Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Blague (stupide) de Noël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56261
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Blague (stupide) de Noël.   Jeu 21 Déc - 13:46

C'est ici :

http://www.debilitron.com/

J'ai commencé par Nota Bene bien sûr mais j'ai poursuivi avec d'autres forums - appréciés ou pas. Wink

C'est complètement loufoque.

De mauvais goût mais loufoque. Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 12:18

Celle qui suit n'est pas méchante.

Un représentant en aspirateurs sonne à la porte d'une maison individuelle. Une petite fille de 3 à 4 ans lui ouvre la porte. Le représentant la salue :

- Bonjour. Est-ce que je peux parler à ta maman s'il te plait ?
- Ben non, elle fait le tapin.
- Je peux peut-être voir ta mamie ?
- Ben, elle fait la tapin avec maman.
- Et ta grande sœur ?
- Elle fait le tapin avec maman et mamie.
- Et ton papa, je peux lui parler ?
- Ben il est avec elles.
- Où ça ?
- Ben au talon pour faire le tapin. Et toi, tu as fait le tapin de Noël dans ton talon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56261
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 12:31

Elle est mignonne, c'est vrai ! Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7102
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 14:08

... Et ça, c'est pas du tout une blague :


Un gosse de trois ans sait faire la différence entre les boules de sapin en papier couleurs vides et les boules de sapin en papier couleurs pleines (de chocolat) rien qu'en les regardant, sans les toucher, à trois mètres de distance !
Alors qu'un adulte, lui, ne saura pas faire la différence (à moins de tâter les boules) !

Véridique ! A expérimenter !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 19:12

La blague d'Hélène est très mignonne en effet !

Quant à l'expérience du gamin, elle est véridique sans doute, même si d'après mon expérience il veut surtout toucher ce qui brille.

Par contre, celui qui ne se trompe jamais quand il va renifler les boules sur le sapin, c'est mon chien boxer ; maintenant, en vieillissant, il a enfin compris, mais avant c'était catastrophique : il ne les mangeait pas, mais il les faisait tomber, c'était pénible.


_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 19:33

Pas mal les blagues...Une soviétique qui m'a bien fait rire cette semaine :

Pendant la terreur des années trente, trois zek discutent dans un goulag :

- Moi, dit le premier, je suis arrivé deux fois en retard à l'usine : dix ans de camp pour sabotage.

- Moi, dit le deuxième, je suis arrivé une fois en avance au kolkhoze : dix ans de camp pour espionnage.

-Moi, dit le troisième, j'étais toujours à l'heure dans mon admnistration : dix ans de camp pour conformisme petit-bourgeois.

Attention au chocolat : les chiens adorent la somptueuse odeur (celui de mes grands-parents, un boxer aussi, en était fou) mais la theobromine est un poison mortel pour eux.
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7102
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 22:30

Ah, celle-là, elle est pas mal !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7102
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mar 18 Déc - 22:56

Blague de Noël Yugcibienne, de toute évidence stupide :

C'est un p'tit môme de 10 piges qui dit à son vieux papy de 75 balais : et si on jouait à qui mouille le plus le sapin en faisant pipi ?
Le p'tit môme pointe son zizi et envoie un jet qui éteint la bougie la plus haute, et le vieux papy rate le fond de la godace au pied du sapin...
Le p'tit môme : "dis, papy, si tu t'étais fait gratter l'crapaud t'aurais pissé plus dru et plus haut que moi!"
Le vieux papy : "Sans doute, oui... Mais j'aime mieux pouvoir envoyer encore de la purée dans le croupion d'mamy!"

... Stupide, indécent et imprésentable, je le concède...

Et merde à la bienséance !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 19 Déc - 8:53

A propos des fêtes de fin d'année, je propose cette petite blague dont les noirs pourraient prendre ombrage puisque leur prononciation est l'objet d'une confusion mais le dévouement de la vendeuse à l'égard du client quel qu'il soit, témoigne du respect de la personne.

Un noir se présente dans un magasin de disques et demande à acheter le disque du mambo.
La vendeuse lui montre plusieurs articles, lui en fait écouter plusieurs mais le client ne reconnaît pas l'air qu'il cherche.
Sans s'impatienter ni se fâcher le moins du monde, la vendeuse lui demande alors s'il ne pourrait pas lui chanter un extrait de ce qu'il cherche
- oh bien sûr Mademoiselle ! Et tout heureux il se met à chanter de tout son cœur : " Mambo sapin..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7102
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 19 Déc - 9:20

... Pas mal, celle -là non plus !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jérôme Nodenot
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 295
Age : 42
Localisation : Toulouse
Emploi : Restaurateur
Loisirs : Ecriture, lecture, musique
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 19 Déc - 14:13

Hi, hi, elles sont bien sympathiques toutes ces blagues ! Bon, celle de Yugcib est un peu crade, comme on pouvait s'y attendre, mais elle est sympa quand même ; disons qu'après ça on ne regarde plus un sapin de noël de la même façon. Ce papy mériterait une fessée, tiens ! :fessée:

Quant au chocolat, en effet, notre chien en est privé depuis toujours (sauf la petite exception du petit chocolat à Noël) ; d'ailleurs il va sur ses douze ans tout en étant en bonne santé (mais ça peut se dégrader très vite), ce qui pour un boxer est déjà très bien. Que ça dure !
_________________
Mon blog : http://legallicanautedesnainesbrunesetnoires.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 19 Déc - 14:25

Douze ans pour un boxer c'est même presque exceptionnel. C'est tellement joueur et émotif comme chien!
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 19 Déc - 15:22

Moi aussi, j'ai trouvé que la blague de yugcib était comme il le dit lui-même et je n'ai pas Jugé utile de commenter. Néanmoins j'ai pensé à certaines pages de Rabelais et à certains détails du Roman de Miraut de Louis Pergaud, disciple méconnu de Rabelais. Le grand-père pourrait présenter la sexualité à son petit fils sous un angle moins brutal. Tiens je pense aussi à ce film " Et la tendresse b.....?" Réécoutons cette jolie chanson accompagnée à la harpe. http://youtu.be/N4bUalvchck
J'ai pensé aussi à ce vieux couple, finissant leurs jours dans une maison de retraite et ayant voulu revivre les bons moments de leur jeunesse. Ils sont tombés du lit. L'un a eu le bassin fracturé et l'autre une jambe cassée si je ne raconte pas de sottise. Cette mésaventure a amusé certains membres du personnel médical mais les enfants étaient catastrophés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Jeu 20 Déc - 20:18

Dis papa, qu'est-ce que c'est une fiancée ?
- Une fiancée ? Voyons... Disons que c'est comme si je t'achetais une bicyclette à Noël et que tu n'aies pas le droit de t'en servir avant les grandes vacances !
- Ah ! C'est ça une fiancée... Mais je pourrais quand même jouer avec la sonnette ?
Revenir en haut Aller en bas
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Ven 21 Déc - 9:11

Cette petite histoire revient tous les ans.

Lors d'un repas au sein d'une famille unie, une fillette de 10 ans ne parvient pas à manger et le père s'inquiète.
La gamine se met à pleurer et annonce qu'elle n'est plus vierge. Le père se tourne vers sa femme et l'accuse alors d'avoir donné le mauvais exemple en s'obstinant à porter des tenues provocantes. Celle-ci répond qu'en s'affichant avec conquêtes il n'a pas donné le bon exemple non plus.
Puis tous deux se tournent vers la grande sœur dont le copain chevelu et débraillé vient désormais passer ses nuits à la maison sans se gêner.
La tension monte et la gamine pleure de plus en plus fort. Le grand -père essaie de la calmer et lui demande doucement qui est le responsable de son chagrin.
- C'est Monsieur le curé répond la fillette entre deux sanglots.

Grand silence. Tout le monde se regarde en ouvrant de grands yeux. Le père et la mère s'approchent :
- Explique -toi un peu mieux ma chérie. Comment est-ce possible ?
- Ben, oui, Monsieur le curé a choisi une autre fille pour faire la Vierge quand nous allons représenter la crèche au spectacle de Noël.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Ven 21 Déc - 9:22

allgreen
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7102
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Ven 21 Déc - 10:46

... Ce que j'observe à propos des blagues "salaces" (ou plus ou moins salaces et donc "relativement présentables") c'est qu'elles sont presque toutes, dirais-je, "de premier niveau"...
L'humour en effet, n'est vraiment de l'humour à mon sens, que s'il se fait en même temps "vecteur" de réflexion, et cela même lorsqu'il est "très crade", très imprésentable dans ce qu'il évoque et dès lors qu'il pourrait choquer...
... L'on ne veut pas, en général, réfléchir sur ces choses dont on ne parle qu'à mots couverts, ou qu'au contraire on balance sur la place publique comme un gros pavé qui va faire un gros plouf mais seulement un gros plouf bien giclant et jamais rien de plus...
Le plouf, oui, mais il faut après, que "ça te mette un peu de pensée dans la tête", dépasser le stade de la moquerie, le stade de la réalité crue et nue, et que cela ouvre le champ d'une générosité, d'une humanité, d'une gravité qui hélas, ont "fort peu cours dans le monde"... (mais ça, c'est bien là tout l'art des plus grands et des plus vrais humoristes)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Sam 22 Déc - 15:26

Pas mal Hélène !!!
Revenir en haut Aller en bas
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Sam 22 Déc - 16:27

Pour moi une bonne blague doit effectivement donner à réfléchir en jouant sur le double sens des mots, l'un étant très correct, l'autre que l'on doit deviner étant tout à fait différent et le plus souvent salace mais pas toujours. Devos, Fernand Raynaud et de nombreuses chansons d'autrefois jouaient avec ce double sens des mots. Un texte de Devos sur le percepteur qui prend des mesures dans le jardin à la lumière de la lune argentée figurait dans un manuel scolaire que j'utilisais.

Il y a cette blague qui circulait avant le concert du 9 décembre pour nous détendre : le comble du boulanger c'est que plus la brioche est grosse plus la baguette est petite ou encore le non - dit qui en dit plus que ce qui est dit. Le conseil de révision raconté par Fernand Raynaud à une époque où les jeunes gens devaient se présenter entièrement nus devant quelques personnalités en est un exemple. " On arrive, les mains dans, dans... (silence) dans rien et on est tous à la...(silence) en file indienne et on attend son tour, on attend, on passe le temps, on fait des comparaisons ..." Aucun terme cru n'est employé.

J'ai connu une dame très pudique et pour qui parler la sexualité, même en termes décents ne se faisait pas qui me chanta un jour cette chanson que je ne connaissais pas. C'était la soupape de sécurité je suppose.

Dans mon quartier, y 'a un boucher, un bon et joyeux drille,
Plein d'à propos, très rigolo,, surtout auprès des filles.
Il connaît bien l'goût de chacun, et quand il se présente,
Un jeune tendron, pour du rognon, ou bien pour d'la viand' saignante,
D'suite il lui dit, tout réjoui :


"J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais d'quoi bien vous satisfaire.
J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais c'que j'ai est bon comme tout."


V'là qu'l'autre matin, arrive soudain, une petite bonne charmante,
Qui lui dit "J'veux du pot au feu, dans les trois francs cinquante,
Mais s'il vous plaît, dans l'faux filet, j'préfère ça à la rouelle;
Et pour le poids, mettez pour moi, un superbe os à moelle."
D'suite il lui dit, tout réjoui :


"J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais d'quoi bien vous satisfaire.
J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais c'que j'ai est bon comme tout."


Étant un soir, sur le trottoir, voilà qu'une vieille pratique,
Lui dit : " Mon gros, j'voudrais du veau : c'est pour faire un pique-nique !"
"Dans l'aloyau, j'en ai du beau ! , "Merci, dit la bigotte,
Je préfér'ais, si vous aviez, quéqu'chose dans la culotte ! "
Il répondit, tout réjoui :


"J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais d'quoi bien vous satisfaire.
J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais c'que j'ai est bon comme tout."


Enfin, chez lui, on est servi, toujours comme on l'désire.
Selon son goût, c'est dur, c'est mou : on n'a qu'un mot à dire !
Dans un achat, une première fois, si une femme a méfiance,
Dans son panier, d'suite il lui met, plus que l'compte d'la balance ;
Puis il lui dit, tout réjoui :


"J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais d'quoi bien vous satisfaire.
J'en ai un p'tit bout qui f'ra sûr'ment votre affaire !
Y'en a pas beaucoup, mais c'que j'ai est bon comme tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 26 Déc - 9:14

Pierre Dac est né à Châlons sur Marne ville appelée désormais Châlons en Champagne. J'ai assisté un jour à une conférence sur cet humoriste donnée par un agrégé de lettres auteur de manuels scolaires. Voici un aperçu de ses jeux de mots et je vais essayer de retrouver le compte-rendu de la conférence où j'avais appris pas mal de choses.


Pierre DAC, c'était quand même une bonne recherche sur les jeux de mots.

RENCONTRES

- Astronaute recherche femme lunatique.
- Artificier cherche femme canon.
- Sourd rencontrerait sourde pour trouver terrain d'entente.
- Jeune homme désintéressé épouserait jeune fille laide même fortunée.
- Abeille épouserait frelon. Lune de miel assurée.

EMPLOI

- Metteur en scène cherche nain pour rôle dans court métrage.
- On recherche deux hommes de paille (1 grand, 1 petit) pour tirage au sort.
- Cannibale mélomane cherche travail dans opéra-bouffe.
- Offre bonne place de gardien de vaches. Paiement par traites.
- Inventeur produit amaigrissant cherche grossiste.

ACHAT - VENTE

- Chien à vendre : mange n'importe quoi. Adore les enfants.
- A vendre robe de mariée portée une seule fois par erreur.

SERVICES

- Analphabète ? Écrivez-nous dès aujourd'hui pour obtenir une brochure gratuite sur nos formations accélérées.

DIVERS

- Homme sans histoires recherche éditeur pour devenir écrivain.
- Souffrant d'insomnies, échangerais matelas de plumes contre sommeil de plomb
- Échangerais voiture de sport endommagée contre chaise roulante en bon état.
- Perdu partie haute d'un dentier. Merfi de le reftituer à fon propriétaire auffitôt que poffible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 26 Déc - 9:18

Dans le même esprit, signé Desproges :

- La fille Tabouret épouse le père Lachaise (je dis ça, c'est pour meubler).
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 26 Déc - 9:19

Voici le compte-rendu de la conférence de René Doucet sur Pierre Dac. Elle n'est peut-être pas au bon endroit du forum. Les modérateurs jugeront.

Conférence au lycée Oehmichen à Châlons en Champagne le mardi 20 avril 2010.
Un châlonnais célèbre : Pierre Dac, par Monsieur René Doucet.

La section AMOPA- Marne est accueillie par Madame Peultier, proviseur du lycée qui passe en suite la parole à Raymond Fernandès, membre du CA, pour la présentation du conférencier.
Il s’agit de Monsieur René Doucet, ancien directeur de l’ENSAM de Châlons, premier adjoint au maire et chargé des affaires culturelles et du patrimoine. Il précise qu’il a été également professeur agrégé de lettres au lycée Oehmichen de 1973 à 1986.


Il est précisé en préambule que l’ensemble de la vie du grand humoriste n’est pas nécessairement connu. Pierre Dac est un être complexe, resté modeste et qui a eu des moments sombres dans une existence assez tourmentée .Ce fut aussi un grand patriote et un grand résistant récompensé par plusieurs distinctions.

Enfance et scolarité.

André Isaac pour l’état-civil, est né à Châlons le 15 août 1893 au 70 de la rue de la Marne. Son père Salomon Isaac était boucher. Sa famille maternelle, la famille Kahn, était une famille juive qui avait choisi de quitter l’Alsace après la défaite de 1870 pour s’installer au chef lieu de notre département. Ses parents auront deux garçons : Marcel et André. André Isaac n’a pas vécu longtemps dans cette ville qu’il a quitté à l’âge de trois ans, mais il y est revenu régulièrement pour rendre visite à ses grands- parents.
Son père très patriote, élève ses fils dans le respect et l’attachement au pays. Le jeune André subit deux influences qui marqueront sa vie : celle de son grand- père qui nourrit une aversion profonde envers les Prussiens et celle de son père, qui avait un goût prononcé pour le comique et qu’il saura transmettre à son fils.
A l’école André est doué pour le français, la musique et le violon en particulier. Un problème majeur est sa timidité maladive qui lui fait perdre ses moyens devant ses professeurs.
En 1906 il entre au lycée Colbert dont il sera mis à la porte en 1908 pour avoir accroché un hareng saur dans le dos de son professeur de maths. Il n’est pas non plus persuadé de ses dons de violoniste.

Une jeunesse marquée par la première guerre mondiale.


En août 1914 il est incorporé et fait preuve d’un grand enthousiasme patriotique et aussi d’une grande témérité au combat, ce qui peut paraître paradoxal en raison de sa timidité dans la vie de tous les jours. Devant ses camarades soldats il n’hésite pas à faire des pitreries afin de les distraire. Il sera sanctionné par sa hiérarchie pour insubordination car il parodie ses supérieurs. Il a l’occasion d’assister à un spectacle de chansonniers, élément qui sera probablement à l’origine de sa vocation.
En juin 1915 il est blessé au bras gauche par un éclat d’obus, ce qui marquera la fin de sa carrière de violoniste. Apprenant la mort de son frère Marcel, élément ô combien tragique, il demande à repartir au combat. En 1916 il est à Douaumont et en 1917 à Ypres où il est à nouveau blessé par un éclat d’obus à la cuisse et atteint de plusieurs brûlures au crâne qui lui vaudront de rester en convalescence jusqu’à l’armistice.

Le désarroi de l’après-guerre et les débuts difficiles.


Il sort très pessimiste de ce conflit et ne sait que faire de sa vie. Il va exercer une suite de petits métiers : représentant de commerce pour de nombreux produits, mais en raison de sa grande timidité il fait preuve d’une totale inefficacité, va d’échec en échec et doit abandonner cette brève carrière. Il entre alors dans la compagnie G7 comme chauffeur de taxis à Paris. Malheureusement il n’a aucun sens de l’orientation, oublie les noms de rues et percute un jour un réverbère place des Invalides, ce qui terminera également cette carrière éphémère. Il déclare aux religieuses transportées dans son véhicule : « Mes sœurs, les voies du seigneur sont impénétrables mais les nôtres s’arrêtent ici. »
Il n’a pas non plus beaucoup de chances dans sa relation avec les femmes .Il éprouve une grande passion pour plusieurs d’entre elles, mais ne sait jamais comment déclarer sa flamme. Il fera même une tentative de suicide car un poème adressé à sa bien aimée n’aura pour effet que de la faire rire. Il rencontrera cependant une compagne compréhensive et connaîtra une vie de couple durable et heureuse. Vers 1920 il fréquente les cabarets de Montmartre. Il passe une ou deux auditions soldées toujours par un échec. Il passe un jour dans un cabaret de la Commune libre de Montmartre. Son spectacle consiste surtout à débiter d’étranges maximes comme
« Les meilleurs moments dans la vie à deux, c’est quand on est seul »
Il invente pour ainsi dire un nouveau type d’humour, basé sur le calembour, l’absurde et le loufoque forme emphatique de « louf » signifiant » le fou » dans le louchébèm, argot, des bouchers.

En 1922, il obtient enfin un contrat dans le cabaret de « La vache enragée. » après avoir bredouillé au directeur des maximes tournant en dérision l’absurde et les paradoxes insolites de la vie quotidienne par un travail sur les mots. Il se définit comme un chansonnier D'ACtualité, d’où son pseudonyme de Pierre DAC. Il passe de cabaret en cabaret, publie dans différentes revues, mais il reste malgré tout très solitaire. Se démarquant des chansonniers de l’époque, il ne se contente pas de fournir au jour le jour un article satirique sur l’actualité. Au contraire, il travaille beaucoup, exploite les richesses et les subtilités de la langue, tout en gardant le recul qui lui est propre, ce qui lui inspire peut être la maxime suivante :

« Celui qui part de zéro pour n’arriver à rien, n’a de merci à dire à personne »

Le succès des années Trente à la radio.


Il se refuse à toute confidence sur sa vie privée bien qu’il soit très sollicité par les journalistes. Il rédigera une notice biographique, naturellement humoristique, pleine d’humour absurde et de jeux de mots.
Au début des années trente il va participer à la grande aventure de la radio et sera à l’origine de la création de Radio Cité qui insufflera un nouveau ton radiophonique. Il crée « l’Académie des travailleurs du Chapeau » qui se transformera en « Club des Loufoques. »
En 1937, avec Rauzéna, il anime l’émission « La Course au Trésor » qui consiste à trouver les objets les plus insolites possibles dans des conditions farfelues. En mai 1938 il lance le journal « L’os à moelle » avec de nombreux collaborateurs, dont Robert Rocca et le dessinateur Jean Effel. Les rubriques sont celles d’un hebdomadaire normal mais le contenu est cocasse : reportage sur la foire à la patte- mouille, interview de l’eau d’une piscine et des petites annonces parodiant les offres d’emploi comme :
« Demande cheval sérieux, connaissant bien Paris, pour faire seul les livraisons »
Le grand succès de « L’os à moelle » fait naître un phénomène de mode : on porte alors un os en bakélite
à la boutonnière.

Le combat d’un humoriste dans la tourmente de la seconde guerre.


En 1938 Pierre Dac est mobilisé durant quelques semaines .Il s’abstient de toute prise de position politique, mais elle transparaît si on sait lire ses textes entre les lignes ;
Il doit fuir Paris et se réfugie en Bourgogne avec sa compagne. De là il se rend à Toulouse, y retrouve d’autres chansonniers et rejoint » Le théâtre des Deux Anes », situé en zone libre ; Il tente de rejoindre Londres en passant par l’Espagne, mais repéré par le régime franquiste, il est arrêté et emprisonné à Barcelone jusqu’en juillet 1942. Extradé en France il passe devant un tribunal qui ne le condamne qu’à un mois de prison et 1000 francs d’amende, ceci grâce à un magistrat très compréhensif, et non acquis aux thèses pétainistes. A Toulouse il vit dans la clandestinité, repart pour l’Espagne avec un faux passeport au nom de Pierre Duval. A nouveau arrêté il est transféré au Portugal, gagne ensuite Alger d’où il s’embarque pour Londres.
Dès son arrivée il intervient sur Radio Londres et y jouit d’un succès considérable, ce qui lui vaut les attaques acerbes de Radio Paris, l’accusant d’être un apatride. Une polémique naît sur les ondes de Radio Londres avec Philippe Henriot, né à Reims et figure emblématique de la collaboration. Pierre Dac répond par une lettre brève et cinglante où il exprime le dévouement de sa famille et le sacrifice de son frère à la France .Philippe Henriot sera exécuté par des résistants peu après.
Sa femme, restée à Paris est arrêtée.
Il continue son action sur Radio Londres jusqu’à la libération et rencontre le général De Gaulle qui lui exprime sa gratitude. Son humour a permis aux auditeurs de garder le moral. Il devient sous lieutenant

L’après-guerre et la rencontre de Francis Blanche.


Nommé correspondant de guerre, il réalise ensuite dans l’Allemagne libérée des interviews d’anciens collaborateurs du régime nazi .Il relance un journal « L’os libre » mais qui ne connaîtra pas le succès de son prédécesseur « L’os à moelle ». Un peu oublié il a tendance à se renfermer sur lui-même .Il regrette les excès de l’épuration, critique les résistants de la dernière heure. A partir de fin 1947 il fonde une nouvelle revue intitulée « Le droit d’en rire ». C’est en 1949 qu’il rencontre Francis Blanche et crée avec lui « Le parti d’en rire », l’émission « Furax » et le feuilleton « Malheur aux barbus ». L’émission « Furax », devenue « Signé Furax » sera reprise sur Europe 1.Il retrouve alors la célébrité dès les années 50, mais malgré ce succès il sombre dans la dépression et fera plusieurs tentatives de suicide. Il reprend des activités en 1961et surmonte la maladie.. Il rencontre l’équipe des «Branquignoles » crée le MOU, Mouvement Ondulatoire Unifié, avec Jean Yanne et Goscinny et renoue avec le succès. Le MOU soutient sa candidature à la présidentielle de 1965 mais, à la demande de l’Elysée, il retire sa candidature. Très affecté par la mort de Francis Blanche en 1974, il meurt l’année suivante, le 9 février 1975 d’un cancer du poumon à l’âge de 82 ans.
Son neveu dira : « Il est mort d’un manque de savoir-vivre »
La presse ne manquera pas de lui rendre hommage. Plusieurs biographies et études lui sont consacrées en particulier celle de Jacques Pessis : « Pierre Dac, mon maître 63. » chez François Bourin en 1992 et réédité en 2005 aux éditions du Cherche midi.
Châlons en Champagne, sa ville natale, ne l’a pas oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charpentier hélène
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 1457
Age : 71
Localisation : BINSON-ORQUIGNY 51700
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture,écriture,chant choral, secrétariat association culturelle.
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 26 Déc - 9:34

Extra Eustra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56261
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   Mer 26 Déc - 11:31

Ah ! oui ! Elle est mignonne, aussi !

Et j'ai adoré la blague d'Eustra : le peuple russe a toujours eu tant d'humour - et ce sens de l'autodérision ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blague (stupide) de Noël.   

Revenir en haut Aller en bas

Blague (stupide) de Noël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -