Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Bourg de Stepantchikovo & Sa Population, Extraits des Carnets d'un Inconnu - Fedor Dostoievski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le Bourg de Stepantchikovo & Sa Population, Extraits des Carnets d'un Inconnu - Fedor Dostoievski   Sam 14 Mai - 19:09



Selo Stépantchikovo i évo obitatli
Traduction : André Marcowicz


ISBN : 9782742730971

Notre Opinion

Personnages



Citation :
[...] ... Avec mon oncle, les conversations étaient d'un autre genre.

- "Avant, vous étiez qui ?" demande par exemple Foma, après un repas plantureux, installé dans un fauteuil moelleux (et il y a un serviteur derrière le fauteuil qui, avec une branche de tilleul toute fraîche, chasse les mouches au dessus de lui). "A qui vous ressembliez avant moi ? Maintenant, j'ai quand même jeté en vous une étincelle de ce feu divin qui brûle à présent au fond de votre âme. Je vous l'ai jetée, cette étincelle du feu divin, oui ou non ? Répondez, je vous l'ai jetée, oui ou non, l'étincelle ?"

A dire le vrai, Foma ne savait pas lui-même pourquoi il avait posé cette question. Mais le silence et la confusion de mon oncle l'avaient excité à l'instant. Lui qui avait été si écrasé et si patient, il s'enflammait à chaque fois comme de la poudre à la moindre contradiction. Le silence de mon oncle lui avait paru offensant, et, à l'instant, il insistait pour obtenir une réponse.

- "Répondez donc : elle brûle en vous, oui ou non, l'étincelle ?"


Mon oncle se tortille, se torture, ne sait quoi entreprendre.


- "Permettez-moi de vous faire remarquer que j'attends," remarqua Foma, d'une voix offensée.

- "Mais répondez donc, Iégorouchka *!" reprend la générale, en haussant les épaules.

- "Je vous le demande : elle brûle, en vous, cette étincelle, oui ou non ?" répète Foma d'un air condescendant, prenant un bonbon dans la bonbonnière, laquelle est toujours placée sur la table devant lui. Cela, c'est une disposition de la générale.

- "Je te jure, j'en sais rien, Foma," répond enfin mon oncle avec un regard désespéré. "Je suppose qu'il y a quelque chose dans ce genre-là. Tu sais, tu ferais mieux de ne rien me demander, je serais encore capable de répondre des bêtises ...

- Parfait ! Alors, d'après vous, je suis insignifiant au point que je ne mérite pas de réponse - c'est cela que vous avez voulu dire ? Eh bien, parfait, j'accepte d'être rien.

- Mais enfin, Foma, mais au nom du Ciel ! Quand est-ce que j'ai dit ça ?

- Non, c'est justement cela que vous avez voulu dire.

- Mais je te jure que non !

- Parfait ! je veux bien être un menteur ! donc, d'après votre accusation, je cherche exprès des raisons de disputes ; cela aussi, ça s'ajoutera à la liste des offenses. Je supporterai tout ... [...]

* : en français dans le texte original

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 14 Mai - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59664
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Le Bourg de Stepantchikovo & Sa Population, Extraits des Carnets d'un Inconnu - Fedor Dostoievski   Sam 14 Mai - 19:36

Citation :
[...] ... - "Alors, vous pensez que ça ne manquera pas de se faire, ce mariage dégoûtant, contre nature, avec cette imbécile folle ?"

Mizintchikov me scruta du regard.

- "Les crapules !" m'écriai-je avec fougue.

- Remarquez, leur idée est assez fondée : ils affirment qu'il doit faire quelque chose pour sa famille.

- Parce qu'il n'en a pas assez fait !" m'écriai-je, indigné.
"Et vous, vous pouvez dire que c'est une idée solide - épouser une imbécile vulgaire !

- Bien sûr, je suis d'accord avec vous, c'est une imbécile ... Hum ! C'est bien que vous aimiez tellement votre oncle ; je compatis ... même si, avec son argent à elle, lui, son domaine, on peut se l'arrondir drôlement ! Remarquez, ils ont aussi d'autres raisons : ils ont peur que Iégor Ilitch n'aille épouser cette gouvernante ... vous vous souvenez, la jeune fille, là, bien intéressante ?

- Mais ... est-ce que c'est vraisemblable, ?" demandai-je, très ému. "Je pense que c'est une calomnie. Dites-moi, au nom du Ciel, ça m'intéresse au plus haut point ...

- Oh ! il est amoureux fou ! Seulement, bien sûr, il le cache.


- Il le cache ! Vous pensez qu'il le cache ? Bon, mais elle ? Elle, elle l'aime ?

- Elle aussi, c'est très possible.
Remarquez, elle, elle ne peut qu'y gagner, à ce mariage : elle est très pauvre.

- Mais quels faits avez-vous pour confirmer votre hypothèse, qu'ils sont amoureux l''un de l'autre ?

- On ne peut pas ne pas le remarquer ; de plus, je crois qu'ils ont des rendez-vous secrets.
On affirme qu'ils entretenaient une liaison illicite. Seulement, je vous en prie, n'en parlez pas. Je vous le dis sous le sceau du secret.

- Peut-on y croire ?" m'écriai-je. "Et vous, et vous, vous m'avouez que vous y croyez ?

- Bien sûr, je n'y crois pas entièrement, je n'y étais pas. Remarquez, c'est très possible. [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le Bourg de Stepantchikovo & Sa Population, Extraits des Carnets d'un Inconnu - Fedor Dostoievski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -