Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Muriel Barbery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeMer 21 Mar - 13:13

Muriel Barbery, née en 1969, agrégée de philosophie, elle publie un premier roman en 2000 'Une gourmandise', dans lequel un critique gastronomique à l'agonie est en quête d'un goût inconnu.

Après le succès aussi fulgurant qu'inattendu de ce premier opus, Muriel Barbery sort en 2006 un second roman, 'L'Elégance du hérisson', où les destins d'une concierge férue de culture, d'une petite fille bourgeoise et d'un riche Japonais se croisent dans le même immeuble, et dans lequel elle dresse une satire sociale pleine d'humour et de finesse.

Source Evene.

Son blog : http://muriel.barbery.net/

Muriel Barbery Pict0110


Dernière édition par le Mer 21 Mar - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeMer 21 Mar - 13:38

Il n'est pas facile de parler de "L'élégance du hérisson", car ce qui importe dans ce livre, ce n'est pas l'histoire, qui n'est qu'un prétexte pour l'auteur, pour nous parler philosophie, littérature (Tolstoï...), culture japonaise, cinéma (les films d'Ozu), peinture (Vermeer), musique etc...

Une histoire pas très originale, des personnages caricaturés, mais ce n'est pas là que réside l'intérêt du livre qui pétille d'humour, d'intelligence et d'érudition.
C'est un roman qu'on dévore car il est difficile le lâcher une fois commencé, tout en se disant qu'il faudrait le lire plus lentement pour en apprécier chaque phrase...

Voici ce qu'en dit l'auteur : (interview trouvée sur ce site)
Et qui peut être écoutée ici : http://www.passiondulivre.com/media/c-38080-255551063310828.mp3

Je suis toujours très ennuyée quand je dois présenter un livre, car la façon traditionnelle de le faire, en général, c'est de parler de l'histoire.
En fait, même si je vais en dire quelques mots, il me semble qu'elle est assez largement anecdotique, parce que, au travers des personnages et de la narration, ce qui m'importe, c'est de parler de ce que j'aime.
Quant à l'histoire, il ne se passe pas énormément de choses. Il y a deux héroïnes : une petite fille précoce et une concierge qui cache bien son jeu, parce qu'elle essaie d'avoir l'air concierge et qu'elle est, en fait, très lettrée, très érudite et très fine. Ce sont deux solitudes qui, au fur et à mesure que certains événements vont se produire dans l'immeuble où elles habitent, vont peu à peu sortir de la solitude, se transformer, se métamorphoser, renaître. Il va leur arriver tout un tas de transformations intérieures.
Une fois que j'ai dit cela, cela me paraît un peu superficiel. En fait, quand j'écris, je ne le fais pas pour raconter une histoire, même si, au fil de la plume, elle se raconte. Je le fais d'une part, pour le plaisir des mots et du style ; j'aime beaucoup éprouver cela en écrivant des textes et en éprouvant, à chaque fois, le plaisir sans mélange de dire, d'une manière que j'espère la plus adéquate et la plus pure possible, ce que je ressens.
D'autre part, l'histoire et l'écriture sont des moyens pour moi d'évoquer les choses qui me tiennent à coeur et les choses que j'aime.
J'avais entendu le cinéaste, Jeunet, à propos du "Fabuleux destin d'Amélie Poulain", expliquer que, pendant des années, il avait noté dans un petit carnet tout ce qui lui tenait à coeur et tout ce qu'il aimait avec l'idée qu'un jour, il recaserait ça dans un film. Et ça a donné Amélie Poulain. Ce roman, c'est un peu la même chose, c'est-à-dire que j'ai pris énormément de plaisir, au travers des voix des deux héroïnes, à transcrire mon amour pour les plaisirs du quotidien, pour l'art, pour le Japon, pour certains êtres, pour la rencontre entre ces êtres, pour certaines émotions esthétiques. Il me semble que c'est à cela que j'ai pris le plus de plaisir et que c'est ce qui me tenait le plus à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dinou
Ataraxique
Dinou

Féminin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 463
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Etudiante agrégative en philosophie
Loisirs : Philosophie, littérature, cinéma
Date d'inscription : 30/10/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 21 Juil - 11:01

:loveheart:
Ce roman est de loin le meilleur que j'ai lu en littérature contemporaine depuis très très longtemps...
C'est absolument délicieux ! Une vraie petite merveille.
Je le conseille à tous les amis de la littérature, les vrais !

Muriel Barbery Chapeau2
_________________
- Dinou -

http://vitamimpenderevero.blogspot.com
http://dinoutout.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dinoutout.over-blog.com
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 22 Juil - 1:28

Oh, Dinou, quelle bonne surprise !

J'attends que l'élégance du hérisson sorte en poche mais finalement je me demande si je ne vais pas l'acheter plus tôt.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dinou
Ataraxique
Dinou

Féminin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 463
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Etudiante agrégative en philosophie
Loisirs : Philosophie, littérature, cinéma
Date d'inscription : 30/10/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 22 Juil - 20:39

Hello André !
Oui, je me fais rare hein... désirée aussi... lol
On m'a prêté le Hérisson, alors... mais c'est vrai que j'ai hâte qu'il sorte en poche pour l'offrir à mes amis. Vraiment.
Je suis étonnée de ne pas voir plus d'avis sur cette auteur et sur ce roman en particulier...
Je me réjouis de pouvoir le faire découvrir aux littérophages que vous êtes !

