Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Hors de prix - Pierre Salvadori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Hors de prix - Pierre Salvadori   Mer 17 Jan - 18:12

Jean (Gad Elmaleh) travaille dans les palaces de la côte, l’été, dans le Sud de la France. Il va de grand hôtel en grand hôtel, promène les chienchiens de dames riches, liftées, sur-bronzées, et parfois aimables, fait le service en salle et officie le soir au bar. Il gagne honnêtement sa vie, met de l’argent de côté et, s’il semble un peu las du rythme infernal qu’impose la saison, il n’est pas malheureux.

Irène (Audrey Tautou) fréquente ces mêmes palaces, mais côté clients : elle met le grappin sur des hommes mûrs, voire plus que mûrs, et à elle la belle vie et le shopping chez les grands couturiers. Son dernier amant en date n’est pas fameux : s’il a tout ce qu’il faut côté portefeuille, il a aussi une forte tendance à s’alcooliser plus que de raison et à s’endormir illico presto ensuite… notamment, comme c'est délicat, le soir de l’anniversaire de sa protégée. Celle-ci, dépitée, descend au bar où elle trouve Jean affalé sur un canapé : un peu plus tôt dans la soirée, dans la salle quasiment déserte, il s’est laissé tenter par le seul client dont il avait à s’occuper à ce moment-là et a partagé avec lui cigare et cognac. Ne tenant pas bien l’alcool, il a sombré lui aussi dans les bras de Morphée. Seulement, la présence d’Irène le réveille, et il se rend bien vite compte qu’elle ne le prend pas pour ce qu’il est… Elle croit en effet qu’elle a devant elle un jeune homme riche (et séduisant, ce qui ne gâche rien) et elle entreprend de le conquérir… ce qu’elle réussira parfaitement à faire, mais la situation va un peu se compliquer pour le couple nouvellement constitué quand elle va apprendre qu’elle vient de passer la nuit avec… un simple barman. Qu’à cela ne tienne, elle repart rapidement avec son vieil alcoolique pour aller sur la Côte-d’Azur… Mais qui dit qu’elle est débarrassée de Jean qui en pince pour elle et qui est prêt à se transformer en gigolo par amour ?

Un film léger porté par un duo d’acteurs excellent, voici un bon divertissement où quiproquos et complications sentimentales ont la part belle. Léger, certes, mais aussi moral si on y regarde bien, parce que, palaces et Côte-d’Azur ou pas, voilà un monde qui, pour une fois, n’attire absolument pas la convoitise du spectateur… parce qu’après tout, la conclusion reste la même pour tout le monde : même au pays du fric et des poules de luxe, certaines choses restent hors de prix. On sent une telle misère affective et une telle solitude chez les personnages qui manipulent (ou pensent manipuler) Irène et Jean qu’on n’a qu’une envie, celle de les quitter, eux et leurs hôtels, et de retrouver un monde plus simple qui ne tourne pas que sur le pivot des faux-semblants et du paraître. Les dialogues sont fins et la crédibilité du couple-vedette indéniable. Chapeau bas à Gad Elmaleh qui donne l'impression qu'il pourrait jouer absolument n'importe quel type de personnage... Et quels yeux, c'est impressionnant !



J'ajoute que c'est grâce aux conseils de MDV que vous voyez l'affiche ci-dessus...
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
avatar

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 31
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Hors de prix - Pierre Salvadori   Jeu 18 Jan - 3:40

Ah, Julie, j'ai vu il y a quelque temps, ce film, et j'avais beaucoup aimé ! je suis d'accord sur tout.. sauf sur la fin : Chapeau bas à Audrey Tautout.. et quel joli minois ! :loveheart: Very Happy

L'an dernier était sorti Quatre étoiles, dans le même genre, avec José Garcia et Isabelle Carré... j'ai préféré - et de loin ! - Hors de prix, dont le générique même était fort bien réalisé, j'ai trouvé !
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Hors de prix - Pierre Salvadori   Jeu 18 Jan - 9:31

Tu as bien raison, Canard : le générique était, sinon original - il s'est fait pas mal de ce genre de choses dans les années 70 - du moins très bien réalisé et joli ! Ca commençait bien !

J'ai beaucoup aimé ce film, moi aussi - et j'ai été plus impressionné par Elmaleh que par Tautou... mais les deux étaient excellents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hors de prix - Pierre Salvadori   

Revenir en haut Aller en bas

Hors de prix - Pierre Salvadori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -