Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Don DeLillo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeMer 8 Aoû - 9:56

Don DeLillo Delill10

Né en 1936 dans le Bronx (New York), Don DeLillo est diplômé de l'université de Fordham en 1958. Il n'est pas particulièrement intéressé par l'écriture, qu'il n'embrassera qu'après avoir démissionné (pas dans ce but, d'ailleurs) de son poste chez un publicitaire new-yorkais.

Son premier roman, Americana, paraît en 1971.

Ses thèmes de prédilection, dans une oeuvre qui se peut se définir comme une radioscopie en mouvement de la société américaine, sont la disparition de l'individu dans la masse de la société, la destruction de ladite société par le consumérisme galopant et les divers "complots" (ce n'est pas un hasard si son dernier roman, Falling Man, est centré sur les attentats du 11 septembre 2001, que Chiens galeux soit l'histoire d'un espion dévoyé, que Libra réécrive les événements qui ont mené à l'assassinat de Kennedy vus par Oswald...) qui l'agitent, le déplacement du rôle des artistes dans la société (Body art, Falling Man), la décomposition/recomposition de la famille (Bruit de fond, Outremonde, Falling Man).

Une chose est sûre : avec DeLillo, on est constamment à la veille de l'apocalypse.

De nombreux jeunes auteurs américains, comme Brett Easton Ellis ou Jonathan Franzen, assurent qu'il les a beaucoup influencés. Le critique littéraire Harold Bloom le place parmi les quatre auteurs américains contemporains les plus importants, aux côtés de Philip Roth, Thomas Pynchon et Cormac McCarthy.

Vous trouverez ici un site assez complet (même s'il n'est pas d'une présentation très soignée) sur DeLillo, sa vie, son oeuvre (en anglais) ! Le net regorge par ailleurs d'articles sur lui, de critiques sur ses romans...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite


Dernière édition par le Mer 8 Aoû - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeMer 8 Aoû - 10:14

Falling Man

A la différence des autres romans de Don DeLillo, on est cette fois-ci de l'autre côté de la barrière, non plus à la veille de l'apocalypse, mais quelques minutes après. Le roman s'ouvre, au matin du 11 septembre 2001, sur la remontée de Manhattan par un homme tout juste sorti de la deuxième tour jumelle, celle qui s'est effondrée après sa soeur. Keith a des éclats de verre fichés partout où sa peau n'est pas protégée par des vêtements : les mains, le visage, le cou. Il est couvert de sang ; il y en a trop, au vu de ses blessures, pour qu'il ne s'agisse que du sien.

Totalement déboussolé, il se dirige vers le nord, pour s'éloigner du lieu du désastre et sonne chez son ex-femme Lianne, dont il est séparé depuis un an et demi et qui vit avec leur fils de six ans, Justin.

Bien que le pire soit déjà arrivé, Don DeLillo parvient une fois de plus à maintenir son lecteur sur la brêche, grâce à un style elliptique et à sa technique des dialogues, qui fonctionnent un peu à l'envers : on apprend les choses dans l'ordre inverser de celui qui est habituel, ce qui est assez déconcertant et donne tout le temps une impression de flottement, l'impression qu'on a manqué quelque chose. Et puis le chaînon manquant arrive, et on reprend pied, avant qu'une autre vague destabilisante ne nous parvienne.

Les deux premières parties du roman, qui traitent de l'immédiat après-attentats et des mois suivants, sont remarquables ; elles sont à nouveau une photo de l'Amérique post-moderne, et font réaliser à quel point le 11 septembre 2001 a véritablement marqué l'entrée des Etats-Unis dans le 21ème siècle. La place des Etats-Unis dans le monde, l'image qu'ont d'eux-mêmes les Américains, le regard des Européens sur eux (par l'intermédiaire du personnage de l'amant de la mère de Lianne, galeriste et négociant d'art allemand) sont la trame sur laquelle l'auteur développe son histoire : le retour cahoteux de Keith dans son rôle de mari et de père, les bouleversements de sa vie (ceux des Etats-Unis en miniature) et ceux qu'ils entraînent chez ses proches.

Vous voulez un point de vue lucide (un brin noir, je vous l'accorde) sur l'état de santé des Etats-Unis ? Lisez DeLillo...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 9 Aoû - 12:01

Je dois avoir "Americana" sous le coude, tiens ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 9 Aoû - 14:03

Lis-le ! C'est un début intéressant, même si ça n'est pas son meilleur roman (ou plutôt, ça n'est pas mon préféré !).
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 9 Aoû - 19:05

je préférerais "Libra", c'est sûr ... Don DeLillo Jem_inte
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeMer 15 Aoû - 23:33

Libra est dans ma liste de romans pour mes études mais je n'ai encore rien lu de Don DeLillo.

Je sais que je vais sûrement bientôt avoir ma propre opinion à ce sujet mais j'aimerais tout de même ton avis Thomas. Je vois que cet auteur à l'air d'écrire des histoires très politiques et j'aimerais savoir si les convictions politiques de l'auteur sont claires ou bien si cela baigne dans une certaine neutralité (la neutralité totale étant bien entendu impossible!)


Merci
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 8:20

Hello Morgane,

Ta question est bonne ; disons qu'il n'affiche pas à proprement parler d'opinions politiques mais qu'il sait fort bien marquer ses opinions personnelles sur les sujets qu'il traite. Dans Cosmopolis, par exemple, on voit son aversion, son dégoût même pour l'ultracapitalisme - mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il soit communiste !

Du reste, son style, sa manière d'approcher ses sujets font qu'il est bien difficile, pour moi en tout cas (!), de déterminer avec certitude à quel bord de l'échiquier politique il est attaché... C'est surtout un observateur critique de la société.

Libra est extrêmement intéressant parce qu'il donne un point de vue alternatif sur une affaire dont on ne cesse de parler depuis 45 ans ; Underworld parce que c'est un maëlström d'histoires entremêlées qui forment un patchwork de la société américaine sur une cinquantaine d'années (avec une modification des sujets d'inquiétude, des débuts de la guerre froide à la crise des missiles au péril écologique) ; le dernier est également une "vue inversée" des attentats du 11 septembre 2001, du point de vue d'une victime mais aussi d'un terroriste.

Et de toute façon, c'est un plaisir de le lire ; son style n'appartient véritablement qu'à lui. Si tu veux un moment d'anthologie, quelque chose qui, pour moi, s'apparente au tout début de Moby Dick, je te conseille de lire le prologue d'Underworld. C'est de la poésie en prose ! Le reste ne "coule" pas autant, c'est même en général plutôt aride comme écriture ; ce que j'aime, surtout, comme je le disais dans ma petite critique, c'est cette capacité à distiller l'information au compte-goutte, et pas nécessairement dans l'ordre où on s'y attendrait ; ça crée une attente, une sorte de suspense fort agréable !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 13:48

Je viens de recevoir "Chien Galeux" : très belle couverture d'Actes-Sud. Mais vous savez, Morgane, Julie et Thomas, que vous êtes terribles : vous me donnez envie de lire en anglais ...

Je commencerai par un Harry Potter : ce devrait être plus simple ! Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 14:31

Si c'est ça, nous te les prêterons bien volontiers, MDV !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 18:46

Merci, Tom ! Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 21:03

Thomas a écrit:

Du reste, son style, sa manière d'approcher ses sujets font qu'il est bien difficile, pour moi en tout cas (!), de déterminer avec certitude à quel bord de l'échiquier politique il est attaché... C'est surtout un observateur critique de la société.


Alors ce serait peut-être un peu comme Philip Roth non? Ce que tu décris est une qualité qui est plutôt rare en ce-moment!

Merci pour ta réponse Don DeLillo Chapeau2
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeVen 17 Aoû - 8:46

Oui, DeLillo fait partie des quelques grands auteurs américains actuels, avec Pynchon ou Roth. Moi, à ce trio de tête, j'ajouterais bien Russell Banks. Et il paraît que classent dans cette "première catégorie" Cormac McCarthy, mais je ne l'ai jamais lu. Quant à Julie, elle n'a pas du tout aimé All the pretty horses...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeSam 25 Aoû - 13:51

Don DeLillo Chiensgaleuxxq8

Running Dog
Traduction : Marianne Véron


C'est très curieux : ce livre, dont le style est beaucoup plus dépouillé et semble moins travaillé que celui d'"Americana", m'a beaucoup plus intéressée que ce dernier. Comme quoi, les mystères littéraires sont impénétrables ...

"Chien Galeux" est un livre triste, non pas véritablement noir mais profondément mélancolique. Quant à savoir qui est ce fameux chien, ma foi, on peut dire que tous les personnages du livre sont en droit d'avancer des prétentions au titre, depuis l'ingénieur travesti qui succombe dès le prologue jusqu'à Brian Selvy, "homme à tout faire" professionnel qui, lui, meurt dans les dernières pages. Encore ne doit-on pas oublier que le journal pour lequel travaille l'une des héroïnes du livre s'intitule lui-même "Chien Galeux", en souvenir du temps où, plus agressivement contestataire, il militait pour les Black Panthers et contre la guerre américaine au Viêt-nam.

Au centre d'une intrigue où les marchés sous-terrains de l'Art se croisent avec les voies ô combien tortueuses de la politique et de la finance, un film énigmatique qui aurait été tourné dans le bunker d'Hitler quelques jours avant la chute de Berlin.

Pour Lightsborne, le marchand d'Arts qui voudrait bien le vendre au plus offrant, il s'agirait d'un film pornographique, une espèce d'orgie nazie à laquelle aurait participé Hitler lui-même. C'est tout au moins ce qu'il suggère à ses clients, en s'efforçant avec plus ou moins de succès de paraître un peu sceptique sur les possibilité sexuelles qui demeuraient alors celles du Führer.

Moll Robbins, journaliste au "Chien Galeux", émet quant à elle pas mal de réserves sur la question. Brian Selvy partage son avis et le client privilégié de Lightsborne - un ponte du Sénat - reste tout aussi sceptique ...

En fait, le thème central du roman de DeLillo, c'est le Mensonge : tous, nous mentons pour survivre, semble-t-il vouloir nous dire et, ce qui est pire, l'Histoire nous ment parce que ce sont les vainqueurs qui l'écrivent.

Un livre original, extrêmement curieux et qui, je le pense, mérite une relecture afin de percevoir pleinement, sous le vernis de son dépouillement artificiel, les mille et une facettes de sa complexité et des angoisses qu'il recèle.
Don DeLillo Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
gemini

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeSam 6 Oct - 16:44

Cosmopolis et Outremonde viennent de rejoindre ma pile. J'ai succombé à votre marketing !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
gemini

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeSam 10 Nov - 16:15

Cosmopolis

Eric Packer est un trader ultra moderne, précoce et féroce entassant les millions.
Dans sa limousine-centre des opérations, en errance dans la ville, il suit les courbes et diagrammes sur des écrans lumineux également à l'affût des nouvelles du monde.
L'extérieur est un univers fait de buldings et d'anonymes marchant dans les rues en s'évitant du regard. Grand tout plutôt froid. Mais de ce grand vide émerge par moments un courant différent : le groupe aux rats, les techno-raveurs, le coiffeur dans le quartier d'enfance.

Le lecteur va suivre cet homme, Packer, sur une journée. Celle qui va changer des choses.
Dans un univers futuriste et actuel, avec un style très dense, DeLillo brosse une toile plutôt qu'il n'attaque une image. La narration n'est pas classique, perturbe un peu, les mots se cachent dans des phrases à la tournure travaillée, délivrant leur message au lecteur attentif.
Par le personnage de Packer on navigue dans un monde à part, celui de l'élite puissante et dominante, composée de jeunes vieillis avant l'heure. « Le lycée a été mon dernier vrai défi », dit l'un d'eux.
Packer est pétri de certitudes, de rationnalité, de supériorité, le doute n'est pas une idée pour lui, « il aimait savoir ce qui allait arriver. Cela confirmait la puissance d'un scenario héréditaire accessible à ceux qui savaient le décoder ».

Il est question d'invidu, du corps, de la société, de l'essence de la vie.
Au fil des pages des phrases, des passages sont autant de sujets à réflexion.

« Plus l'idée est visionnaire, plus elle laisse de gens en arrière. C'est tout le sujet de cette manifestation. Les visions de technologie et de richesse. La force du cybercapital qui enverra les gens vomir et mourir dans le caniveau. Quelle est la faille de la rationnalité humaine ? »

On croise un cortège funèbre qui délivre une belle scène poétique, comme ces derviches tourneurs comparés à des smurfeurs à la verticale.

Dans tout cela rôde un tueur, et peut être même deux, embusqués là où le lecteur ne les attend pas.

Le livre foisonne, il demande de l'attention, il interroge et conquiert.

Le genre de texte dont il serait intéressant de lire des passages en VO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
gemini

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeJeu 3 Avr - 19:29

"L'homme qui tombe", dernier roman de DeLillo, est sorti !
Qui va le lire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeVen 4 Avr - 8:58

Déjà lu !

Je l'ai trouvé très bon, ça erre entre questions existentielles un peu éthérées et considérations beaucoup plus terre-à-terre sur l'état de la ville et de ses habitants après les attentats du 11 septembre (qu'on est presque tenté, désormais, d'écrire "11-septembre" pour en faire un substantif !).

De toute façon, je suis de très près DeLillo, je viens d'ailleurs (samedi dernier) d'acheter l'un des quelques rares romans de lui que je n'ai pas encore lus, Great Jones Street.

Je me disais, aussi : tu trouveras mon compte-rendu de cette lecture en première page de ce fil !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
gemini

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeVen 4 Avr - 9:42

Ouais mais bon, les gens qui lisent en VO les bouquins avant tout le monde, ffffffff !
:oops:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 64
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeDim 1 Juin - 20:34

L'homme qui tombe magnifique roman court et pénétrant qui rend réel et palpable l'effondrement du rêve américain en même temps que les tours le 11 septembre 2201 (tiens 2001, l'odyssée de l'espace ...).
Belle construction du livre, beau style un peu distant qui avec le recul permet de considérer à nouveau l'impact de l'événement de façon très réelle au travers de ces personnages dont tous sont atteint du syndrome névrotique post 9/11.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeLun 2 Juin - 7:57

Tu trouveras ici le fil qui est déjà consacré à cet auteur...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Camille

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 64
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeLun 2 Juin - 17:18

merci pour le lien ; j'ai été captivé par ce roman, que j'ai lu presque d'affilée, au soleil, sur une chaise longue : résultat je suis écrevisse ; merci DeLillo !
J'ai en réserve Le boulevard périphérique de Bauchau qui a eu aujourd'hui le prix France-inter : quelqu'un l'a lu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Thomas

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 43
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeLun 2 Juin - 17:25

Camille a écrit:
merci pour le lien

De rien !

Pour le Bauchau, pas lu pour ma part.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Don DeLillo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature made in USA -