Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Lièvre & la Tortue - Jean de La Fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56665
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le Lièvre & la Tortue - Jean de La Fontaine   Mer 1 Mar - 20:04

  LE LIÈVRE ET LA TORTUE



  Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.

   Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.

   Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point

   Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?

              Repartit l'Animal léger.

              Ma Commère, il vous faut purger

              Avec quatre grains  d'ellébore.

              Sage ou non, je parie encore.

              Ainsi fut fait : et de tous deux

              On mit près du but les enjeux.

              Savoir quoi, ce n'est pas l'affaire ;

              Ni de quel juge l'on convint.

   Notre Lièvre n'avait que quatre pas à faire ;

   J'entends de ceux qu'il fait lorsque prêt d'être atteint

   Il s'éloigne des Chiens, les renvoie aux calendes,

              Et leur fait arpenter les landes.

   Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,

              Pour dormir, et pour écouter

       D'où vient le vent, il laisse la Tortue

              Aller son train de Sénateur.

              Elle part, elle s'évertue ;

              Elle se hâte avec lenteur.

   Lui cependant méprise une telle victoire ;

              Tient la gageure  à peu de gloire ;

              Croit qu'il y va de son honneur

       De partir tard. Il broute, il se repose,

              Il s'amuse à toute autre chose

       Qu'à la gageure. À la fin, quand il vit

   Que l'autre touchait presque au bout de la carrière,

   Il partit comme un trait ; mais les élans qu'il fit

   Furent vains : la Tortue arriva la première.

   Eh bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?

              De quoi vous sert votre vitesse ?

              Moi l'emporter ! et que serait-ce

              Si vous portiez une maison ?

(Sources : Esope : La Tortue et le Lièvre, d'où l'allusion au train de Sénateur, les sénateurs romains étant connus pour la majesté de leur allure.

Ici, sur Nota Bene, nous méprisons les conseils herboristiques (enfin, cela dépend de l'apothicaire Wink ) et nous hâtons avec lenteur. L'avenir dira si nous avons raison ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le Lièvre & la Tortue - Jean de La Fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LA FABLE & LA MORALE DU JOUR :: Fables & Morales Pour Tous -