénétique. Qui l'a fait passer d'un tueur précautionneux, patient, à une véritable machine de guerre. Un prédateur féroce et acharné. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Léviatemps - Maxime Chattam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -