Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7479
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )   Ven 19 Aoû - 8:57

Il y avait en Neurélabie toute une constellation de personnages très dangereux que l'on appellait les Horrimulls...
Toutes les gendarmeries de chaque canton ou circonscription ou groupement de localités de Neurélabie détenaient des listes de ces terribles Horrimulls, mais ces Horrimulls tous localisés, identifiés et dont la fiche signalétique faisait état de comportements inquiétants et suspects, et qui avaient déjà été interpellés, interrogés et détenus en garde à vue durant 24 ou 48h à plusieurs reprises ; ne pouvaient, à cause de "lois fondamentales de liberté de circulation garanties par une Constitution Démocratique et Républicaine (la "CDR")... Etre enfermés dans des prisons ou dans des centres de détention sans qu'ils aient été auparavant jugés par des tribunaux et donc passés devant un jury populaire et des magistrats habilités à prononcer une peine...
Il fallait donc, afin de neutraliser pour un temps indéterminé, c'est à dire pour emprisonner ces Horrimulls, qu'ils se soient livrés sur la voie publique ou en des lieux publics, à des meurtres, à des attentats avec armes, et qu'ils aient été pris vivants si les forces de gendarmerie en état de "légitime défense" ne les avaient pas tués par armes à feu dans l'action entreprise...
Ces Horrimulls pris vivants lors d'opérations d'assaut après un attentat, ne risquaient au plus, que ce que l'on appellait "Réclusion à perpétuité assorti d'une peine de 30 ans de sûreté" une peine "maximum" donc, mais une peine qui en réalité n'était jamais en aucun cas, appliquée puisque les personnes condamnées même pour des crimes terrifiants et horribles, se retrouvaient libres, "relâchées dans la nature", au bout d'une quinzaine d'années parfois même au bout de 7 ou 8 ans seulement!
De très nombreux Neurélabiens en général des gens habituellement paisibles et "sans histoire", disaient "c'est tout de même malheureux, tragique en vérité, que l'on doive attendre que périssent plusieurs dizaines de personnes dans un attentat, pour pouvoir enfermer durant un temps seulement limité, ces Horrimulls auteurs de l'attentat"...
Il y avait, lotissement les Alouettes, à Sartouhas-les-bains, en Paydok, sud ouest de la Neurélabie, Yracibe, un personnage relativement connu sur des réseaux sociaux internet, qui avait découvert une statistique sur un site, faisant état du nombre exact de ces Horrimulls fichés, par canton, par ville, par circonscription, pour toute la Neurélabie. Et Yracibe ainsi, pu voir qu'à Sartouhas-les-bains, il s'en trouvait 2, de ces Horrimulls.
Dès lors, Yracibe, connu sur les réseaux sociaux, s'inquiéta du fait que peut-être, si cela se trouvait, au lotissement les Alouettes, était tapi sans signes extérieurs apparents, dans l'une ou l'autre de ces maisons en face de chez lui, l'un de ces Horrimulls, personnage peut-être rencontré ni vu ni connu un dimanche matin à la boulangerie du quartier...
Yracibe se disait "j'aimerais bien savoir qui, à Sartouhas-les-bains, est fiché Horrimull, voir la photo de ce type -ou de cette "typesse" si c'est une femme-"
Yracibe un jour se rendit à la gendarmerie de Sartouhas-les-bains, pensant en toute "innocence" et en toute "irreflexion", que les gendarmes allaient lui donner comme ça tout de go, le nom de ces 2 Horrimulls et lui montrer leur photo et lui donner leur adresse !
Résultat... Prévisible mais Yracibe dans sa "candeur" n'y avait point pensé... Yracibe s'entendit demander pour quelle raison il voulait savoir qui étaient ces 2 Horrimulls et où ils habitaient... Et fit l'objet d'un "interrogatoire en règle quelque peu musclé sur les bords" durant non seulement 24 h mais 48 !
Yracibe, ce pauvre Yracibe qui avait "une peur bleue" de ces Horrimulls, et qui était "aux antipodes même" de la pensée et de l'idéologie de ces Horrimulls... fut traité par les gendarmes de Sartouhas-les-bains, comme un criminel en puissance, comme l'un des plus problématiques délinquants de Sartouhas-les-bains... Dés lors, enfin relâché au bout de 48 h grâce au témoignage de l'un de ses voisins venu le soutenir ayant appris sa garde à vue ; revenu chez lui, et à partir de ce jour, il se mit à "tourner les doigts de sa main dix quinze fois au dessus du clavier de son ordinateur" avant de s'exprimer sur les réseaux sociaux...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7479
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )   Ven 19 Aoû - 11:28

... L'emblème de ces Horrimulls, c'était ce qu'ils appelaient et adoraient tel un Dieu vengeur "la buse Uhlémane" ...
L'on trouvait chez eux lors de perquisitions, des carrés de tissu noir servant de drapeaux et de fanions, qui avaient en leur centre, dessiné, une tête de buse, en blanc avec des yeux rouges et un bec rouge...
Cette "buse Uhlémane" c'était la grande terreur en Neurélabie, on la voyait taguée sur les murs, sur des façades de maisons, et même gravée sur des troncs d'arbre...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7479
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )   Sam 3 Sep - 9:56

... A noter que... dans "GRAND HOTEL DU MERDIER", dans la 3ème partie du livre, il y est question dans un passage, de cette "buse Uhlémane"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )   

Revenir en haut Aller en bas

Petit conte Yugcibien ( 19 Août 2016 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -