Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Philippe, Nicolas et Marine, la France vous regarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

regardé - Philippe, Nicolas et Marine, la France vous regarde  Vide
MessageSujet: Philippe, Nicolas et Marine, la France vous regarde    regardé - Philippe, Nicolas et Marine, la France vous regarde  Icon_minitimeLun 11 Juil - 12:11

Citation :


Ce n’est pas le système qui va mourir, monsieur de Villiers, mais vous et nous, Français de la première heure, et ce pays qui n’en finit pas d’agoniser dans des soubresauts pathétiques. À moins que vous ne décidiez de porter l’estocade avec d’autres…

Comme dans toutes les grandes batailles où la digue de résistance menace de s’écrouler devant les assauts de l’ennemi, ce sont souvent les quelques pelotons bien entraînés, gardés en réserve, qui font la différence. Ce n’est pas que le gros de la troupe ne se soit pas bien battu, loin de là, mais la lassitude peut souvent s’emparer de ses généraux devant les atermoiements et les états d’âme de leurs alliés potentiels qui hésitent à s’engager pour des raisons qui deviennent futiles lorsque c’est l’intérêt de la France qui est menacé !

Si, malgré toutes ses contradictions politico-philosophiques, le Front national est arrivé aux portes du pouvoir, c’est qu’il y a quelque chose de vrai et de solide dans son credo. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps qu’il aurait été balayé de la scène politique française. Vous avez prouvé, Philippe de Villiers, que vous étiez un guerrier car vous vous êtes battu jusqu’ici pour de nobles causes et vous avez eu le courage de vous mettre en marge du marigot de droite dans lequel vous avez fait vos premières armes. Cependant, cette marginalisation pourrait, demain, vous être fatale si vous ne vous décidez pas, au moment fatidique, à rejoindre le gros de la troupe pour l’assaut final. Se mettre au service de la France avec le panache qui vous sied si bien vous donnerait non pas une place de simple soldat mais, au contraire, un poste stratégique que vous sauriez, j’en suis sûr, honorer avec intelligence et grandeur…

Et vous, Nicolas Dupont-Aignan ? Crier « Debout la France », c’est bien, mais ne serait-il pas encore mieux que vous vous mettiez une fois pour toutes dans la tête que, assis sur vos principes, vous n’atteindrez jamais tout seul le but que vous vous êtes fixé ? Ni vous ni Philippe de Villiers n’arriverez jamais au pouvoir tout seul. Tous les Français de la droite nationale vous regardent, car ils savent que vous pouvez faire pencher la balance du bon côté en 2017, si vous laissiez vos chapelles d’intérêt sur le bord de la route des ego.

Et vous, Marine Le Pen ? Avez-vous déjà fait une place de choix dans vos rangs pour ces deux combattants de choc, s’ils se décidaient demain (mais pas après-demain) à rejoindre votre combat ? Existe-t-il, aujourd’hui déjà, des discussions en coulisses qui nous donneraient des raisons d’espérer la victoire pour 2017 ? Nous ne vous demandons pas de les révéler, si elles existent, mais nous vous demandons seulement de nous donner quelques signes encourageants de votre désir sincère de vous faire des alliés pour la grande empoignade de 2017.

Dominer est une chose, gagner en est une autre. Il ne faudrait pas se retrouver dans la même situation que ces équipes de rugby qui jouent dans les cinq mètres adverses sans jamais pouvoir franchir la ligne d’avantage et voir la victoire leur échapper, parce qu’il leur a manqué ce petit plus qui fait la différence… (Jean-Pierre Lenoir - BV - 20 juin 2016)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Philippe, Nicolas et Marine, la France vous regarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Actualité Politique : Sous L'Epée De Damoclès -