Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'autel de la grande "Mosquée-Cathédrale" du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7633
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: L'autel de la grande "Mosquée-Cathédrale" du monde    Mar 26 Jan - 15:23

Déjà la pourriture doucement s'allonge sur le corps social, tout comme une peau de vieille marâtre réduite à l'état de sucs visqueux. Et cette pourriture frémit avec violence, se contorsionne, hurle, ivre et insatiable, ponctuant son étreinte de battements et de craquements syncopés.
Affairés, avides de résultats immédiats et de performances, médecins, chirurgiens, psychiatres, policiers et magistrats se font tous les avocats d'un acharnement thérapeutique...
Mais les immondices sont maculés de sucre glacé dans les officines et dans les laboratoires.
La rhapsodie de toutes les agonies est un kaléidoscope d'arborescences putrides.
Avides de postérité et de couverture médiatique, les crieurs de vérités, les écoutés et les élites officient sur l'autel de la grande cathédrale -ou de la grande mosquée- du monde... Et les multitudes convergent en un même flot de "croyants" asservis. Les assassins et les imposteurs, les trafiquants et les voleurs sont, hormis quelques uns "sacrifiés à titre d'exemple", protégés par les représentants de l'ordre et du pouvoir.
Crado maso, putrécanti et pissé dans le Chianti dans les boudoirs louches des chic de cravate...
Les "demi-sel" ont bu le Chianti, se sont tapé le fromtom des petits copains, ont roté dans le cassoulet comme si les filles à table étaient sourdes, se sont fendu de quelques manifs et leurs clébards "je monte la garde" ont fait sourdre le pisse dru des mollets des romanos et des vélos à sale tête...
Vélos à sale tête, coursez les veaux riches et gras aux tours de vitres métallisés, dans les pelotons interminables de vacanciers semaine à 800 euros au camping des flots bleus!
Les riches et sous-riches ça pue le foutre et la vermine quand on a gratté et troué la peau de léopard... Et les pauvres, ah mon pauvre... s'ils devenaient riches ils te troueraient le cul encore plus profond que les riches nés riches!
Y'a que de tous petits oasis d'amour sur cette téterre! Mais que d'éthiquités, de redondades, de grands philosophes, de grands auteurs et toute une caste de pestiférés de luxe que les modes ont dépestiférés ; des politicards, des ayatollahs, des évêques et des crâne d'oeuf sur chaire, des guignols empanachés pourléchés jusque dans le trou de bale, des gauche caviar et des réactionnaires, des coiffures en chou fleur et des binoclards sur le bout du pif qui te susurrent et t'outrecuisent de propos acides et sculptés, te débitent des argumentations, des démonstrations, des abstractions et des déjections grammaticales qui n'ont rien à voir avec le métabolisme des fourmis naines ou le coup de pioche du péon mexicain dans un chantier de construction navale d'un port américain...
L'amour des humbles on y pète dessus, la gentillesse et la bonté on s'y couche dessus, mais l'indifférence générale bat le pet et le caca à plate couture...
Quand le Grand Quartier Général change d'équipe, le bleu du coeur qui bat se barde d'une nouvelle nuance du même bleu pour rallier les métissés de toutes les causes hésitant encore entre deux eldorados contradictoires. Les ploucs autant que les calés y croient dur comme fer, mais à la surface du marais putride s'ouvrent les grandes gueules des crocodiles...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

L'autel de la grande "Mosquée-Cathédrale" du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -