Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Désirs secrets - George Stevens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Désirs secrets - George Stevens   Mar 20 Fév - 14:59

Alice (Katharine Hepburn) est la fille d’un modeste employé qui ne travaille plus depuis un moment pour cause de longue maladie. Sa mère est dévorée d’ambition et veut envoyer sa fille dans les bals où elle peut côtoyer la bonne société et éventuellement décrocher un mari riche. C’est lors d’une de ces soirées qu’elle croise Arthur Russell (Fred McMurray), un riche héritier. Elle sent naître des sentiments pour lui mais apprend bien vite qu’il est fiancé à la fille de la famille qui donne le bal. La mort dans l’âme, Alice se résigne, tandis que sa mère, toute à ses rêves de richesse, tarabuste son mari avec une recette de colle-miracle qu’il avait inventée sans en lancer la fabrication, le poussant à trahir son employeur. Le « problème », c’est qu’Alice a tapé dans l’œil d’Arthur et qu’il est prêt à tout pour la revoir…

Une gentille comédie légère et drôle, avec des personnages attachants et des moments de fou rire, tel le premier repas d’Arthur chez les parents d’Alice : la mère a engagé une Noire pour jouer le rôle de la bonne ; hélas, celle-ci manque un peu de jugeote et de distinction, et entre le repas d’hiver qu’elle propose alors que la canicule règne sur la région (viande en sauce et ses choux de Bruxelles, suivie de glace fondue en dessert, ça vous tente ?), sa dégaine de vieille rombière, son chewing-gum qu’elle mâche à grand renfort de mouvements de mâchoire et sa coiffe qui ne cesse de lui tomber sur le front, on ne peut pas dire que l’effet soit réussi auprès du fils de famille. L’amour résistera-t-il au repas raté ?...

Un beau portrait de famille, le personnage du père, malmené par sa femme ambitieuse et qui éprouve une tendresse sans faille pour sa fille, est très attachant. Katharine Hepburn s’en tire bien malgré un rôle un peu trop gentillet pour une actrice de caractère comme elle. A voir tout de même.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Désirs secrets - George Stevens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: CINEMA, DVD, TELEVISION & C° :: Ciné-Club & DVD -