Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les Allées Sombres - Ivan Bounine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 14:04

Avant de laisser la parole à ceux qui ont voulu participer à cette lecture, un ou deux mots sur l'auteur.

Il naquit le 22 octobre 1870 en Russie centrale, dans une famille de propriétaires terriens, et fut le premier écrivain russe à recevoir le Prix Nobel de littérature, en 1933. Il mourait vingt ans plus tard, à Paris.

Comme beaucoup d'écrivains, il commença à publier des poèmes et des nouvelles dans des revues mais, comme presque toujours aussi, ce sont les secondes qui lui permirent de sortir du lot.

Plébiscité trois fois dans son pays avant la Révolution d'Octobre pour le Prix Pouchkine, il se fit aussi traducteur pour les oeuvres de Byron et de Musset - entre autres.

Son oeuvre-phare demeure "Le Village", qui parut en 1909, année de l'élection de l'auteur à l'Académie des Belles-Lettres, et qui prend le contrepied de la tradition inaugurée par Tourgueniev, à savoir l'idéalisation du moujik. Le scandale fut énorme.

Un deuxième roman devait suivre, plus autobiographique, puis beaucoup de voyages que Bounine évoquera lui-même dans ses écrits.

Deux ans plus tard, il publia un deuxième roman où il décrit sa famille.

Hostile aux bolcheviks, Bounine se réfugia tout d'abord au sud de la Russie avant de s'exiler dans les Balkans lorsque les troupes blanches durent reculer devant l'Armée rouge. En 1923, définitivement installé à Grasse, dans le sud de notre pays, il publiera son "Journal", critique acerbe du système communiste soviétique.

Comme il avait peu de goût pour les totalitarisme, Bounine prit également position contre le nazisme et, durant l'Occupation, n'hésita pas à cacher des Juifs dans sa maison de Grasse.

Un homme, comme on le voit, qui avait du caractère.  



Ivan Alekséïevitch Bounine

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 22 Oct - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 15:05

Ah oui, on commence maintenant ? Je ne sais pas pourquoi, j'avais dans l'idée que c'était la lecture de septembre-octobre, et qu'on en parlerait en novembre...

Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles, j'y ai trouvé un peu de l'esprit tchékovien, pour ce que j'en connais ; ce sens du tragique, de l'inéluctable qu'on ressent souvent chez les auteurs russes (en tout cas, moi, je le sens souvent !).

Evidemment, les nouvelles sont un peu inégales, et les manières d'aborder les relations hommes-femmes sont diverses et ne peuvent toutes plaire - après tout, comment se défaire de sa propre manière de voir les choses ? - mais certaines d'entre elles sont de véritables petits bijoux !

Prenons Paris (ou A Paris, je ne sais plus exactement, c'est la nouvelle qui raconte la rencontre entre un client d'un restaurant russe, qui en devient habitué, et la serveuse qui se charge de lui) ; je la trouve à la fois nostalgique d'une époque, nostalgique d'un pays, pleine du bonheur que peuvent avoir un homme et une femme de se rencontrer, d'apprendre à se connaître, de se reconnaître, serais-je tenté de dire... La fin en est d'autant plus cruelle.

La cruauté, qu'elle vienne du mode de relation ou d'un coup du sort, est d'ailleurs omniprésente dans Les allées sombres. Vous n'avez pas trouvé, vous ? Soit l'histoire se passe mal, l'homme est violent ou la femme est distante, soit c'est la vie qui se charge de tout régler d'un grand coup de sabre... Ecrit comme ça, c'est beau, la cruauté, ça nous rappelle que nous ne sommes pas des anges et que, comme le rappelait MDV ce matin dans je ne sais plus quel post, l'homme naît au contraire avec un fond malin qu'il s'efforce, quand il a bon fond, de mettre sous l'éteignoir. Quant à la vie, eh bien, elle est, tout simplement, sans se soucier des Hommes...

Et vous qui l'avez-lu, alors, qu'en avez-vous pensé ?
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 15:19

Ma foi, pas forcément : vous avez encore le temps ! Very Happy

Mais tout à l'heure, j'avais un "blanc" et j'ai mis le texte sur Bounine. Comme ça, c'est fait. Smile
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 15:35

Eh bien comme ça, pour moi aussi, c'est fait ! Wink
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 17:13

Ce qui m'a le plus étonné dans ces nouvelles, c'est le fait de voir le thème de la séduction et de la sexualité évoqué ( certes sobrement ) par un auteur russe.

Bravo aussi à Bounine d'avoir su laisser de côté ses opinions de Russe blanc en nous donnant à lire des histoires dans lesquelles les injustices sont présentées comme faisant partie tellement intégrante du monde qu'on n'a pas idée de les remettre en question, ce qui les rend d'autant plus inacceptables.

Je pense notamment à une nouvelle ( je n'ai pas le livre sous les yeux ) dans laquelle un étudiant passant ses vacances chez ses parents calme ses ardeurs ( il vient d'observer des jeunes filles se baignant nues dans un étang ou une rivière ) sur la cuisinière. Neuf mois plus tard cette dernière donne naissance à un garçon que son père refuse de voir. Les parents de l'étudiant ( nul n'ignore les raisons de la grossesse de la cuisinière ) sont si bons qu'ils ne renvoient pas la fille-mère. Un jour la cuisinière commet un délit : alors qu'une partie de danse est organisée dans la maison ( mais pas pour les domestiques évidemment ), elle ouvre la porte de la salle de danse et y pousse son jeune fils afin que par sa danse il attendrisse son père. La colère du " père " en question est telle qu'il exige de ses parents le renvoi de la cuisinière. Ses derniers ont beau être bien bons, ils ne peuvent faire autrement que de céder aux injonctions de leur fils et hop, la cuisinière et son fils, à la porte !
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 18:09

Le fait que la sexualité soit évoquée (ce ne sont évidemment pas des images crues, mais l'évocation est très explicite tout de même) met effectivement cette oeuvre à part ; c'est tellement prégnant dans toutes les nouvelles ou presque qu'il ne m'était pas venu à l'esprit de le remarquer, mais tu as raison de le souligner, puisque c'est très rare pour un auteur de l'époque.

La nouvelle que tu rappelles est un bel exemple de la cruauté que j'évoquais tout à l'heure, celle d'un homme, pour le coup, qui assouvit ses instincts puis rejette complètement ses responsabilités. Ou alors on peut considérer que c'est la lâcheté d'un homme, et la cruauté du sort...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 45
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 19:22

Je vais peut-être le lire..excusez pour le retard.
(et je n'y connais que dalle en littérature russe !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 20:56

Pour prendre le contrepied de mon sondage de ce matin, autant certains livres tombent dans l'oubli abyssal de la mémoire, autant d'autres marquent au fer rouge.

Bounine, je l'ai lu à 20 ans et je n'ai jamais oublié cet écrivain.

Désespérement, j'en ai parlé autour de moi pendant des années et personne ne connaît. :oops:

Mon livre est en Bretagne. Mais une nouvelle m'a profondément marquée : celle où un homme mûr rencontre l'amour de sa vie, mais meurt d'un arrêt cardiaque les 3 dernières lignes.

Je fus foudroyée de douleur en la lisant !

Inoubliable.

Je ne vais pas intervenir plus car sans le détail, ce serait stérile. Mais MDV, tu m'as appris qu'en plus d'être un grand écrivain, il fut un grand monsieur. (Il a une sacrée classe sur la photo...)


thumleft
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Jeu 4 Oct - 22:38

La nouvelle d'André, c'est "L'Idiote", je crois. Et celle dont tu parles, Séraphine, elle est dans les dernières : c'est vrai qu'elle est poignante, elle aussi. Le héros s'exile à Paris, il y rencontre une serveuse dans un restaurant russe, ils sympathisent, ils se mettent ensemble, ils sont heureux et ...

En cette fin de semaine, je n'ai pas trop la tête pour évoquer "Les Allées sombres" mais j'en reparlerai moi aussi. Et n'aie crainte, Loïc : tu as tout ton temps. Wink
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Ven 5 Oct - 8:12

Masques de Venise a écrit:
Et celle dont tu parles, Séraphine, elle est dans les dernières : c'est vrai qu'elle est poignante, elle aussi. Le héros s'exile à Paris, il y rencontre une serveuse dans un restaurant russe, ils sympathisent, ils se mettent ensemble, ils sont heureux et ...

C'est celle dont je parle aussi ; celle qui m'a le plus plu, je crois bien, dans tout le recueil !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Ven 5 Oct - 12:17

Argh...
Je ne peux pas la relire pour l'instant !

Mais quelle émotion...

Rencontrer l'être cher tant attendu et ... mourir ! :oops:

Affreux !


Cela me rappelle l'histoire de Patrick ROY, le présentateur, mort à 40 ans, alors qu'il venait de rencontrer la femme de sa vie depuis 9 mois.

J'en avais été bouleversée.

Vous vous souvenez sans doute...
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Ven 5 Oct - 12:42

Je me souviens de Patrick Roy, mais je ne me rappelais plus son histoire... Terrible, en effet !

Cette nouvelle de Bounine est époustouflante, il arrive parfaitement à nous faire comprendre l'intimité qui lie petit à petit ses deux personnages, à nous faire ressentir l'amour qui les rapproche et puis PAN ! la chute finale nous laisse complètement vides, désemparés, tristes. Magistral !

S'il n'avait pas eu le Prix Nobel, il aurait fallu le lui donner rien que pour ça !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Ven 5 Oct - 16:11

La nouvelle que j'ai préférée, c'est " Nathalie ", celle où le narrateur tombe amoureux de Nathalie mais n'osant pas rompre trop brutalement son flirt avec sa cousine, se fait surprendre par l'amie de sa cousine.

Là aussi la fin est tragique mais un peu simpliste cependant.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   Ven 5 Oct - 16:38

Celle-ci m'a un peu moins marqué, peut-être parce qu'elle est simple - c'est pourtant l'une des plus longues, si je ne me trompe pas...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Les Allées Sombres   Mar 27 Nov - 16:12



Тёмные аллеи
Traduction : Jean-Luc Goester & François Laurent


ISBN : 978-2253052463

Tristesse et mélancolie, certitude poignante du temps qui s'écoule et ne revient pas, voilà ce que m'a inspiré la lecture de ces nouvelles. Certes, ce sont des thèmes chers au coeur de la littérature russe mais il leur arrive normalement d'être tempérés par un sens de l'auto-dérision propre essentiellement aux Juifs, aux Slaves et ... (vous allez dire que j'exagère mais je suis sincère) aux Celtes. Chez Bounine, cela n'existe pas ou alors, cela demeure tellement à l'arrière-plan que ça passe inaperçu.

On sent bien des influences tchékhoviennes mais Bounine, lui, a connu la Révolution d'Octobre et l'exil. Son évocation de la Russie perdue se bâtit donc sur un fait : plus jamais rien ne sera pareil. Et nous savons qu'il a raison.

Plus je lisais, et plus je voyais en ces pages que je tournais des sortes de feuilles mortes, trahissant l'automne, puis la fin d'un monde. La nostalgie, ici, avait vraiment un goût doux-amer qui m'est demeuré longtemps en mémoire après avoir achevé ma lecture.

Bounine tenait "Les Allées Sombres" pour son meilleur ouvrage et peut-être n'avait-il pas tort. Tout est dépouillé, aucun détail n'est superflu, les caractères sont suffisamment esquissés sans perdre pour autant une certaine part de mystère, les intrigues ressemblent souvent à des murmures qui, là encore, rappellent les fantômes des disparus.

Bref, un grand livre. Mais, paradoxalement, on ne prend conscience de sa  grandeur qu'après l'avoir lu et digéré. C'est assez rare : il faut le souligner.


(Du coup, je suis tentée par "Le Village", du même auteur.)  
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Allées Sombres - Ivan Bounine.   

Revenir en haut Aller en bas

Les Allées Sombres - Ivan Bounine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Le Grenier -