Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.   Mer 24 Jan - 17:37

Ce poème de 625 décasyllabes groupés en stophes de 5 vers assonancés reprend encore une source latine, la vie de l'ascète Alexis qui avait vécu au IVème siècle avant J.C. Une fois encore, le sujet est religieux et présente même des ressemblances avec le récit du prince Gautama abandonnant le palais où il était né pour se consacrer à une vie de jeûne et de méditation.

L'intrigue met en effet en scène le fils unique d'aristocrates romains, Alexis, qui consent à se marier bien que, tout au fond de lui, il se sente attiré par Dieu. Au soir de ses noces, avec la complicité de sa nouvelle épouse, il abandonne tout et s'enfuit loin des siens, distribuant ses habits et ce dont il dispose aux pauvres qu'il rencontre. Ses voyages le mènent à Edesse et sa route est ponctuée de grands miracles qui, fatalement, finissent par attirer l'attention sur lui. Aussi décide-t-il de revenir à Rome pour mieux se fondre dans la foule. Devenu méconnaissable, il s'en va quémander un galetas sous l'escalier de sa maison natale. Là, il mènera  enfin la vie de recueillement tranquille qu'il avait toujours souhaitée avant de mourir dix-sept ans plus tard. La veille de sa mort, il a la force de relater ses choix d'existence dans un rouleau de parchemin qu'on ne parvient pas à enlever à la main du cadavre. Seule l'intervention du Pape permettra d'éclairer la situation.



Saint Alexis - Style grec.

Le texte date de 1040 environ et marque les débuts réussis du genre hagiographique. Le contraste entre les sentiments d'Alexis et ceux, plus tourmentés, de sa famille qui s'inquiète de sa disparition soudaine, est rendu dans un style ferme qui fait alterner avec un grand naturel récit, monologues et dialogues.  Pour la première fois, une psychologie réelle du héros est au rendez-vous et l'on peut même y trouver une forme de suspens puisque Alexis traverse pas mal d'épreuves pendant ses voyages. Pour ne rien dire des moqueries et des affronts qu'il subira plus tard de la part des valets, chez son père.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 2 Juin - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.   Mer 24 Jan - 17:48

A l'héroïsme du martyr sanglant, célébré dans "La Cantilène ...", succède ici un héroïsme au quotidien, dépourvu de tout flamboiement et cependant admirable dans sa constance - un héroïsme plus à la portée des clercs et aussi des simples particuliers. Les temps changent et cela se sent.

Comme on le verra dans l'extrait suivant, où se trouve décrite la rencontre d'Alexis, de retour à Rome, avec son père, lequel ne le reconnaît pas mais à qui il demande une retraite dans sa maison, la langue utilisée est encore un français mélangé de latin d'église. Celui-ci cependant semble bien commencer à s'estomper :

"Ist de la nef et vait edrant a Rome:
Vait par les rues dont il ja bien fut cointes,
Altre puis altre, mais son pedre i encontret,
Ensemble o lui grant masse de ses omes;
Sil reconut, par son dreit nom le nomet :

«Eufemiiens, bels sire, riches om,
Quer me heberge por Deu en ta maison:
Soz ton degret me fai un grabatum
Empor ton fil dont tu as tel dolour.
Toz sui enfers, sim pais por soue amour».

Quant ot li pedre la clamour son fil,
Plourent sui ueil, ne s'en puet astenir:
"Por amour Deu e por mon chier ami,
Tot te donrai, bons om, quant que m'a quis,
Lit ed ostel e pain e charn e vin."

"E! Deus! dist il, quer oüsse un serjant
Quil me guardast! Jo l'en fereie franc».
Un en i out qui sempres vint avant:
«As me, dist il, quil guart par ton comant:
Por toue amour en sofferai l'ahan»."

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par le Mer 24 Jan - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.   Mer 24 Jan - 17:57

Ce qui correspond approximativement à ceci :

Il débarque du navire et s'en va droit à Rome. Il s'en va par ces rues qu'il avait bien connues jadis. Il va de l'une à l'autre mais voilà qu'il rencontre son père, accompagné de nombreux vassaux. Il le reconnut et l'appela droit par son nom :

"Euphémien, beau seigneur, homme puissant, par Dieu, héberge-moi donc dans ta maison ; sous ton escalier fais-moi un grabat en souvenir de ton fils, pour lequel tu éprouves telle douleur. Je suis très malade, nourris-moi donc par amour pour lui."

Quand le père entend cet homme se réclamer de son fils, des larmes coulent de ses yeux, il ne peut s'en empêcher: "Pour l'amour de Dieu et pour celui que je chéris, je te donnerai, saint homme, ce que tu m'as demandé : et lit, et toit, et pain, et viande et vin".

" Ah ! Dieu, dit-il, si seulement j'avais un serviteur pour s'occuper de lui ! Je l'affranchirai pour son service." Il y en eut un qui se présenta aussitôt : "Tu disposes de moi pour veiller sur lui selon tes ordres. Par estime pour toi, je supporterai cette tâche pénible."

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.   

Revenir en haut Aller en bas

Les Premiers Textes : la Vie de Saint Alexis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISE : HISTOIRE & EVOLUTION :: Histoire de la Littérature Au Moyen-Âge -