Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Aloysius Bertrand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Aloysius Bertrand.   Ven 4 Juin - 21:24

C'est super, Lydia. Je ne sais pas si c'est la première fois, mais c'est une sorte de consécration.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Aloysius Bertrand.   Sam 26 Juin - 13:03

Extrait de la lettre du 6 août 1832 adressée au "Gérant du Spectateur" à la suite d'un différend d'ordre politique.

"Je n'ai jamais ambitionné vos suffrages, qui d'ailleurs seraient bien humbles après ceux de Victor Hugo, de Sainte-Beuve, etc.., dont l'amitié encourage et honore mes études littéraires [.../...]Il est vrai que je n'ai pas l'honneur de descendre de quelque noble porte-coton du prince de Condé, de quelque crasseux procureur au Parlement et que je ne paie pas le cens électoral. Mon père, Capitaine de Gendarmerie, retraité, mort en 1827, n'était qu'un patriote de 89, qu'un officier de fortune qui, à 18 ans, courait sur le Rhin pour y verser son sang et qui a 50 ans en compta trente de service, 9 campagnes et 6 blessures. Il est vrai encore qu'il ne m'a légué que son épée (que vous n'oseriez relever ce jour) et l'honneur. Je ne craignais pourtant pas, tout prolétaire que je suis, d'être désavoué par personne lorsqu'au nom de la jeunesse dijonnaise j'ai pressé la main de l'honorable député. La gloire de l'homme du peuple est d'être salué par les hommes du peuple. Entendez-vous autrement la popularité ?"

Prolétaire un tantinet exalté pour l'occasion.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Florentin
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 332
Age : 71
Localisation : Toulouse
Emploi : Ecrivain
Loisirs : Photo
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Aloysius Bertrand.   Sam 26 Juin - 13:21

Un prolétaire grand seigneur, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aloysius Bertrand.   Sam 26 Juin - 13:26

Oh, joli !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aloysius Bertrand.   

Revenir en haut Aller en bas

Aloysius Bertrand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Le Cercle des Poètes -