Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...    Mer 24 Aoû - 8:48

... Ni d'ailleurs la période qualifiée de Terreur pendant les années de la Révolution Française...

Certains (on va pas "leur jeter la pierre" ils ont tout de même raison) évoquent Hitler, Staline, Mao, Pol Pot avec cent millions de morts au 20 ème siècle -c'est vrai- ... Et d'autres, des gens comme vous et moi, très nombreux, du "commun des mortels" gauche droite toutes opinions confondues... disent et pensent tous – "à juste titre" si l'on veut et l'on veut- ... Que Robespierre, le comité de salut public, la Terreur c'est l'horreur absolue, que c'est une grosse tache dans l'histoire de notre pays la France...
Bon, eh bien moi je vais vous dire ce que je pense de Robespierre et de la Terreur :
D'abord, il faut se mettre dans le contexte de l'époque : un temps de violences où "l'esprit du siècle des Lumières" n'était encore le fait que de quelques "esprits éclairés" tels que Voltaire, Diderot, les Encyclopédistes, certains aristocrates, quelques intellectuels et penseurs de l'époque... "L'esprit des Lumières" donc, n'était pas "dans l'ordre du jour" du "commun des mortels", de la bourgeoisie moyenne, des acteurs de la vie politique de l'époque, de tous ces gens qui siègeaient dans les assemblées, la Constituante, la Législative, la Convention...
Enfin... Il y avait tout de même Condorcet et Madame Roland et quelques rares autres ( des aristocrates et des intellectuels des vrais des purs faut-il préciser)...
Ensuite il y avait la situation de la France à cette époque : les fondements même de la Révolution Française, l'idée de Nation, l'idée de République (laquelle idée de République d'ailleurs vient de Condorcet), l'idée du peuple souverain (avec des gens élus représentant le peuple et siègeant dans des assemblées)... Tout cela était attaqué de toutes parts, autant par les autres pays d'Europe (Royaume Uni, Autriche entre autres) que par les "ennemis de l'intérieur" (la contre révolution visant à rétablir l'Ancien Régime et la monarchie)...
Pour moi je le dis, la Terreur était "un mal nécessaire", "un mal nécessaire" qui fut conduit par un "pur", un "incorruptible" (bon, c'est vrai, un extrémiste je le concède) : Robespierre.
Je vous laisse imaginer ce qu'aurait été "quelque chose de similaire d'une autre façon" à la Terreur, avec Danton à la place de Robespierre : on va dire, je vais dire que, avec Danton, c'était le sang, l'horreur, la guillotine, pratiquement autant qu'avec Robespierre, mais dans un régime archi super corrompu et surtout très trompeur très hypocrite... (Je suis content que Danton ait été guillotiné, il l'a cent fois mérité, ce responsable des massacres de septembre et du "laisser faire")...
"La Terreur fut un mal nécessaire" dis-je... Mais si je l'avais conduite à la place de Robespierre et avec un comité de salut public, j'aurais épargné Condorcet, Madame Roland, quelques aristocrates et autres gens de "pensée", j'aurais été "un peu moins expéditif" dans les jugements, j'aurais essayé de faire en sorte que les "guillotinés" soient autant que possible des "salauds vraiment salauds" et non pas seulement tous ces milliers de "suspects pour un oui pour un non"...
"Quelque part malgré tout je me dis, que, dans cette affaire de Terreur, y' a quand même eu quelques salauds de raccourcis dans le lot" ! Ceux là "on va pas les pleurer" !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...    Jeu 25 Aoû - 8:00

... A propos de la Commune (1871 à Paris) :

D'aucuns (en fait beaucoup de gens) aussi bien à l'époque qu'encore de nos jours, pensent que la Commune n'était faite que de trublions avinés, de paresseux, de criards, de "racaille", de "fauteurs de troubles", de "moins que rien", de bandits, de voyous...
Je suis CONTRE cette idée, contre ce "parti pris" délibérément défavorable des gens "bien dans leurs clous bien moraux bien pensants tous pourfendeurs de la Commune" !
Je voudrais qu'on débaptise toutes les rues Thiers de chaque commune, ville, de France, je voudrais qu'on rase le Sacré Cœur...
Thiers et ses Versaillais, cette "racaille" au Pouvoir, sont des assassins ! En enfer et une chape de honte et de conspuation, aux Versaillais tombés sur le champ de bataille devant les barricades pendant la semaine sanglante ! Ces morts là il faut pas les pleurer!
Et le Sacré Cœur c'est une monstruosité édifiée sur le sang des Communards !
Tout le monde oublie les intellectuels, les penseurs, les poètes, les écrivains, les purs, les sincères, les passionnés, les engagés parmi lesquels on trouvait "des gens bien", qui se sont battus, qui ont soutenu le peuple, et dont certains sont morts dans la bataille, fusillés, assassinés...
Il faut éliminer Thiers du "patrimoine culturel français", déclarer ce type impie et assassin, débaptiser les rues qui portent son nom, abattre le Sacré Cœur !
... Et Victor Hugo, le Grand Victor Hugo... qui, sans condamner la Commune formellement, ne l'a pas du tout soutenue et s'est rangé en partie du côté des "bien pensants", de ceux qui disaient que les Communards c'étaient des saoulons et des bandits !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...    Jeu 25 Aoû - 8:24

... Au fond, cette parole si "décriée" par certains (qui auraient presque honte d'être Français-honte à eux) de notre hymne national " Qu'un sang impur abreuve nos sillons"... Eh bien moi maintenant cette parole de notre hymne national je la vénère parce que pour moi elle fait référence (et fait se souvenir) à ces périodes difficiles où un ennemi cruel nous menaçait, un ennemi autant extérieur qu'intérieur, un ennemi dont il fallait verser le "sang pourri" !
De nos jours il y aussi ce "sang impur", ce sang qu'il faut verser, des salauds qui nous pourrissent la vie!
Honte aux intellectuels de la pensée dogmatique bienpensansique progressiste de droite molle de gauche molle qui disent "avoir honte" de "qu'un sang impur abreuve nos sillons", qu'ils jugent "barbare", "hors de notre temps"!
A côté du "drapeau noir" de mon "anarchisme" je mets le drapeau bleu blanc rouge de la France et je prends le même hymne national à savoir la Marseillaise sans en changer une seule parole, surtout pas le "sang impur abreuve nos sillons" !
La "vraie civilisation" à établir, à faire naître, ne peut commencer que par un "Grand Ménage", quelques "dégâts collatéraux" (on fait pas d'omelette sans casser des œufs), et c'est "après" que presque tout est par terre, que l'on commence à réfléchir et s'entendre pour que "ça soit plus comme avant" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7843
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...    Sam 3 Sep - 10:10

... Il est clair que l'Athéisme aujourd'hui, de par le monde, aussi bien dans le monde Chrétien que Musulman, n'est pas "en odeur de sainteté", loin, très loin s'en faut ! Et le pire c'est que ce sont les athées "les plus raisonnables, les plus pacifistes, les plus intelligents, les plus purs dans l'indépendance de leur pensée"... (et qui devraient être les plus crédibles)... Qui sont les plus malmenés, les moins écoutés...
Que l'on critique "à juste titre" les athées qui font de l'athéisme une religion, une religion de plus, et qui fanatisent, je veux bien... Mais qu'on foute la paix au moins, qu'on laisse s'exprimer les athées qui sont des penseurs, des gens paisibles et raisonnables dont l'esprit est éclairé, et qui eux, ne font pas de l'athéisme une autre religion...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...    

Revenir en haut Aller en bas

L'Athéisme n'est pas, que je sache, "en odeur de sainteté" ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -