Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les autres - Alejandro Amenabar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Les autres - Alejandro Amenabar   Lun 19 Fév - 14:44



Grace vit avec ses deux enfants, Nicholas et Anne, dans leur grande maison de l’île de Jersey, dans la Manche anglo-normande. On est tout juste au lendemain de la deuxième guerre mondiale, et son mari n’en est pas revenu.

Les volets de la grande bâtisse sont constamment fermés ou presque, et Grace veille à ce qu’on n’ouvre la porte d’une pièce qu’on a traversée que quand celle qui a servi à y entrer est absolument close. Pourquoi cette habitude bizarre ? Parce que les enfants sont photosensibles, et que le moindre contact avec la lumière du jour pourrait déclencher, chez eux, une crise d’allergie qui risquerait de les tuer.

Quand de nouveaux domestiques sont engagés (les précédents sont partis sans prévenir ni même demander leur reste), Grace fait bien comprendre la consigne à la gouvernante, ainsi qu’au jardinier et à la jeune bonne muette. Les débuts de la nouvelle cohabitation sont relativement paisibles, bien qu’Ann continue à clamer qu’il y a une présence dans la maison, et notamment celle d’un jeune garçon, Victor, avec qui elle affirme jouer de temps en temps bien que personne d’autre (ni sa mère, ni son frère) ne l’aient jamais vu ni entendu. Les punitions tombent sur elle (lecture de la Bible à voix haute, debout dans les escaliers, par exemple : quelle horreur), mais Ann n’en démord pas. Elle fait peur à son petit frère en interprétant les sons produits par la vieille maison… mais est-ce de l’interprétation ?

Des phénomènes tangibles ont bientôt lieu : les rideaux, garants de la sécurité des enfants, sont dépendus et ne sont pas retrouvés, on entend des airs de piano alors que chacun est occupé en dehors de la salle de musique... Et pourquoi les domestiques ont-ils une attitude bizarre, comme s’ils étaient bien plus venus expliquer quelque chose aux occupants de la maison que pour les servir ?

On comprend par la suite qu’un drame a eu lieu là, mais on devra attendre les toutes dernières minutes du film pour comprendre précisément de quoi il retourne.

Les trois premiers films d’Amenabar sont en crescendo de talent : dans Tesis, on percevait déjà les qualités de conteur de l’Espagnol ; dans Ouvre les yeux, il faisait montre, plus que dans le précédent, de ses capacités de réalisateur – la construction du film est remarquable. Avec Les autres, il met en œuvre tout son savoir pour livrer un film très abouti, très beau photographiquement parlant (on n’est, parfois, pas loin de l’expressionisme d’un Dreyer par exemple) et empreint d’un suspense qui n’a rien à envier aux meilleurs thrillers ou films d’angoisse.

Certes, Amenabar joue ici dans une cour très fréquentée (à l’époque où le film est sorti, il y en avait quasiment un toutes les semaines sur le même thème, plus ou moins), mais il le fait avec un brio, une maestria (puisqu’il est espagnol !) qui vous en bouche un coin. En outre, il a très bien su diriger ses acteurs, enfants (remarquables de vérité) et adultes (splendide Nicole Kidman).

Un très beau film donc, et qui supporte très bien un deuxième (puis un troisième etc.) visionnage, tant il y a de choses à y apprécier en dehors du fin mot de l’histoire qui est le principal moteur de l’intérêt du spectateur la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60624
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les autres - Alejandro Amenabar   Lun 19 Fév - 14:53

Celui-là, j'ai toujours dit que je me l'achèterai quand je pourrai ! Déjà, à sa sortie, il m'avait tentée. Ca faisait un peu "Tour d'Ecrou" ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les autres - Alejandro Amenabar   Lun 19 Fév - 14:54

Un petit peu, oui. Le fait que des enfants soient concernés n'y est pas pour rien, je suppose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Les autres - Alejandro Amenabar   Lun 19 Fév - 20:07

C'est bien mieux que "Le tour d'écrou" ! Il y a une vraie surprise à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Les autres - Alejandro Amenabar   Lun 19 Fév - 20:14

Ah oui, il est magnifique et très prenant, ce film. J'étais bien contente de ne pas le regarder toute seule... affraid
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les autres - Alejandro Amenabar   

Revenir en haut Aller en bas

Les autres - Alejandro Amenabar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -