Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

litterature et sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeLun 4 Juil - 13:12

pas evident comme thème !
j'avais bien aimé la ligne droite d'yves gibeau, l'histoire d'un coureur à pied qui, devenu manchot à la guerre, reprend l'entrainement..

je pense aussi à la solitude du coureur de fond de alan Sillitoe

avez-vous des titres ?
Revenir en haut Aller en bas
coline
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 21 Juil - 17:13

"Le saut de Sandra" d'Alejandro Gabriel y Galan.
Si j’étais tombée par hasard sur « Le saut de Sandra » à la librairie, je pense très certainement que la couverture m’aurait invitée à tendre la main vers lui pour le prendre : l’image en est belle, le titre plaisant.
Comme à l’habitude, j’aurais alors retourné le livre pour en découvrir la quatrième de couverture. Le mystère des extraits qui y figurent est total ; ils ne dévoilent rien de l’histoire de Sandra…Juste quelques touches impressionnistes glanées dans le récit : Sandra est belle , élégante et pianiste…un peu snob…joyeuse en tout cas. Jusque-là, devez-vous vous demander, quel lien avec le sport?...J'y arrive...
Certainement, j’aurais ouvert le livre pour en lire les premières lignes… Et là, je pense que je ne l’aurais pas emporté !
Cette histoire d’hommes d’affaires et de call-girl de seize ans ... (réaction de femme ? réaction de mère ?…) me choque d’emblée, cet univers ambigu n’est « pas ma « tasse de thé ».
Mais le choix de ce livre ne s’est pas fait ainsi…J’ai décidé de le lire après avoir visité le site d’Alejandro.

Après l’avoir longtemps attendu (problème des petites librairies de province en été !), je me suis plongée rapidement dans sa lecture .
Je dois dire que la première partie, « l’Allemand », a été dure à « avaler ». Les longs détails sur les tractations m’ont lassée. Le comportement très libre de cette toute jeune fille, et plus encore le rôle de ceux qui l’emploient et celui de ceux à qui elle est destinée m’ont choquée Je suis sans doute vieux jeu, provinciale, pleine de principes peut-être…
Puis j’ai compris que cette histoire de prostitution n’est pas, en dépit de la longueur du chapitre, le seul sujet du livre. C’est alors que l’envie m’est venue de découvrir Sandra, de comprendre l’intérêt qu’elle avait à se vendre. Et c’est là que je salue le talent de conteur d’Alejandro et la qualité de son écriture car, bien que n’y connaissant rien au saut à skis, et totalement désintéressée de la chose, de chapitre en chapitre, j’ai suivi avidement le parcours de Sandra…Cependant, j’ai su très vite que ce qui m’emmenait d’une page à l’autre c’était moins le fait de connaître sa carrière que le désir de découvrir ce qu’elle cachait sous sa carapace. Je voulais la comprendre , je voulais l’aimer cette Sandra… Mais en dépit de tous ses talents je n’y arrivais pas. Je la trouvais si froide…Elle semble n’ éprouver de sentiments pour personne…Jusqu’à la dernière page, elle restera pour moi un mystère…un personnage très chaud, mais glacial tout de même, cynique parfois…

Mais ce n’est pas facile d’adresser une appréciation réservée sur le livre de quelqu’un qu’on « connaît » un peu…Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive d’ailleurs !… Je sais que les écrivains aiment connaître, et redoutent à la fois, l’avis de leurs lecteurs. Exactement comme les comédiens (milieu qui m’est plus familier) attendent et redoutent le verdict de leurs spectateurs. Je veux être sincère, sinon cela ne sert à rien de donner un avis .
Retenez que malgré la difficulté que j’ai eu sur certains passages (le chapitre de l’Allemand- les détails techniques sur le saut à skis-et surtout les provocations parfois immorales de Sandra), je suis allée très rapidement au bout de cette histoire (rapidement, non pas pour vite en finir mais parce que réellement elle m’intéressait).
Revenir en haut Aller en bas
alexniha
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 21 Juil - 18:09

Vola un sujet bien intéressant... mais je ne sais pas si on aura beaucoup de contributions...
En tout cas, moi j'en aurai bien une petite :

Carton Jaune de Nick Hornby (editions 10/18)

Comment vivre sa jeunesse londonienne lorsque l'on a un père mordu de l'équipe de football du quartier : les Gunners d'Arsenal ? Nick Hornby nous emmène dans son enfance, dans le Londres populaires, dans lequel les seuls conversations autorisées concernent le dernier but de l'avant-centre vedette, ou la dernière toile de la calamité de gardien de but.
Dans ce petit opus drolatique (comme à son habitude), Hornby calque le récit de sa vie sur celui des matchs de football qui rythment son quotidien, ses rapports avec son père. Découpée selon différentes périodes de la vie du club, l'histoire peut parfois sembler austère tant aux novices du football tant qu'à ceux qui cherchent le fil conducteur de cette histoire.
Tout l'intérêt du livre porte sur l'aspect sociologique du supporter de football anglais et de sa vie quotidienne.

Sans doute pas le plus grand roman de Nick Hornby mais néanmoins un bon petit livre sur une passion dévorante : être supporter d'un club de foot
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 21 Juil - 19:22

Je vais peut-être dire une grosse bêtise : Antoine Blondin ? ... (Non, je ne l'ai pas lu mais je devrais ...) Smile
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
alexniha
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 21 Juil - 19:43

Blondin etait un journaliste sportif (il est l'auteur de la maxime : que le meilleur perde... mais pas trop souvent !) mais je ne sais pas du tout s'il a écrit des ouvrages sportifs et notamment des nouvelles ou des romans...
a vérifier donc ...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeVen 22 Juil - 8:02

coline a écrit:
[b. Et c’est là que je salue le talent de conteur d’Alejandro et la qualité de son écriture car, bien que n’y connaissant rien au saut à skis, et totalement désintéressée de la chose, de chapitre en chapitre, j’ai suivi avidement le parcours de Sandra….

Bravo Coline, et bravo à l'auteur :-) voila qui est bien présenté et appetissant. a+
Revenir en haut Aller en bas
Harry
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeDim 31 Juil - 21:06

Salut;

Voici quelques suggestions:
Mailer : le combat du siècle/ Hemingway: le soleil se lève aussi; 50 000 $/
London : Un steak; l'enjeu; la brute/ Olivier Adam: Poids léger/ Paul Morand: Champions du monde. Mais la crème de la crème, c'est Joyce Carol Oates: De la boxe.

Tous ces bouquins traitent de la boxe.

Ciao
Revenir en haut Aller en bas
alexniha
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeDim 31 Juil - 22:32

sur le thème de la boxe y'a : Un amour fraternel de Pete Dexter (Editions de l'olivier)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeLun 1 Aoû - 9:40

J'emprunte à fr.rec.arts.polar ces titres de romans policiers où il est question de sports :


: - "Ballon mort" de Marc Villard en série noire - L'excellent "Terrain lourd" de Pierre Marcelle chez Fayard Noir - "Embrouilles au vélodrome" de Jean-Paul Delfino (Métailié) : une enquête fortement alcoolisée dans le milieu du foot, et plus particulièrement de l'OM. Editions Adcan, collec. Footpolar - Comme un Lyon en cage - un Bordeaux qui tache de Nathalie Iannetta-Sabattier -

Crampons aiguilles (11 mars 2004) de Luce Michel, Elisabeth Loisel (Préface) -- - Droit aux brutes (4 mars 2004) de Jean-Paul Delfino -- - Y a plus de sushis pour les bleus (6 juin 2002) de Lilian Bathelot, Didier Roustan (Préface) - Carton noir au Parc (27 février 2003) de Serge Quadruppani, Alain Roche (Préface) - Droit aux brutes ! (6 septembre 2002) de Jean-Paul Delfino,

Albert Emon (Préface) - Verts comme l'enfer (6 juin 2002) de Pierre Serisier - Du sang dans le Chablis (13 mars 2003) de Jean-Philippe Bouchard --
Boxe :

Plus un roman noir, qu'un polar, mais le magnifique "Plus dure sera la chute" de Budd Schulberg (Coll Encre de nuit). L'histoire d'un journaliste sportif au chomage qui devient organisateur de match de boxe (et puis il y a le fantôme de Bogart quand on le lit)

Sur l'olympisme: "Sabotage olympique" de MV Montalban, un petit pamphlet sur le milieu du sport et de la politique. Alpinisme : l y a "meurtre au sommet" de José Giovanni qui parle du milieu de l'Alpinisme. (chez Hoebeke) qui est excellent.

Rugby - "Du bruit sous le silence" de Pascal DESSAINT. Du bruit sous le silence est le premier polar dont l'action se situe dans le monde du rugby, par l'auteur de "bouche d'ombre", prix mystère de la critique 1997
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeSam 20 Aoû - 20:01

Pour le foot :
voir Delfino, Embrouilles au Vélodrome, sur le forum polar de Notabene.
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeDim 21 Aoû - 9:41

Nota Bene : le forum des sportifs qui lisent et n'en ont pas honte !!!!! http://notabene.forumactif.com/ Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeDim 21 Aoû - 16:24

SUR LE CYCLISME !!!

Breizh Connection : A Saint-Brieuc, un jeune espoir du cyclisme français, le meilleur depuis bien longtemps, qui se suicide, cela fait forcément la une des journaux etc ...

L'auteur, Bruno Segalotti dont c'est le troisième roman - mais ce n'est pas pour autant qu'il s'améliore énormément, si si, j'ai lu les trois ! - travaille au Comité de Bretagne de Cyclisme.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeLun 22 Aoû - 8:35

A vélo: le délicieux recueil de nouvelles d'Alain Bertrand: La Lumière des polders, éditions Arlé 2003.
Revenir en haut Aller en bas
Provence
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 15:03

Je l'ai déjà cité dans un autre post, rubrique "Nouvelles" :
Besoin de Vélo, de Paul Fournel.
Revenir en haut Aller en bas
alexniha
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMer 7 Sep - 14:22

Franchement lisez Un Amour Fraternel de Pete Dexter ....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMer 7 Sep - 14:30

ok sur le boxe ? je vais essayer de le trouver en bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMer 7 Sep - 21:09

alexnihat a écrit:
Franchement lisez Un Amour Fraternel de Pete Dexter ....

ca pourrait être une souce d'inspiration pour ecrire sur le visage litterature et sport 0005
Revenir en haut Aller en bas
alexniha
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 8 Sep - 22:01

Cela se passe dans le milieu de la boxe mais l'ouvrage n'est pas centré sur le boxe... un peu comme le film d'Eastwood... d'ailleurs certains passages m'ont fait penser au livre de Dexter... meme ambiance... à 15.000 lieues de Rocky
Revenir en haut Aller en bas
Loudon D
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeJeu 8 Sep - 22:09

Pour revenir au cyclisme : 54x13 de Jean-Bernard Pouy.

Et un site sur "cyclisme et littérature" :

http://perso.wanadoo.fr/pacemaker/
Revenir en haut Aller en bas
Aristarq
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeLun 3 Oct - 23:23

RUGBY

Georges Pastre né à Sigean à un jet de pierre de Narbonne, a consacré son immense talent de conteur au rugby, ce sport qui d'après les anglais qui l'auraient inventé, " est un jeu de voyous pratiqué par des gentlemans"
Je dis bien conter et non pas relater; s'il a été longtemps un enthousiaste reporter au Midi Olympique, pour les jeux du ballon ovale, il a su s'éloigner des réalités techniques pour écrire des romans qui font date dans la littérature sportive.
Après un premier livre :"L'herbe de vérité", dont le titre sert parfois encore à désigner un terrain de rugby, il nous a offert, à nous les "mordus" de ces empoignades viriles, une "Histoire générale du rugby" en cinq volumes où : l'enthousiasme, l'émotion, les triomphes et les regrets, les envolées des touches et les sombres règlements de comptes des mêlées, les charges lumineuses des ailiers, sont racontés avec humour et faconde. Et pour les initiés, avec l'accent rocailleux de "notre" Midi.
"Quand devenu arbitre sur ses vieux jours, il s'est mis en tête de siffler à la télé, les spécialistes de "Liaisons dangereuses" qui alternent les lapsus avec les pataquès. Et celà donne un livre :"Le français télé visé...."
Mais mon livre préféré, c'est "Les Ovaliques" paru en 1990 aux éditions Dehedin. La 4ème de couverture nous le présente comme un recueil où: "Sensibilité et humour s'y mélangent ...Ses contes émeuvent, sa réflexion sur le jeu va loin, ses récits coulent dans un récit noble et pur, ses pastiches mettent en permanence le sourire sur vos lèvres, puis le voici qui se transforme en rire, franc comme ce cher rugby....."
Pour preuve, un court extrait d'un conte de Noël: "La Tempête":
En cette nuit de Noël, la tempête faisait rage, les cheminées s'écroulaient avec fracas sur les toits, les arbres gémissaient sous la torture, les plus vieux déracinés s'abatant à grand bruit.
Le lendemain, jour de Noël, alors que des rencontres avaient été prévues un peu partout dans le pays, ravagé par la tempête, le vent s'était calmé ou presque. On avait envie de jouer quand même!....
Alors passant outre aux interdictions des Fédérations:
.[i]<< Les arbitres avaient lancé joyeusement leur coup de sifflet d'engagement dans l'air froid.
Alors, dans toute l'Aquitaine, dans tout le Languedoc, dans tout le Roussillon et dans toute la Provence aussi, tous les joueurs se déchaînèrent. On compta près de quatre mille Maso et bien quinze cents Codorniou. Les essais fleurirent. Et les joueurs s'amusèrent tellement qu'ils en oublièrent, même dans les rangs de fer des "cinq de devant", de distribuer les marrons glacés de Noël.
Le soir à la rédaction du "Grand Jaune", la perplexité s'installa (...)pas le moindre but de pénalité, de la plus modeste transformation, de drops-goal (...) Les relations des matches étaient sans omissions, parfaitement correctes. C'était la tempête de Noël qui avait créé ce merveilleux dans le Sport-roi. Déchirés à leur base, tous les poteaux du pays reposaient comme de grands morts dans l'herbe saupoudrée d'argent des en-buts>>


Nota Bene: en 1971 Georges Pastre a obtenu le Grand Prix de la littérature Sportive. Son bouclier de Brenus personnel !..Oh! combien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMar 11 Oct - 12:55

Tout sur le velo comme source d'inspiration, litterature et sport Velo-tombe

tout sur les ecrivains qui pédalent, une plume entre les dents -du pedalier,

ICI litterature et sport Velo1

velo http://perso.wanadoo.fr/pacemaker/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Provence
Invité



litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMar 11 Oct - 15:38

Je viens d'aller voir. Très intéressant, très beau. Merci pour le lien Rotko !
Revenir en haut Aller en bas
Vieux_Renard
Piège à Vieux Corbeaux.
Vieux_Renard

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 1156
Age : 43
Localisation : dans sa tanière, bien au chaud.
Emploi : Imagerie informatique
Loisirs : Lecture, sport, ciné...
Date d'inscription : 18/07/2005

litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitimeMar 11 Oct - 16:34

Foot US : Rupture de contrat de Harlan Coben, mais ce n'est pas le sujet principal du livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com
Contenu sponsorisé




litterature et sport Vide
MessageSujet: Re: litterature et sport   litterature et sport Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

litterature et sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -