Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Louise Brooks.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Kaiser Zozé
Cinéphile Dangereux.
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans les salles obscures ...
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Louise Brooks.   Lun 20 Juin - 12:51

Henri Langlois disait : "Il n'y a pas de Garbo, il n'y a pas de Dietrich : il n'y a que Louise Brooks."

D'où vient alors que cette actrice au talent unique et à la beauté incomparable ne soit connue que des dingues de cinéma (au nombre desquels j'ai le bonheur de me compter ? Mr. Green)

A cela, on peut répondre que Brooks fut avant tout victime d'un anti-conformisme qui, chez elle, était non une une seconde nature mais son être même. Les grands studios hollywoodiens, dont dépendait sa carrière, n'ont jamais apprécié cette qualité. Pire : ils l'ont impitoyablement traquée, et pas seulement chez Brooks. Pensez à Stroheim, par exemple. Confused

A la fin du muet, une technique transitoire voulait que, sur le film sans parole, l'acteur ou l'actrice post-sychronisât ses dialogues. Brooks refusa de se prêter au jeu et, avec l'avènement définitif du parlant, elle fut ainsi amenée à se retirer de l'écran (un peu comme Garbo, en somme mais dans des conditions moins avantageuses.)

Bien sûr, on peut rêver de ce qu'aurait pu être sa carrière si les grands cinéastes européens n'avaient pas tous fini par s'exiler vers Hollywood. On peut aussi se demander ce qu'aurait donné "L'Ange Bleu" si Brooks et non Dietrich eût été retenue. Sternberg n'acquit les droits du roman "Professor Unrath" d'Heinrich Mann que de justesse : Pabst, qui magnifia Brooks dans "Trois pages d'un journal" mais surtout dans "Loulou", rêvait de ce scénario qui, en définitive, fut le tremplin dont Sternberg se servit pour donner un essor définitif à la carrière de Dietrich.

En tous cas, Louise Brooks et son merveilleux visage, à la fois mutin et énigmatique, bien éloignés de la "vamp" dietrichienne, nous restent.

A vous de voir, de revoir et de décider laquelle vous fait fantasmer le plus ... et le mieux.

Of course, comme Brooks n'est guère connue en France, les sites les plus intéressants sont en anglais. Celui-ci par exemple :

http://www.pandorasbox.com/

En français, le très instructif :

http://www.lucienfrancoeur.com/louisebrooks/

(mais attention : les articles et les lettres de Brooks sont en anglais.)

Franco-anglais :

http://thedarkwoods.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minnelli
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Nombre de messages : 23
Localisation : Ici
Emploi : tous
Loisirs : nombreux
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Louise Books   Jeu 28 Juil - 16:13

"Louise EST la parfaite apparition de la femme-rêve, l'être sans lequel le cinéma serait une pauvre chose. J'ai l'impression que durant toutes les pages qui ont précédé, je n'ai fait que parler d'elle. Les autres sont les femmes, elle, est Louise. Elle est beaucoup plus qu'un mythe, elle est une présence magique, un fantôme réel, le magnétisme cinématographique.
Peut-on concevoir la laideur, la religion, l'abstinence, si on jeté, ne serait-ce qu'un seul regard, sur ce corps-lyre, sur ces yeux-volcans?...

Louise Brooks est la seule femme qui ait le pouvoir de tranfigurer n'importe quel film en chef d'oeuvre. Quel que soit son metteur en scène, que ce soit une comédie, un drame ou un film d'aventures, dés son entrée dans le champ de la caméra, elle amène avec elle le même climat poétique..."
Ado Kyrou in "Amour-Erotisme et Cinéma" ed. Le Terrain Vague
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canteleu.paysdecaux.com

Louise Brooks.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: CINEMA, DVD, TELEVISION & C° :: Ciné-Club & DVD -