Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Ce qui fait la force des combattants Islamistes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7479
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Ce qui fait la force des combattants Islamistes ...   Sam 5 Mar - 8:37

... Que ce soient Daesh, Al Qaïda, Boko Haram et tous les autres groupes plus ou moins affiliés...
Tout d'abord une réalité :
Il y a ceux (et celles car on y trouve aussi des femmes) qui, ayant la foi en un Dieu vengeur, un Dieu exterminateur des impies, peuvent être considérés comme étant le "noyau central" ou la "locomotive" du mouvement général dans lequel agissent les différents groupes plus ou moins affiliés, et qui s'appuient sur la puissance des mafias locales, avec l'armement dont ils disposent, la propagande qu'ils diffusent... Ceux là, en réalité, ne peuvent fédérer que des gens, dans leur environnement local, territorial, sociétal, mondial (partout dans le monde), qui ont la même vision du monde qu'eux ET la même croyance en en Dieu exterminateur des impies...
Et avec ceux là, on peut ajouter tous ceux et celles de par le monde, qui, en mal d'une idéologie susceptible de les "transcender", trouvent dans l'Islamisme radical, un "sens" à leur vie...
Il y a ensuite une autre réalité (et c'est du côté de cette réalité là, que vient la force des Islamistes radicaux :
L'on y trouve ceux et celles qui, entre autres choses de l'Islam radical auquel ils ne veulent pas adhérer, à savoir les femmes voilées, le niqab, la burqa, la charia (la tête coupée pour une clope ou pour la désobéissance à une prescription), la conversion à l'islam... enfin toutes ces choses qui font horreur et qu'on ne veut pas subir... Il y a ceux et celles dis-je, qui ont dans leur "vision du monde" (une vision de non croyant ou de croyant en une autre religion que l'Islam) "quelque chose qui fait cause commune avec la vision du monde des Islamistes radicaux"... Ce sont les révoltés de tout poil, tous les gens qui veulent en "découdre" avec la société de consommation, les systèmes politiques et économiques, les modes de vie à l'occidentale pour l'essentiel des modes de vie dont ne profitent que les privilégiés, les protégés du "Système"... Et, tous ces gens là, qui ont quelque chose en commun avec la vision du monde des Islamistes radicaux, ils sont très nombreux partout sur la planète, et notamment dans les "pays pauvres", dans les sociétés très inégalitaires des pays "en voie de développement" ou dans les pays dits "émergents" d'Afrique, pourtour arabo asiatique indonésien de l'océan Indien notamment...
Jadis, à la fin du 19 ème siècle, il y avait en Europe et en Amérique du Nord (USA) les mouvements anarchistes violents, poseurs de bombes, auteurs d'attentats ; mouvements formant une constellation de groupes plus ou moins organisés, et qui dans une certaine mesure, pouvaient attirer des "sympathies" (des adhésions tacites) auprès des populations marginalisées, très pauvres, ou même auprès de gens qui aspiraient à une société plus "juste", moins inégalitaire, où les décideurs, les puissants, les arrogants, les gouvernants auraient "moins de prise"...
Je pense qu'en ce début du 21 ème siècle, ce qui a "remplacé" (si l'on peut "voir les choses comme ça") les mouvements anarchistes violents et vengeurs ; ce sont ces groupes Islamistes qui sont -c'est malheureux à dire- les seuls ayant la capacité d'agir par les armes, en étant organisés, et de "foutre la merde" sur la planète en s'en prenant justement parfois (mais pas toujours) à des intérêts et à des modes de vie qui dérangent il faut le dire, pas mal d'entre nous...
Bon j'ose dire ça : un bémol sur les décapitations pour une clope, un bémol sur le port du voile, un bémol sur l'assassinat de gens, d'enfants, de femmes innocents, un bémol sur "allah ou akbar la kalachnikov qui crépite"... Mais... un dièse sur un attentat lors du mundial du foot au Qatar en 2022, un dièse sur 2 ou 3 attentats suicide dans un centre commercial à Abu Dabi, un dièse sur quelque engin explosif dans une corrida piquée de toros, un dièse sur un assaut au beau milieu du grand quartier finance/affaires de Bruxelles... par exemple... Et cela ferait un "levier" dans la stratégie des combattants Islamistes dans la mesure où le fait de s'attaquer et de nuire à des intérêts qu'une part importante des populations de nombreux pays n'est pas prête à défendre, pourrait en partie les "crédibiliser" (je dis bien "en partie")...

... MAIS... La question que je me pose, que je ne cesse de me poser et qui sans doute est aussi la même question que se posent bon nombre de gens c'est :
Pourquoi dans la réalité de tous ces attentats, de toutes ces violences, que ce soit du temps des anarchistes terroristes de la fin du 19 ème siècle, ou du temps actuel celui des terroristes de l'Islam radical, pourquoi les victimes sont généralement, pour ne pas dire uniquement ou presque, de "pauvres gens comme vous et moi", des femmes et des enfants ; plutôt que des gens haut placés dans les affaires, la finance, les lobbies, les assemblées d'actionnaires, toute cette clique de haute volée des quartiers d'affaire et de finance des principales villes places fortes de la planète?
C'est que la "stratégie" de ces extrémistes de toutes époques de l'Histoire, est plus complexe, plus difficile à cerner que ce que l'on pourrait croire, et que d'ailleurs on se demande même s'il y a vraiment une "stratégie"...
La religion? Le rejet d'un monde, d'une civilisation et d'une société que l'on condamne, tout cela ne serait-il que façade ou fond de commerce ? Prétexte ? Vecteur ? Dans quel dessein ? Qu'y-a-t-il derrière tout ça? ... S'il y a quelque chose d'autre que de la prédation, de la domination par la force, par la peur ?
Dieu, Allah, Satan, le Bien, le Mal... Pour moi tout ça c'est la maladie, la grande, l'intemporelle maladie des Hommes, une sorte de grand cancer qui commence toujours par des lésions quelque part, et qui ensuite s'étend par les voies de circulation et de communication, dans les différentes parties du corps de l'humanité...
Et que dire de la collusion qu'il y a, directe ou indirecte (le plus souvent indirecte) entre ces organisations terroristes et les gouvernements de certains pays, et les mafias et les plus grands lobbies de la planète ?
Que dire des médias qui diffusent en boucle lors de chaque attentat, des images qui martèlent les opinions publiques, et qui font insidieusement la publicité des terroristes ?
Que dire de tous ces sites internet que l'on dit être épiés, censurés, mais que finalement tout le monde peut voir, que dire de tout ce qui circule sur le Net en toute impunité mise à part de temps à autre quelques "épinglages"?
Que dire d'une liberté d'expression qui n'est que théorique, de façade, quand on sait que pour un propos, un dessin jugé trop "tendancieux", un humour jugé un peu trop iconoclaste, l'on peut se retrouver en garde à vue et avec une assignation à résidence, et un marquage ?
Il y a trop de contradictions, trop de paradoxes, "on ne sait plus à quel Saint se vouer" !
Et ce sont bien toutes ces contradictions, tous ces paradoxes, toutes ces hypocrisies, tous ces "Va-t-en-guerrismes" des défendeurs d'une civilisation qui ne veut pas reconnaître qu'elle est en agonie et en déliquescence, en plus du sentiment qu'on les gens d'être des "laissés pour compte" de l'économie et des "valeurs" du Système, c'est bien tout cela, oui, qui fait la force des combattants Islamistes auxquels on a abandonné un terrain qu'ils occupent, eux, selon leur vision du monde, au point que des gens en arrivent à en devoir subir les règles implacables.
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7479
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Ce qui fait la force des combattants Islamistes ...   Lun 14 Mar - 7:46

Erdogan et tous les Turcs pro-Erdogan, ils ont Daesh aux fesses ! Ce qui veut dire -"Yugcibiennement parlant"- que... Le pire ennemi qu'on puisse avoir, par l'œuvre de mort et de destruction dont il est porteur et acteur... n'aime pas les faux culs !
Pour moi, les "faux culs" ne sont jamais des victimes au sort duquel il faut "compatir" !
C'est que, à Ankara, à quelques semaines d'intervalle, et avec l'attentat d' Istanboul dernièrement, en plus, ça fait la 3 ème hécatombe en peu de temps !
... Quant à la fusillade d'hier, 13 mars à Grand Bassam Côte d'Ivoire... 12 morts c'est pas "ce qu'il y a de plus performant" ! (rire iconoclaste)... Bon, c'était sur une plage de touristes riches d'un grand hôtel de luxe, je "compatis pas trop" !

... Cela dit, depuis quelque temps on va dire... je me sens moins solidaire de mes semblables lorsque ces "semblables" sont des gens que je ne connais ni d'ève ni d'adam et pour lesquels je n'ai aucune sympathie particulière pour le mode de vie qui est le leur, que je ne partage pas et qui ne me fait pas rêver...
La vraie souffrance, oui la vraie souffrance je vais vous dire, moi, ce que c'est réellement : c'est lorsqu'on ne peut plus par "décence", ou par "quelque leçon de morale" que ce soit, se permettre de comparer telle situation inconfortable voire "injuste" d'un tel, par rapport à ce que peut vivre de plus terrible encore autour de soi, un tel ou un tel autre (qui lui, "aurait des raisons de se plaindre")...
Je m'explique :
Quand tu "touches le fond" (une grave maladie d'un de tes proches, ou toi un gros pépin de santé, un handicap subit pour lequel tu n'es pas du tout préparé, quand tu perds ton boulot et que t'as plus d'avenir, quand t'es dans un drame familial épouvantable qui te pourrit la vie...) oui, pour l'une ou l'autre ou deux ou trois en même temps associées de ces causes que je viens de citer... Et qui constituent le "socle, le noyau dur, l'assise de roche" de la vraie/vraie souffrance... Alors t'en a rien à foutre des "leçons de morale" de ceux qui te disent "regarde autour de toi" !
Merde, les gens qui passent leur vie à gueuler comme des veaux contre ceci cela... mais qui, forts de leurs deux guibolles et de ce "petit confort" dont ils jouissent en y crachant dessus comme on crache dans la soupe, avancent dans la vie comme dans les allées d'un super marché et s'en tirent toujours à bon compte en dépit de quelques cabosses ou même blessures qui cicatrisent mal... Ces gens là, merde, je me sens plus du tout solidaires d'eux !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Ce qui fait la force des combattants Islamistes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -