Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Anton Tchékhov - (1860 - 1904)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65651
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   Sam 21 Juil - 16:02



Titre original : ?
Traduction : Lily Denis


L'île de Sakhaline baigne dans la mer d'Okhotsk, une mer de l'Océan Pacifique, et voisine étroitement, comme l'indique la carte ci-dessous, avec la Sibérie orientale :



C'est dans cette île que, en avril 1890, aborda un Anton Tchékhov bien décidé à rédiger l'histoire la plus complète qui se pût voir de la colonie pénitentiaire qui y vivait.

Entre les notes de bas de page et le texte, le tout en format poche Folio, le tout fait plus de 550 pages, certes passionnantes mais qui pourront paraître ardues à ceux que n'intéressent guère les moeurs policières et légales de l'ancienne Russie - que la Russie bolchevique ne fit, en somme, que récupérer et peaufiner.

Par leur style concis et sans apprêt, ces "Notes de Voyage", étonneront peut-être les habitués du dramaturge. Mais ils retrouveront sa patte dans ce foisonnement de portraits de forçats, d'"hommes libres", de "relégués" et de fonctionnaires, tour à tour incroyables, émouvants, pitoyables, cyniques ..., extraordinaire galerie où Goya et Doré auraient pu puiser. A l'arrière-plan, les survivants des peuplades paléo-arctiques comme les Aïnos, qui vivent en bon terme avec les colons.

Ce que tous partagent et subissent, c'est le climat, un climat que, en dépit de ses baisses de températures phénoménales, on peut qualifier d'infernal : neige, glace, hiver quasi perpétuel avec un été très bref où les températures dépassent rarement les 15 degrés.

Pour la majorité, une misère lamentable. Pour quelques privilégiés, une certaine aisance, alimentée par des trafics en tous genres effectués sur le dos des moins chanceux.

Bien sûr, parmi ceux-là, beaucoup sont des assassins ou des incendiaires. Mais, comme le souligne Tchékhov, la condition du bagne à Sakhaline ne leur permet pas de s'amender de manière efficace. Quant à la colonisation de l'île, tant souhaitée par les autorités, elle n'est guère réussie puisque, dès qu'ils ont fait leur temps, les condamnés s'empressent - on les comprend - de rejoindre le continent.

Un récit minutieux, scrupuleux, d'une intégrité indubitable, qui, autant que la philosophie de ses pièces, confirmera au lecteur attentif la profonde humanité d'Anton Pavlovitch Tchékhov.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Ven 28 Aoû - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Anton Tchékhov (1860-1904)   Jeu 19 Fév - 15:26

Le personnage du docteur, Mikhaïl Lvovitch ASTROV, porte-parole de Tchekhov sur l'environnement ?!

SONIA. [...] Mikhaïl Lvovitch plante chaque année de nouvelles forêts [...] Il se démène pour qu'on ne détruise pas les anciennes. Si vous l'écoutez, vous penserez tout à fait comme lui. Il dit que les forêts embellissent la terre, qu'elles aprennent à l'homme à comprendre ce qui est beau et lui inspirent une humeur majestueuse. [...]

VOÏNITSKI (riant). Bravo, bravo !... C'est charmant, tout ça, mais pas très convaincant, alors (à Astrov) permets-moi, mon ami, de continuer de mettre des bûches dans mon poêle et de construire des hangars en bois.


Dernière édition par millie le Jeu 19 Fév - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Anton TCHEKOV (1860-1904) - Oncle Vania   Jeu 19 Fév - 15:43

ASTROV. Tes poêles, tu peux y mettre de la tourbe, et, tes hangars, tu peux les faire en pierre. Soit, je veux bien, qu'on abatte les forêts par nécessité, mais pourquoi les exterminer ? Les forêts russes craquent sous la hache, des milliards d'arbres sont tués, on change en désert les habitations des animaux et des oiseaux, les rivières baissent et tarissent, des paysages merveilleux disparaissent sans retour, tout ça parce que l'homme, dans sa paresse, n'a pas le bon sens de se baisser pour prendre son combustible dans la terre. (A Eléna Andréevna.) N'est-ce pas que c'est vrai, madame ? Il faut être un barbare sans conscience pour brûler dans son poêle toute cette beauté, pour détruire ce que nous ne pouvons pas créer. L'homme a été doué de raison et de force créatrice pour multiplier ce qui lui était donné, mais, jusqu'à présent, il n'a pas créé, il a détruit. Les forêts, il y en a de moins en moins, les rivières tarissent, le gibier a disparu, le climat est détraqué, et, chaque jour, la terre devient plus pauvre et laide. (A Voïnitski.) Tu me regardes d'un air ironique, là, et rien de ce que je dis ne te paraît sérieux... et... peut-être que, pour de bon, c'est des histoires de toqué, mais quand je passe devant les bois des paysans que j'ai sauvés de la hache, ou quand j'entends bruire ma jeune forêt, plantée de mes propres mains, j'ai conscience de ce que le climat, lui aussi, est un tant soit peu en mon pouvoir, et que si, dans mille ans, les hommes sont heureux, eh bien, ça sera aussi, un tant soit peu, à cause de moi. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Elena

Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 367
Age : 74
Localisation : Poitou-Charentes
Emploi : ex interprète
Loisirs : lecture, musique, graphisme, voyages
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   Mar 12 Mai - 5:21

Tchekov était un médecin avant d'écrire, il fut malheureux en amour et ses écrits s'en ressentent, par con tre il connaît parfaitement l'âme slave et la décrit bien !
_________________
le rire permet de vaincre en partie la maladie.

http://blogsperso.orange.fr/web/jsp/blog.jsp?validart=y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenagt.free.fr/site-ecriture/index.htm
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   Mar 12 Mai - 19:24

Elena a écrit:
Tchekov était un médecin avant d'écrire

Tiens, comme Boulgakov ! Ils sont tous médecins, ces écrivains russes... ?! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Elena

Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 367
Age : 74
Localisation : Poitou-Charentes
Emploi : ex interprète
Loisirs : lecture, musique, graphisme, voyages
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   Jeu 14 Jan - 9:58

La maison de Tchékov est un musée qui se trouve à Yalta, il aimait aussi vivre au bord de la mer Noire où il fait chaud l'été !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenagt.free.fr/site-ecriture/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   Sam 11 Jan - 15:17

La partie "théâtre" de Tchekhov est ici sur Nota Bene.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anton Tchékhov - (1860 - 1904)   

Revenir en haut Aller en bas

Anton Tchékhov - (1860 - 1904)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature Russe -