Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.   Lun 30 Juil - 14:27

Nous l'ignorons trop souvent mais tout comme Louis XIV qui n'hésita pas à pactiser un temps avec la Sublime Porte, Charlemagne, aux abords de la quarantaine, se fit l'allié de musulmans en lutte avec d'autres musulmans (oui, déjà !).

Ce fait, rapporté par son biographe, Eginhart, dans la fameuse "Vita et Gesta Caroli Magni" (ou "Vita Karoli"), est d'autant moins contestable qu'Eginhart sombre souvent dans l'hagiographie pure et simple.

En 778 donc, très probablement au printemps, Charles franchit les Pyrénées pour soumettre Pampelune, laquelle était alors ville chrétienne, et pour assiéger Saragosse dans la foulée. Le 15 août suivant, des montagnards basques s'en prirent à l'arrière-garde de son armée et ce fut là, à Ronceveaux, que Roland, comte de la marche de Bretagne, qui n'avait aucun lien de parenté avec l'Empereur carolingien, trouva la mort.


Tels sont les faits.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par le Dim 12 Aoû - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.   Lun 30 Juil - 14:56

Trois cents ans plus tard, au début du XIIème siècle, le rédacteur de la "Chanson de Roland" va arranger ce que ces faits ont de choquant pour son époque toute pétrie de foi chrétienne où s'exaltent les sentiments chevaleresques et où commence à poindre un authentique sentiment national.

Le simple combat d'arrière-garde entre chrétiens et chrétiens devient une croisade opposant chrétiens et musulmans. Et le triomphe de ces derniers n'est dû qu'à la trahison de Ganelon, beau-père de Roland qui est, de son côté, devenu le neveu de Charlemagne. Pour venger Roland, l'Empereur attaque les Sarrazins, les écrase et punit le félon Ganelon.

Longue de 4 002 décasyllabes répartis en 291 laisses inégales, la "Chanson de Roland", qu'on attribue à un certain Turold en raison de son dernier vers : "Ci falt (= finit) la geste que Turoldus declinet ( 1 )", entre ainsi dans notre littérature.

( 1 ) : mais en quel sens faut-il entendre ce "declinet" ? Signifie-t-il "composer" ou "relater" une chronique qui a déjà été écrite par un autre ? A moins qu'il ne s'agisse d'un acte de transcription, voire de simple récitation devant l'assistance ? ... L'incertitude demeure sauf sur un plan : celui qui écrivit la "Chanson de Roland" était un professionnel cultivé qui avait étudié les poètes latins, la Bible et probablement les rituels religieux et féodaux de son temps.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.   Lun 30 Juil - 15:01



Ronceveaux ... aujourd'hui

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 13 Juin - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.   Lun 30 Juil - 15:03



Sur la partie supérieure, Roland le Preux sonnant du cor à Ronceveaux - Miniature médiévale du XIIème siècle.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.   

Revenir en haut Aller en bas

La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISE : HISTOIRE & EVOLUTION :: Histoire de la Littérature Au Moyen-Âge -