^^
_________________
- Dinou -

http://vitamimpenderevero.blogspot.com
http://dinoutout.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dinoutout.over-blog.com
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 22 Juil - 21:38

Et quand sortira-t-il en poche ?

Et dîtes-moi, aimerai-je ce livre si je n'ai pas lu Tolstoï, que je ne connais pas le cinéma japonais, pas plus que les peintures de Vermeer etc etc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeLun 23 Juil - 2:10

Dinou a écrit:
Je suis étonnée de ne pas voir plus d'avis sur cette auteur et sur ce roman en particulier...

Cela fait déjà plusieurs mois que ma femme m'en parle régulièrement mais on fait une allergie familiale ( surtout moi ) aux livres à grand format. En fait c'est le livre par excellence que j'aimerais bien qu'on me prête, quitte à le racheter ensuite lors de sa sortie en poche.

Voilà pour mon absence d'avis, il ne s'agit pas d'un désintérêt.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeLun 23 Juil - 11:11

Exactement pareil pour moi. C'est un bouquin qui m'intrigue un peu mais sans susciter non plus un intérêt débordant chez moi et je pense que, comme toi André, j'attendrai qu'on me le prête ou qu'il sorte en poche.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dinou
Ataraxique
Dinou

Féminin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 463
Age : 35
Localisation : Paris
Emploi : Etudiante agrégative en philosophie
Loisirs : Philosophie, littérature, cinéma
Date d'inscription : 30/10/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeLun 23 Juil - 15:12

Vive les bibliothèques municipales alors !!!

Et euh, oui, on peut aussi aimer ce livre si on n'a pas vu les films d'Ozu et qu'on ne connait pas bien les toiles de Vermeer. ^^

Bonne lecture en tout cas. Je vous envie, un peu, de ne l'avoir pas encore lu.

Muriel Barbery Faimand
_________________
- Dinou -

http://vitamimpenderevero.blogspot.com
http://dinoutout.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dinoutout.over-blog.com
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeMar 24 Juil - 11:19

Arrêtez de me faire envie comme ça !! Là, mon budget culture pour juillet est dépassé.
Mais bon sang que j'ai envie de le lire celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeJeu 13 Sep - 22:25

Je le lis. C'est assez plaisant mais bourré de clichés. Je vous en dirai plus très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeVen 14 Sep - 8:45

Comme j'ai eu l'occasion de le dire ds un autre post, j'ai bcp aimé ce livre, mais il souffre de qq longueurs et d'un style un peu pesant parfois.
Et puis j'aurais préféré une autre fin, moins convenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeVen 14 Sep - 13:06

Loïc a écrit:
C'est assez plaisant mais bourré de clichés.
C'est un roman à lire au second degré. L'histoire n'est qu'un prétexte à ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 15 Sep - 19:27

prétexte à un grand déballage de pensées profondes et jubilatoires. J'adore...

et ce passage où la concierge ne pardonne pas à un des habitants de l'immeuble d'avoir mal placé une virgule dans un post-it..bidonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 15 Sep - 19:44

Oui, mais (c'est la question qui me chiffonne à propos de ce livre que je n'ai pas encore lu) est-ce que tout ça forme une histoire crédible ?
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 15 Sep - 19:48

Julie a écrit:
est-ce que tout ça forme une histoire crédible ?

non car l'histoire proprement dite est tellement pleine de clichés que ça ne peut pas être crédible. Mais qu'importe..Pour toi, un roman pas crédible n'est pas un bon roman ?


Dernière édition par le Sam 15 Sep - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 15 Sep - 19:58

Eh bien... non. Mais après, crédibilité ne veut pas forcément dire véracité. Il faut juste que ça ait l'air vrai, que ça sonne juste. Même si ça ne l'est pas, je m'en fiche totalement, je ne vais pas aller vérifier tout ce qu'avance l'auteur, mais il faut que l'histoire m'embarque. Et que pour ça elle ait l'air possible, même si elle est totalement farfelue ou cinglée. Il faut que j'oublie que ça n'est qu'un livre que j'ai entre les mains et qu'il y ait ce petit truc qui fait qu'on croit à ce que raconte l'auteur. Par exemple, les romans à thèse lourdingues où les personnages ne sont là que pour débiter des idées qui ne leur collent pas et qui seraient mieux exprimées dans un essai, je déteste. Un personnage peut penser ce qu'il veut, croire ce que je crois ou croire l'opposé de ce que je crois, mais il faut qu'il se tienne. Et l'histoire aussi. J'ai eu du mal avec Les tablettes de buis d'Apronenia Avitia de Pascal Quignard pour cette raison. C'était censé être le journal d'une Romaine de l'Antiquité, mais parfois on sentait plus que ce qu'elle y écrivait était plus une pensée de Quignard que la sienne. Ca, ça me démolit un roman et ça anéantit le plaisir que je peux trouver à croire ce qu'il raconte le temps que je le lis. Je lirai peut-être le roman de Barbery, mais à lire vos avis je me demande pourquoi elle n'a pas plutôt fait un petit recueil de pensées.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeSam 15 Sep - 21:54

Je vois ce que tu veux dire et je comprends ton malaise que j'ai parfois aussi.

Dans un autre ordre d'idée, je ne suis pas contre le paranormal, contre l'étrange etc à condition que ça se tient, qu'il n'y ait pas d'incohérence qui dévoile une lacune de l'auteur.

Par exemple, dans les Rougon-Macquart de Zola, il y a une grosse incohérence qui rend le tout totalement irréaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 1:41

Je comprends tout à fait ce que Julie veut dire à propos des romans dans lesquels les personnages ne sont que des sortes de suppôts à thèses sans crédibilité. Le champion en ce domaine parmi les auteurs connus me semble être Huysmans : il n'échappe guère à ce défaut que dans deux livres ( et encore, il faut le dire vite ) mais alors dans les autres, bonjour, c'est la catastrophe. Le summum est atteint dans " La cathédrale ", dont émane au demeurant de la lecture un ennui quasiment inégalable.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Loïc

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 46
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 10:47

Mais qu'est ce qui pose problème à ce qu'un écrivain utilise des personnages fictifs pour distiller ses propres idées même si elles ne collent pas forcément aux personnages ?
Après tout, pourquoi pas ? Par exemple, imaginons que Barbery ait décidé de faire un essai plutôt que ce roman..Comment se serait-elle pris pour mettre en cohérence dans un seul essai toutes les idées diverses et variées que traversent l'esprit de cette concierge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 11:17

Mais comment en est on arrivés à comparer Muriel Barbery à Quignard et Huysmans ? Alors qu'ils n'ont strictement rien à voir avec elle. Il n'y a rien de pire que de critiquer un livre sans l'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
Julie

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 38
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 11:34

Lisia, je ne critique pas le livre de Barbery, j'essaie de voir pourquoi il ne m'attire pas. Je ne demande qu'à être convaincue, et c'est la raison pour laquelle je pose des questions. Quignard n'était pas une comparaison mais un exemple pour expliquer ce que je voulais dire, parce que le côté réflexif casé dans une histoire un peu mince me faisait penser à cet autre livre que j'ai lu, lui, et dont je peux donc parler. En fait, le seul moment où je parle de Barbery c'est la dernière phrase. Le reste est une extrapolation qui n'a rien à voir puisqu'on parlait des romans en général. Je ne ferais pas le métier que je fais si je parlais des livres sans les avoir lus. Muriel Barbery Chapeau2

Loïc, l'idée d'un recueil m'est venue probablement à cause des quelques livres de ce genre que j'ai lus d'auteurs américains. Ce sont des essais généralement très courts et qui partent dans tous les sens à tel point que parfois on regarde le titre après lecture et qu'on se dit "Tiens, c'était ça le point de départ". Ca n'est qu'une idée comme ça. Quant au fait que ça ne marche pas bien pour moi, les personnages qui ne sont que des "porte-idées", c'est à cause de cette crédibilité dont je te parlais. De la même façon, les dialogues écrits comme de la grande littérature me semblent totalement ratés même s'ils sont très beaux. Ca ne te gêne pas, toi ?
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 13:23

Julie a écrit:
je me demande pourquoi elle n'a pas plutôt fait un petit recueil de pensées.
Julie, c'est un avis qui ne peut être émis qu'après avoir lu le livre, tu ne l'aurais pas fait si ça avait été le cas.
Je peux t'assurer que tu es dans l'erreur si tu crois qu'il n'est qu'un recueil de pensées sur lequel a été plaqué artificiellement une histoire.
:loveheart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 13:25

Je préfère moi aussi un recueil d'essais, dans lequel on sait qu'on est face aux réflexions de l'auteur, à un roman construit autour de ces pensées mais qui peine à les faire coexister dans un personnage ou plusieurs.

Pourquoi en avoir fait un roman si, justement, ce qui fait qu'un roman est un roman (en gros, le fait qu'il raconte une histoire) est, de votre propre affirmation, raté ?
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Lisia
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Nombre de messages : 1223
Date d'inscription : 07/01/2006

Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitimeDim 16 Sep - 13:54

Thomas a écrit:
Pourquoi en avoir fait un roman si, justement, ce qui fait qu'un roman est un roman (en gros, le fait qu'il raconte une histoire) est, de votre propre affirmation, raté ?

Muriel Barbery Jem_inte Qui a dit ça ?

:ehben:

J'arrête parce que j'ai l'impression de passer pour une abrutie à force d'éssayer de défendre un livre qui le mérite auprès de personnes qui s'acharnenet à le discéditer sans l'avoir lu. Quel intérêt d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Muriel Barbery Vide
MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Muriel Barbery Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Muriel Barbery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Le Grenier -