Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Végétariens, végétaliens ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7331
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Végétariens, végétaliens ...    Mar 26 Juil - 15:51

A base, en tant que principe fondamental, il y a le "respect du Vivant" qui s'articule autour du fait que, pour se nourrir, on peut éviter de tuer des êtres vivants pour les manger, et donc, se nourrir avec des légumes, des céréales, des fruits, des graines... enfin, de tout ce qui ne provient pas de la chair d'un être vivant (animaux d'élevage, poissons, volailles)...
Encore y-a-t-il une différence entre végétarien et végétalien. (Le végétalien étant celui ou celle qui ne se nourrit pas de ce que produit un animal d'élevage par exemple le lait, le beurre, les oeufs, le fromage)...
Mais... Et c'est bien là, la "grande question" que je me pose :
Qu'est-ce que le Vivant ? Seulement les animaux, les poissons, les insectes, tout ce qui vit et qui est comestible... ou bien est-ce les êtres vivants tous les êtres vivants ET les végétaux ?
Pour moi le Vivant c'est "ce qui n'est pas minéral" c'est à dire les êtres vivants des plus petits aux plus gros, du vairon jusqu'à l'éléphant, du moustique, de la larve jusqu'à l'autruche ou le crocodile... ET... le brin d'herbe, la fleur, le citron, le grain de blé, le haricot vert, la feuille d'un arbre...
Quand tu coupes ou que tu arraches une patte à une fourmi, à une araignée... elle ne "souffre" pas de la même "souffrance" que nous quand on nous coupe une jambe ou un bras... MAIS ELLE SOUFFRE ! Elle souffre d'une autre façon qui est aussi de la souffrance (cela revient au même)...
Quand tu coupes un brin d'herbe, la tige d'une fleur, quand tu mords dans une carotte ou dans un haricot vert cru, quand tu mets un poireau dans de l'eau bouillante... le brin d'herbe, la tige de la fleur, la carotte, le haricot vert... il "souffre"... Il "souffre" d'une autre souffrance que celle de la fourmi ou de l'humain qui s'est coupé un doigt... MAIS IL SOUFFRE...
... Pas de boeuf, pas de porc, pas de veau, pas d'agneau, pas de poisson, pas de poulet, pas de lapin... Je veux bien mais... Si les végétaux sont aussi des êtres vivants (et ils le sont bel et bien)... Alors pour "respecter le vivant en ne se nourrissant pas du vivant" il faudrait se nourrir de minéral ( de terre, de sable, de cailloux en ayant une dentition suffisamment dure pour écraser des cailloux) ...
Avant de me poser la question de savoir s'il faut oui ou non manger de la viande -certes on peut faire le choix de n'en point manger- je me dis qu'en tant qu'être humain et en tant qu'être vivant possédant un appareil digestif, une bouche, des dents, une langue et un anus, je suis dans la nécessité de devoir me nourrir, tel le chat qui se nourrit de souris, et l'araignée qui se nourrit de mouches se prenant dans la toile qu'elle tisse...
Si j'étais vraiment végétarien ou végétalien, je ne le serais que chez moi, quand je suis seul pour me préparer à manger... Mais invité chez des amis, des parents ou des connaissances, je ne concevrais pas qu'à mon intention, l'on me cuisine et me serve quelque plat "riche en saveurs végétariennes" au lieu de l'osso bucco bien de veau ou de rôti de porc ou du poulet prévu pour toute la compagnie. En vertu du fait que, quand on est plusieurs à table, s'il faut pour chacun quelque chose de différent, quelle galère pour la maîtresse (ou le maître) de maison ! (les petits restes à caser dans le frigo, par exemple – il me semble que la moindre des choses de la part de l'invité c'est de finir ce qu'il y a dans son assiette)...
Ma "morale" dans cette affaire là, de manger ou non de la viande, je vais vous dire moi : "c'est de veiller à ne pas participer, à sa façon, à la consommation de masse en produits alimentaires, à ne manger que sobrement, en quantité "raisonnable" (et pas forcément à chaque repas) de la viande, de quelque animal que ce soit...
Je déplore cette sorte de "conviction très ancrée en soi" (proche qu'on le veuille ou non à mon sens, du fanatisme religieux ou autre) que l'on met en avant autour de soi, en particulier sur les réseaux sociaux, dans ses relations... à se déclarer végétarien ou végétalien... On peut l'être certes, cela je le comprends... Mais pourquoi alors le "Bon Dieu" il nous a pas fait un appareil digestif, il nous a pas doté d'une morphologie pour pouvoir se nourrir de sable, de terre, de cailloux ? Si tant est qu'une cuillère de terre ne contienne point de bactéries, de micro organismes vivants, de vers tous petits ?
C'est la consommation de masse (en quantités et en diversité), de grandes surfaces, des grands lobbies, et qui est organisée, orchestrée par les grands lobbies, avec la publicité, la politique des prix et des offres... qui est, plus que le consommateur lui-même isolé et en particulier... responsable de la manière souvent scandaleuse, cruelle, barbare, dont sont traités dans les abattoirs, les animaux d'élevage... Quand on pense que de nos jours, on n'a plus le droit d'élever un cochon au fond de son jardin (bon, en zone urbaine d'accord, mais à la campagne?) ... Je crois même qu'on n'a plus le droit d'élever des poulets ou des lapins sans passer par une "autorité sanitaire compétente et reconnue" si l'on envisage de vendre ses lapins ou ses poulets... Pensez, le jour où une salmonelle responsable d'une infection grave te fout la santé en l'air parce que ça vient, dans un repas de noces, d'une production personnelle dans son jardin ou sur son terrain... Le procès au cul avec lequel tu te retrouves, avec les conséquences ! C'est du délire, cette société, cette civilisation de l'aseptisation en tout, ce culte du risque zéro !
A vouloir à n'importe quel prix aseptiser, définir, authentifier, traçabiliser, conditionner, on en arrive paradoxalement par tous les traitements artificiels et les produits de synthèse partout présents, à rendre vraiment dangereux tout ce qu'on mange ! (plus dangereux qu'avant du temps des productions à la papa pas tracées pas aseptisées pas conditionnées pas calibrées pas formatées)!
Mon "radicalisme ou mon fanatisme" personnellement, c'est celui que j'exprime à ma façon, contre la société de consommation de masse formatée conditionnée publicitée à laquelle le Système absurde orchestré par les lobbies contraint les gens d'adhérer, de subir... et produit ces abattoirs de la honte dans lesquels on fait mourir dans des conditions épouvantables des milliers d'animaux...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Végétariens, végétaliens ...    Mar 26 Juil - 17:46

Pour être honnête, je n'ai jamais rencontré de végétariens / végétaliens qui soient discrets. Ils m'ont toujours ennuyée avec ce mode de vie qui ne me correspond pas. Qu'ils le soient, eh bien, si ça leur convient, tant mieux, mais qu'ils ne viennent pas faire ch... les autres avec ça.

D'ailleurs, j'ai appris récemment dans un documentaire qu'on abattait (encore !) des arbres dans la forêt amazonienne pour faire pousser le soja qui sert à faire leur tofu.
Revenir en haut Aller en bas

Végétariens, végétaliens ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -