Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Gabriel García Márquez - (Colombie).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62479
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Dim 12 Nov - 10:59



Cien años de soledad
Traduction : Carmen & Claude Durand


On m'avait beaucoup vanté "Cent ans de solitude." Trop sans doute. Comme on avait trop mis l'accent sur la fin du roman qui, pour autant qu'on me le disait, était seule à expliquer le reste de l'ouvrage. Aussi ai-je été déçue.

Non cependant par l'ampleur épique du récit qui nous conte, en un style qui évoque à merveille les paysages et surtout l'atmosphère de l'Amérique du sud, la grandeur et la décadence de la famille Buendia et, à travers celles-ci, les tribulations d'un pays en formation, soumis à des guerres internes avant de se faire officieusement coloniser par les Etats-Unis, avec l'aval du parti conservateur mis en place par Simon Bolivar. (Face à eux, les libéraux, qui en tenaient pour Francisco de Paula Santander. Au bout du compte et en utilisant pour ce faire le personnage du colonel Aureliano Buendia - fils cadet de José Arcadio - Marquez les réunit dans le même sac politique, c'est-à-dire à la solde de la bourgeoisie et des USA.)

Les personnages sont flamboyants et pleins de cette vie si particulière qui anime les héros des grands auteurs sud-américains. On peut même parler ici d'une débauche de vie, de quelque chose d'outrancier et de superbe dont la Mort elle-même ne peut venir à bout puisque les spectres des disparus, que ne parviennent d'ailleurs pas à voir tous les survivants, n'arrêtent pas de hanter la vaste maison fondée puis élargie par José Arcadio Buendia et sa femme, Ursula.

Au premier rang de ces ombres, Melquiades, le gitan mystérieux et tutélaire, "mort aux laisses de la Sonde", qui fera découvrir aux habitants de Macondo d'authentiques tapis volants et lèguera à la famille Buendia une multitude de parchemins rédigés en un langage hermétique que, tour à tour, l'un ou l'autre des descendants mâles du premier José Arcadio tentera de déchiffrer.

En vain jusqu'à ce qu'il soit trop tard.

Au delà de l'ambiance très spéciale du roman, qui mêle le défilement de l'Histoire à un sens aigu du mythique, on peut voir dans la famille Buendia la Colombie elle-même, en tant que terre fertile et bénie des dieux, Grande Mère passive mais redoutable que les hommes, par leur folie, finissent par pousser à bout et qui reprendra ses droits à la fin du roman, après un déluge symbolique qui dura quatre ans. Car sous les yeux du lecteur, lentement mais sûrement, victime d'une malédiction qu'elle porte en elle ou pas, la famille Buendia se détraque : les générations échangent leur prénom, les rejetons légitimes sont élevés avec les rejetons adultérins, les jumeaux s'amusent à troquer leur personnalité, le temps semble tourner en rond, ce qui plonge l'arrière-grand-père et fondateur dans la folie alors que son arrière-petit-fils ne sait pas finalement s'il est amoureux de sa tante ou de sa propre soeur.

Mais pour moi, la fin n'explique pas tout, elle semble plaquée au contraire sur une chronologie fabuleuse : bref, elle me paraît finir le roman sans le finir et l'on croirait l'auteur pris de court.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/



Dernière édition par Masques de Venise le Lun 26 Mai - 17:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
jero
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Capricorne Buffle
Nombre de messages : 99
Age : 32
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Dim 13 Mai - 0:05

je n'ai pas lu Cien años de soledad bien que recommandé par beaucoup. en revanche, j'ai lu d'autres romans - bien moins longs faut-il dire - : Del Amor y otros demonios, Cronica de una muerte anunciada, La incréible y triste historia de la Candida Erendira y de su abuela desalmada. j'ai aimé les trois, une préférence pour le deuxième. qui plus est c'est très accessible en langue originale pour les hispanisants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Lun 14 Mai - 9:39

Pour l'instant (accaparé ces dernières semaines par la lecture des journaux lors de mes trajets quotidiens en métro, je suis d'une lenteur affligeante en ce qui concerne la littérature !), j'aime beaucoup Cent ans de solitude ! Je viens d'en dépasser la moitié ; j'y retrouve l'espèce de fièvre que j'associe toujours à l'Amérique latine, celle que j'avais ressentie quand j'ai vu Mission, de Roland Joffé, pour la première fois, celle que j'ai ressentie, aussi, à la lecture des poèmes de Supervielle (qu'il faut que je relise, d'ailleurs !), mais aussi le sentiment éprouvé à la lecture de certains passages de Au coeur des ténèbres de Conrad pour l'ambiance étouffante de la foret.

Ca foisonne, on est toujours à la limite de la folie (une sensation renforcée par la répétition des prénoms, de génération en génération, de père en fils et d'oncle en neveu), voire on y est complètement (le personnage de la recluse Rebecca est très impressionnant, celui du premier des Buendia est pathétique), et la matriarche Ursula règne là-dessus, même si elle se trouve parfois un peu débordée... Le vieux colonel Aureliano Buendia, quant à lui, n'est pas loin de me faire penser aux "colonels" de Faulkner, le vieux Sartoris notamment.

En outre, j'aime beaucoup la langue de Garcia Marquez, qui contribue à donner cette ambiance : tour à tour lente et paresseuse, puis concise, ramassée, nerveuse, elle mime les rythmes de vie des personnages, placides ou guerriers, conservateurs ou libéraux (quels coups prennent les politiques de tous bords !), hommes, femmes et animaux (il est d'ailleurs question d'enfants à queue de cochon) emportés dans le même tourbillon fiévreux dont on ne sait s'il est dû aux agissements du vieux gitan Melquiades ou à l'influence de la nature sur les comportements humains.

J'espère ne pas être déçu par la suite du roman ! A quel moment as-tu "décroché", MDV ?
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62479
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Lun 14 Mai - 12:22

C'est la fin qui m'a déçue : je m'attendais à plus haletant.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Lun 14 Mai - 13:47

Je l'ai lu ado, quasiment à sa sortie, je n'en ai que de vagues souvenirs, mais de bons souvenirs, c'est un livre qui marque. Il faudrait que je le relise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Lun 14 Mai - 14:32

Eh bien je vous dirai ce que je pense de la fin. Mais pour l'instant, ça me plaît bien et je crois que, quoi qu'il arrive, je garderai un très bon souvenir de cette lecture (même si elle risque d'être à jamais associée à ce que je vis en ce moment Sniffsniff ).
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 31 Mai - 16:45

Eh bien je suis heureux de pouvoir dire que mon impression à mi-lecture s'est prolongée jusqu'à la fin du roman, que je trouve pour ma part magistral !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 62479
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Sam 6 Mar - 15:07

Cf. ici la biographie de l'auteur de "Cent Ans de Solitude."
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron


Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. 
Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. 
Pierre Desproges

https://www.notabeneculturelitteraire.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 14:34

Texte retiré à la demande de son auteuse : ----. Merci de votre compréhension.

Pour les indications d'édition en caractères minuscules, il nous est impossible de modifier le prénom. Navrée. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8046
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 16:25

Pffffff ! vilaine toi ! bin, moi non plus, GGM ne "passe" pas, ou plutôt, si, au début...... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 16:31

Texte retiré à la demande de son auteuse : ----. Merci de votre compréhension.


Pour les indications d'édition en caractères minuscules, il nous est impossible de modifier le prénom. Navrée. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8046
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 16:33

.......tu es généreuse......  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 16:40

Texte retiré à la demande de son auteuse : ----. Merci de votre compréhension.


Pour les indications d'édition en caractères minuscules, il nous est impossible de modifier le prénom. Navrée. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8046
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 16:43

Pov' type, va.....  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 17:30

Texte retiré à la demande de son auteuse : ----. Merci de votre compréhension.


Pour les indications d'édition en caractères minuscules, il nous est impossible de modifier le prénom. Navrée. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8046
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   Jeu 8 Mai - 17:35

M'en fous .....Je viens de claquer la porte - très poliment- de neoprofs, où j'allais depuis peu voir ce qu'y pondaient les profs de Français, histoire de rester au courant;
Bref, un fil s'ouvre MP........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriel García Márquez - (Colombie).   

Revenir en haut Aller en bas

Gabriel García Márquez - (Colombie).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature d'Amérique Centrale & d'Amérique du Sud -