Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Promenons-Nous Dans Les Bois - Ruth Rendell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Promenons-Nous Dans Les Bois - Ruth Rendell   Jeu 16 Juin - 19:12



Babes in the Wood
Traduction : Aline Weill


ISBN : 9782253116363

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... La mère des enfants prit la parole, appuyant ses propos de gestes de la main :

- "Mon mari et moi n'étions pas partis seuls depuis notre lune de miel. N'est-ce pas incroyable ? Et nous mourions d'envie de faire un voyage sans les enfants. Quand j'y repense maintenant, je me sens tellement coupable ! Depuis, j'ai regretté une bonne centaine de fois de l'avoir désiré."

Son mari, pour qui, apparemment, un voyage avec elle était la dernière chose qu'il avait désirée, soupira et leva les yeux au ciel.

- "Tu n'as rien à te reprocher, Katrina. Arrête, pour l'amour de Dieu ..."

A ces mots, les yeux de sa femme s'emplirent de larmes, et elle ne les fit rien pour les retenir. Comme l'eau dans la vallée, elles finirent par déborder, ruisselant sur ses joues, et elle déglutit, la gorge serrée. Alors, comme si c'était un geste qu'il faisait tous les jours, aussi automatique qu'ouvrir un robinet ou fermer une porte, Roger Dade tira une poignée de Kleenex d'une boîte sur la table, les passants à sa femme. La boîte, rangée dans une autre boîte en chêne ciré ornée de garnitures de cuivre, était à l'évidence aussi essentielle dans cette maison que pouvaient l'être d'ailleurs un porte-revues ou une étagère à CD. Katrina Dade portait un vêtement bleu croisé - robe de chambre minuscule ou tenue à la mode ? Au grand amusement de Wexford, Vine s'efforçait de détourner les yeux de la bande de cuisse nue qu'on apercevait entre les pans de l'habit.

- "Oh, à quoi bon ?" (Sa voix était à moitié étranglée par les larmes.) "On ne peut pas revenir en arrière, n'est-ce pas ? Roger, à quelle heure sommes-nous partis, vendredi ? Tu sais bien que je suis nulle pour ce genre de choses."

En effet, son mari semblait avoir supporté, avec plus ou moins d'impatience et d'exaspération, des années de retards, d'étourderies et de suprême indifférence au temps. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Promenons-Nous Dans Les Bois - Ruth Rendell   Jeu 16 Juin - 19:35

Citation :
[...] ... - "Ici Wexford.

- Monsieur, j'ai un appel pour vous du commissaire Watts, de la police du Gloucestershire.

- Très bien. Passez-le moi."

Du Gloucestershire ? Aucun lien avec le comté ne lui vint à l'esprit. Peut-être quelqu'un s'était-il encore imaginé voir les enfants Dade ? Ce genre de témoignages continuait à affluer.

Une voix au grasseyement agréable se fit entendre :

- "Ici Brian Watts. Nous avons une nouvelle pour vous. Nous avons une jeune fille au commissariat qui dit être Sophie Dade.

- Ah bon ?" (Un élan d'excitation puis le retour à la raison.) "Nous avons eu des dizaines de gamins qui se disaient les enfants Dade, et des douzaines de gens qui croyaient les avoir vus.

- Non, cette fois, c'est bien elle. Elle a appelé police-secours ce matin vers six heures, et elle a demandé une ambulance pour sa grand-mère. Elle pensait à juste titre que la vieille dame avait eu une attaque. Pas mal pour une fille de treize ans, non ? En tout cas, elle est là.

- Aucun signe du garçon ?

- Là, vous en demandez trop ...
Non, on n'a que la fille mais elle ne veut pas dire où elle était, ni combien de temps elle a passé chez cette Mrs Carrish. Quelqu'un de chez vous peut venir la chercher pour la ramener chez elle ?

- Bien sûr, et merci. Merci beaucoup.

- Vous avez l'air sidéré.

- Eh bien, oui ... Complètement.
A-t-on prévenu Roger Dade pour sa mère ?

- Elle est à l'hôpital d'Oxford. La famille a dû être avertie.

- Alors, il sait déjà qu'une jeune fille était avec elle au moment de son attaque ?

- Peut-être. Mais pas forcément."
... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Promenons-Nous Dans Les Bois - Ruth Rendell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -