Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Commémorations et devoir de mémoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7935
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Commémorations et devoir de mémoire...    Sam 18 Fév - 16:22

... Ce que j'en pense :

    Je prends pour exemple la dernière cérémonie commémorative du débarquement du 6 juin 1944, lors du 70 ème anniversaire en 2014.
Les témoins directs, encore en vie en 2014, citoyens américains, étaient âgés en gros, autour de 90/95/100 ans. Ils avaient donc en 1944, 20, 25, 30 ans... Et se sont donc eux dont on peut dire "qu'ils nous ont libéré" (avec les combattants bien sûr, aussi, des "forces de l'intérieur")...
Ainsi les fils de ces citoyens américains, eux-mêmes âgés de 65/75 ans aujourd'hui, et à plus forte raison les petit-fils de 40/50 ans et les arrière-petit-fils de 20/25 ans... NE LEUR DEVONS NOUS ABSOLUMENT PLUS RIEN, rien du tout !
Autrement dit, du peuple américain d'aujourd'hui, du monde des années 2010/2020, à l'exception des "très vieux" de plus de 90 ans encore en vie ; NOUS NE LUI DEVONS PLUS RIEN !
Les événements qui se sont déroulés, la guerre, les faits, les victimes, s'ils furent réels, tout aussi réels que par exemple, furent réels la défaite d'Attila et de ses troupes aux champs catalauniques du côté de Troyes en 451 ; la victoire de Charles Martel à Poitiers en 732 contre les Arabes... Les événements du passé, d'un passé qui est celui d'avant que nous soyons nés, appartiennent désormais à l'Histoire écrite, l'Histoire des livres et des documents, L'Histoire des historiens, des écrivains...
Demeure la question de la "vérité historique"... Et du rapport du passé au présent dans la mesure où le présent sur la culture qui le fonde, fait du passé comme un présent qui aurait été... Autrement dit, "on n'est jamais dans le contexte de l'époque" (dans la culture, dans la réalité, dans le vécu de l'époque)... Soit dit en passant la "morale" (celle du présent) a toujours d'une façon ou d'une autre quelque chose à dire et qui donne une "couleur", un "ton" à telle ou telle période historique...
Pour peu qu'une époque historique (je pense à la Terreur en 1793/1794, je pense au régime de Vichy en 1942)... pour peu qu'une époque historique "nous pose quelque problème avec notre morale, notre culture, nos valeurs présentes"... Alors nous concevrions si cela était possible, que cette période là, puisse "sortir de notre histoire"... Mais comme ce qui fut ne peut pas ne pas avoir été, alors on "mea-culpise", on verse dans la repentance ! (Je pense là, en particulier à la présence française en Algérie, de 1830 à 1962)...
Demandez à un jeune Algérien d'une banlieue d'Alger ou à un jeune américain du Texas  né en 1990, comment il le voit, le monde d'aujourd'hui, ce qu'il en attend, ce à quoi il aspire...
Quant à ce qu'il sait, ce que l'on lui en a dit, de ce qui fut, quel en est le sens dans sa vie présente, dans ce que l'on lui "bassine" et dans un environnement de société, de culture et de mode de vie ayant évolué et n'ayant plus rien à voir avec il y a cinquante ans ?
Ce ne sont pas de commémorations ni de "devoir de mémoire" ni de morale en fonction d'une culture fondant le présent, ni de "repentance" dont on a besoin, mais c'est d'une vérité historique fondée sur ce qui fut de réel et de vécu, d'une histoire qui ne soit ni arrangée, ni embellie ni "noircie"...
La politique, autant celle de droite que de gauche... Elle l'arrange bien, mine de rien, à sa façon, l'Histoire, comme ça lui sert, comme elle a envie qu'elle entende dire dans le registre de voix qui va la conforter, lui faire prendre le pouvoir !
La vérité historique pour autant qu'elle soit authentique et effective et portée à la connaissance des jeunes -et des moins jeunes- c'est la meilleure substitution possible à toute commémoration, à tout devoir de mémoire... aussi vrai que l'est la vérité scientifique, la vérité de la connaissance à la place de l'ignorance, de l'obscurantisme, de toute culture formatée, de toute pensée dominante...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Commémorations et devoir de mémoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -